Pont Saint-Charles (Paris)

Pont Saint-Charles (Paris)

Pont Saint-Charles
(ou pont de l'Hôtel-Dieu)
Le pont Saint-Charles sur la Seine entre les deux bâtiments de l'Hôtel-Dieu, pris du Petit-Pont, vers 1850
Le pont Saint-Charles sur la Seine entre les deux bâtiments de l'Hôtel-Dieu, pris du Petit-Pont, vers 1850
Géographie
Pays France
Commune Paris
Coordonnées géographiques 48° 51′ 11″ N, 2° 20′ 52″ E
Fonction
Franchit la Seine
Fonction Pont piétonnier reliant les deux bâtiments de l'Hôtel-Dieu de l'époque
Caractéristiques techniques
Type pont en pierre à 2 arches inégales
Longueur 35 m
Matériau(x) Pierre
Construction
Démolition 1854
Mise en service 1606 ou 1651 selon les sources

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont Saint-Charles (ou pont de l'Hôtel-Dieu)

Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 4e arrondissement de Paris)
Pont Saint-Charles (ou pont de l'Hôtel-Dieu)

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pont Saint-Charles (ou pont de l'Hôtel-Dieu)

Le pont Saint-Charles (ou pont de l'Hôtel-Dieu) est un ancien pont de Paris qui reliait l'Île de la Cité à la rive gauche, entre le pont au Double et le Petit-Pont.

Historique

L’hôpital de l'Hôtel-Dieu est construit sous le roi Saint-Louis sur l'île de la Cité entre la cathédrale Notre-Dame et le Petit-Pont. Il est progressivement agrandi. Au début du XVIIe siècle il est augmenté d'une annexe sur la rive gauche, la salle Saint-Charles, étendue en 1714-1719 jusqu’au petit Châtelet. Cette annexe est reliée par le pont au Double sur lequel est construite la salle Saint-Cosme, puis en 1646-1651 par un second pont, le pont Saint-Charles [1].

Selon d'autres sources, le pont aurait été construit en 1606 [2].

Le pont est donc un pont interne à l'Hôtel-Dieu reliant deux de ses bâtiments, chacun sur une des rives de la Seine. Il sert de passage public, pour l'approvisionnement de l'hôpital et de promenade pour les malades [3]

Le pont est ravagé à plusieurs reprises par des incendies au XVIIIe siècle [1]. Pendant la Révolution, ce pont est renommé pont de l'Humanité .

En 1818, le pont est recouvert par une galerie vitrée sur toute sa longueur pour le bien-être des malades [2].

La passerelle qui a remplacé le pont. Avec le bâtiment de l'ancien Hôtel-Dieu et la culée résiduelle du pont

Le pont Saint-Charles faisait obstacle à la navigation sur le petit bras de la Seine du fait de ses arches étroites, et il est condamné comme les anciens ponts Saint-Michel et Petit-Pont. Il est démoli en 1854[5] pour être remplacé par une passerelle en bois d'un seul tenant. Il ne reste alors du pont qu’une culée côté île de la Cité.

L'ancien Hôtel-Dieu et la passerelle en bois sont démolis en 1878, après la construction du nouvel hôpital à son emplacement actuel, au nord de l'île de la Cité[1],[2].

Notes

  1. a, b et c  http://paris-atlas-historique.fr/30.html
  2. a, b et c  http://www.art-et-histoire.com/print_p.php?Paris_st_michel(1)
  3. Mémoire sur les hôpitaux de Paris par Jacques TENON 1816
  4. « Faits divers », La Presse,‎ , p. 2 : « On travaille en ce moment à enlever, à l’aide de l’appareil à vapeur connu sous le nom de bateau plongeur, les premières assises et le pilotis de fondation du pont Saint-Charles ; qui a été démoli il y a un an environ, et remplacé par une passerelle en bois pour le service de l’Hôtel-Dieu. Le peu d’élévation des eaux de la Seine, qui ne marquent plus que 90 centimètres aux échelles du Pont-Royal, facilite beaucoup cette opération, ainsi que plusieurs autres analogues qui ont pour objet l’amélioration du lit du fleuve dans la traversée de Paris et aux environs. »