Pompe à vide

Une pompe à vide est un type de pompe permettant de faire le vide, c'est-à-dire d'extraire l'air ou tout autre gaz contenu dans une enceinte close, afin d'en diminuer la pression[1].

Évacuation des gaz

Les gaz à évacuer sont d'une part ceux présents au début de la mise sous vide (généralement à la pression atmosphérique) et d'autre part ceux émanant de phénomènes tels que le dégazage naturel des parois sous vide (voire de zones qui sont chauffées), de l'évaporation d'un liquide soumis à une pression plus faible, des fuites éventuelles (réelles ou virtuelles), de la perméabilité des joints ou des parois, voire d'introduction volontaire de gaz (procédés de fabrication ou de traitement, dans le domaine des semi-conducteurs par exemple), de l'évaporation de graisse.

Type de pompes

Vue en coupe d'une pompe à vide turbomoléculaire.

Il existe différents systèmes de pompes à vide, dont le choix dépend entre autres de la qualité du vide désirée. Les technologies les plus courantes sont :

Utilisations

  • conditionnement sous vide
  • Dégazage sous vide
  • Revêtement sous vide
  • Pressage, façonnage et laminage sous vide
  • Levage/manutention sous vide
  • Assistance au freinage dans l'automobile (montée en bout d'arbre à cames sur les véhicules Diesel principalement)

Historique

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. a et b Les termes de vide primaire et vide secondaire proviennent du fait que pour obtenir un vide poussé on doit utiliser deux pompes à vide (de conceptions différentes) disposées en série : une première (pompe primaire) puis une seconde (pompe secondaire) qui achève de raréfier le gaz issu de la première.

Références

  1. "Production du vide - Rôle d'une pompe à vide" Techniques de L'Ingénieur, 5 août 2016