Pont de Jons

Pont de Jons
Vue de la RD 61 au pont de Jons, photographiée depuis la rive gauche du Rhône, à Jons.
Vue de la RD 61 au pont de Jons, photographiée depuis la rive gauche du Rhône, à Jons.
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Commune Niévroz - Jons
Coordonnées géographiques 45° 48′ 41″ N, 5° 05′ 20″ E
Fonction
Franchit le Rhône juste avant sa division en canal de Miribel et de Jonage
Fonction pont routier de la RD 61
Caractéristiques techniques
Type pont en poutre-caisson
Longueur 200 m
Matériau(x) béton précontraint
Construction
Construction 1975 - 1977
Inauguration mai 1977
Maître(s) d'œuvre Société des Grands Travaux de l'Est

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Pont de Jons

Géolocalisation sur la carte : Grand parc de Miribel-Jonage

(Voir situation sur carte : Grand parc de Miribel-Jonage)
Pont de Jons

Géolocalisation sur la carte : Niévroz

(Voir situation sur carte : Niévroz)
Pont de Jons

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont de Jons

Le pont de Jons, est un pont routier emprunté par la RD 61, d'une longueur de 200 mètres. Il franchit le Rhône, juste avant sa division en canal de Miribel et de Jonage, reliant ainsi Niévroz (Ain) et Jons (Rhône).

Histoire

L'ancien pont suspendu de Jons, détruit en 1940.

L'ancien pont de Jons, reliant Niévroz à Jons a été détruit en 1903-1904[1] puis remplacé par un pont suspendu inauguré le 20 octobre 1904[1] ; ce pont fut dynamité[2] au cours de la Bataille de France en 1940[1]. Celui-ci fut remplacé par les Allemands, par un pont provisoire jusqu'en 1944[2], année de sa destruction. De 1944 à 1977, aucun pont ne traversait le Rhône à cet emplacement, les habitants utilisant d'autres moyens pour traverser le fleuve (en particulier, utilisation du barrage de Jons[2]). Enfin, le pont actuel, dit « pont de Jons » a été inauguré en mai 1977[1].

Historique

  • jusqu'en 1904 : un premier pont franchissait le Rhône à l'emplacement actuel.
  • octobre 1904 à 1940 : pont suspendu inauguré le 20 octobre 1904 et dynamité en 1940.
  • 1940 à 1944 : pont provisoire installé par les allemands et détruit en 1944.
  • 1944 à 1977 : aucun pont ne franchit le Rhône à cet emplacement.
  • mai 1977 : inauguration du pont actuel.

Description

C'est un pont en poutre-caisson dont le tablier est en béton précontraint[3], d'une longueur de 200 mètres[4] décomposée en trois travées de respectivement 55,07 mètres, 90 mètres et 55,07 mètres[4]. En aval de ce pont, à quelques dizaine de mètres, se trouve à l'orée du canal de Miribel, le barrage de Jons.

Autres ponts

Plus en aval encore, deux autres ponts relient Niévroz et Jons :

Références

  1. a, b, c et d Ouvrage collectif, Richesses touristiques et archéologiques du canton de Montluel : Montluel, Balan, Béligneux, Bressolles, Dagneux, La Boisse, Niévroz, Pizay, Sainte-Croix, , 296 p. (ISBN 2-907656-30-9), p. 245.
  2. a, b et c « Les édifices civils publics », sur ville-balan.fr, Commune de Balan, .
  3. Pont de Jons sur Structurae. Consulté le 25 octobre 2012.
  4. a et b « Pont routier dit pont de Jons », sur sdx.rhonealpes.fr (consulté le 28 octobre 2012).

Bibliographie

  • Maurice Brocard, L'Ain des grands ponts : Ain. Rhône. Valserine. Saône, Lyon, Éditions de la Tour Gile, , p. 123-124.

Article connexe

Lien externe