Polyphonie dans les Pyrénées gasconnes

La polyphonie dans les Pyrénées gasconnes *
UNESCO-ICH-blue.svg Inventaire du patrimoine culturel
immatériel en France
Domaines Musiques et danses
Pratiques festives
Lieu d'inventaire Nouvelle-Aquitaine
Occitanie
Pyrénées-Atlantiques
Hautes-Pyrénées
Béarn
Bigorre (région naturelle)
Quatre-Vallées
* Descriptif officiel Ministère de la Culture et de la Communication (France)

La polyphonie est un savoir-faire musical, une pratique chantée – engageant plusieurs parties musicales – très vivante dans les Pyrénées gasconnes, c’est-à-dire dans le sud Gascogne, dans les Pyrénées-Atlantiques (Pays Basque et Béarn) et les Hautes-Pyrénées [1], (Bigorre)

La polyphonie dans les Pyrénées gasconnes est inscrite à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France[2].

Historique

Si la polyphonie est une pratique connue dans diverses régions d’Europe et du monde, dans les Pyrénées gasconnes, témoignages oraux et écrits en attestent déjà à la fin du XVIIIe siècle[3]. Depuis la fin des années 1960, le chant polyphonique a investi de nouveaux espaces de sociabilité : festivals, concerts ou soirées locales, concours ou joutes vocales.

Description

Cantèra
Cantèra

Le chant polyphonique est général dans les Pyrénées gasconnes et basques apparaissant dès que les chanteurs sont au moins deux et agrégeant au cercle tous ceux qui le souhaitent. Il apparaît généralement dans les contextes collectifs : sur le chant des cantiques à l’église ; la convivialité des repas, des rencontres au café ; autour des buvettes les jours de fête ou de rencontres sportives…[1]

La polyphonie est une construction musicale et humaine[4]. À partir d’un chant préexistant, les chanteurs trouvent une partie aigüe et/ou une partie basse à partir de règles musicales précises mais implicites, transmises de génération en génération par imitation.

Les facteurs humains et contextuels sont toutefois tout aussi importants. La physionomie musicale de la polyphonie varie en effet selon les capacités physiologiques des chanteurs, leur complémentarité, leur nombre ; selon la consommation d'alcool, l’émulation ou l’effervescence du moment.

Festival "Tarba en canta"

Tarba en Canta 2015
Tarba en Canta 2015

À Tarbes (Hautes-Pyrénées) a lieu tous les ans depuis 2010, au mois de juin, le festival de polyphonies "Tarba en canta" qui réunit chaque année plusieurs milliers de personnes dans une ambiance conviviale. Ce festival international invite des groupes d'Europe du Sud à échanger au cœur de la cité avec les acteurs de la polyphonie régionale[5].

Annexes

Notes et références

  1. a et b Son d'Aquí le site du Patrimoine culturel immatériel occitan en région Aquitaine, « La polyphonie Pyrénéenne », sur www.sondaqui.com (consulté le 24 septembre 2015)
  2. « Fiche d'inventaire de la Polyphonie dans les Pyrénées gasconnes », sur Ministère de la Culture et de la Communication (consulté le 24 septembre 2015)
  3. Jean-Jacques Castéret, La polyphonie dans les Pyrénées Gasconnes : tradition, évolution, résilience, Paris, L'Harmattan, , 374 p. (ISBN 978-2-336-00821-9)
  4. Son d'Aquí le site du Patrimoine culturel immatériel occitan en région Aquitaine, paragraphe Construction humaine et musicale, « La polyphonie Pyrénéenne », sur www.sondaqui.com (consulté le 24 septembre 2015)
  5. « TARBA EN CANTA | Office de Tourisme de Tarbes », sur www.tarbes-tourisme.fr (consulté le 20 juillet 2016)

Bibliographie

  • Castéret, Jean-Jacques, La polyphonie dans les Pyrénées Gasconnes : Tradition, évolution, résilience, Paris, L'Harmattan, Anthropologie et musiques, 2013, 367 p.
  • Castéret, Jean-Jacques, « The Royal VIth Tone’s institutions of transfer: Multipart singing and education in the traditional western Pyrenean society », in Lujza Tari-Miháltzné and Pál Richter, Proceedings of the 3d symposium of the ICTM Study Group on Multipart Music 12-16 September 2013, Institute for Musicology, Research Centre for the Humanities, The HungarianAcademy of Sciences, Budapest, Hungary, 2015.
  • Castéret, Jean-Jacques, « In Quest of Communion: The Dialogic of Multipart Singing » in AHMEDAJA Ardian (ed), Local and Global Understandings of Creativities : Multipart Music Making and the Construction of Ideas, Contexts and Contents, London, Cambridge ScholarsPublishing, 2013, p. 42–59
  • Castéret, Jean-Jacques, « Western Pyreneanmultipart : a trans-historicalapproach » in MACCHIARELLA Ignazio (ed), Multipart music: a specific mode of musical thinking, expressive behaviour and sound, Udine, Nota, 2012, p. 347–365.
  • Castéret, Jean-Jacques, « Cultural listening and enunciationcontexts in Pyreneanmultipartsinging » in AHMEDAJA Ardian (ed.), European voices II, Cultural listening and local discourse in multipart singing traditions in Europe, SchrisftenzurVosksmusik, Band 22, Vienna, BoehlauVerlag, 2011, p. 39–52.
  • Castéret, Jean-Jacques, « L’Alpha et l’oméga de la polyphonie : communautés et territoires de la vocalité pyrénéenne » in MOREL BOROTRA Natalie, Musiker - Cuadernos de Música, EuskoIkaskuntza-Société d’Études Basque, San Sebastian, 17 – 2010, p. 287–308. [1]
  • Castéret, Jean-Jacques, "La logique de la cantèra : quarante ans d'expériences de sauvegarde du chant pyrénéen", La Sauvegarde du Patrimoine Culturel Immatériel musical en France, Journées d'Études du CIRIEF 2009, [2]
  • Castéret, Jean-Jacques, « Le sens des constructions polyphoniques dans les Pyrénées Gasconnes », in CHARLES-DOMINIQUE Luc et DEFRANCE Yves (éds.), Actes du Colloque international, Université Nice-Sophia-Antipolis, Paris, L’Harmattan, Ethnomusicologie et anthropologie musicale de l’espace français, 2008’

Publications sonores

  • Polifonia, Pyrénées Gasconnes (Béarn, Bigorre, Bas-Adour), Toulouse/Pau, Centre Occitan des Musiques et Danses Traditionnelles Toulouse Midi-Pyrénées / Institut Occitan, CD 007, 2007.
  • Hestau de Siros : 40 ans du Festival de Siros, Pau, Siros Bouts dou Biarn, CD 001, Agorila, 2006.
  • Multipartsinging on the Balkans and in the Mediterranean, International Symposium, March 11-13, 2005, Institut für Volksmusikforschung und Ethnomusikologie, Universität für Musik und darstellende Kunst Wien, (7 titres publiés dans le CD).
  • La vocalité dans les pays méditerranéens, Fondation La Napoule/Université Nice-Sophia-Antipolis, Modal, F.A.M.D.T., 2001. (5 titres de collecte publiés dans le CD)