Pont Charles-de-Gaulle

Pont Charles-de-Gaulle
Pont Charles-de-Gaulle.
Pont Charles-de-Gaulle.
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Coordonnées géographiques 48° 50′ 35″ N, 2° 22′ 12″ E
Fonction
Franchit la Seine
Caractéristiques techniques
Type Pont en poutre
Longueur 207,75 m
Largeur 35 m
Matériau(x) Béton précontraint
Construction
Construction 1993-1996
Inauguration 1998
Architecte(s) L.-G. Arretche, R. Karasinski

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont Charles-de-Gaulle

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pont Charles-de-Gaulle

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Pont Charles-de-Gaulle

Le pont Charles-de-Gaulle est un pont franchissant la Seine à Paris, en France.

Situation et accès

Il relie le 12e arrondissement, au niveau de la rue Van-Gogh, au 13e arrondissement, sur le quai d'Austerlitz. C'est le plus récent pont routier enjambant la Seine à Paris ; en effet, la passerelle Léopold-Sédar-Senghor (1999) et la passerelle Simone-de-Beauvoir (2006), ne sont que des passerelles piétonnes.

Ce site est desservi par la station de métro Gare d'Austerlitz.

Origine du nom

Elle porte le nom de Charles de Gaulle (1890-1970), général, chef de la France libre et président de la République française de 1959 à 1969.

Histoire

Le pont Charles-de-Gaulle tire son origine du développement récent du sud-est de Paris, dans les quartiers de Bercy et de la nouvelle bibliothèque François-Mitterrand. Sa réalisation fut adoptée par le Conseil de Paris en 1986 afin de relier ces quartiers, de décharger le pont d'Austerlitz et de mettre en correspondance directe la gare de Lyon et celle d'Austerlitz.

Le projet lauréat, de Louis Gerald Arretche et Roman Karasinski, composé d'un tablier d'acier blanc ressemblant à une aile d'avion reposant sur des piles discrètes par l'intermédiaire de fins tubes d'acier, cherche à se fondre le plus possible dans le paysage. Commencé en 1993, il fut terminé en 1996.

La RATP expérimente sur ce pont, fin 2016, une navette sans conducteur reliant la gare de Lyon à la gare d'Austerlitz[1].

Galerie de photos

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. Bertrand Gréco, « La PDG de la RATP : “Nous allons tester d'autres navettes autonomes” », lejdd.fr, (consulté le 6 février 2017).

Annexes

Articles connexes

Liens externes