Police nationale congolaise

Un membre de la Police nationale congolaise (armé d'un Fusil Type 56 à crosse scié et baïonnette démonté) assure la sécurité de la population civile lors d'une patrouille nocturne pédestre conjointe UNPOL-PNC.

La Police Nationale Congolaise est la police en fait et en droit sur tout l’ensemble du territoire de la République démocratique du Congo. Elle a été créée le pour remplacer la gendarmerie nationale et la garde civile[1]. Elle comprend 118 421 employés et présente un budget de 237.845.845.452 Franc Congolais~257.130.643 $ US en 2015.

Organisation

  • Direction de la Sécurité Publique
  • Direction des Renseignements Généraux
  • Direction de la Protection Civile
  • Direction de la Police des Frontières
  • Direction des Voies de Communication Fluvial, lacustre, Maritime et Ferroviaire
  • Direction de la Police Technique et Scientifique
  • Direction de la Lutte contre la Criminalité
  • Direction de la Télécommunication et Nouvelles Technologies
  • Direction de la Lutte contre la Criminalité Économique et Financière
  • Direction des Stupéfiants
  • Direction de l'Identité Judiciaire et Fichier Central
  • Direction du Bureau Central national/ Interpol
  • Direction des Ressources Humaines
  • Direction du Budget et Finances
  • Direction de la Logistique
  • Direction des Études et Planification

Formations Nationales Spécialisées et Services centraux du  Commissariat General

  • Unité de Protection des Institutions et des Hautes Personnalités
  • Legion nationale d'Intervention
  • Service des Statistiques
  • Service de Gestion et Entrentien des Infratstrutures
  • Service desTransmissions et Télécommunications
  • Service de Santé
  • Service des Affaires Sociales
  • Service de l'Informatique
  • Service d'Information et Communication

Armes et uniformes

Les policiers congolais portent un treillis bleu. Leurs armes de service sont la Kalachnikov calibre 7,62 mm et parfois la Mitrailleuse PKM.

Parc automobile

Les principaux moyens de transports sont divers 4x4 et camions.

Notes et références

Liens externes