Plateau océanique

Le plateau des Kerguelen, haut en moyenne de 3 000 m, repose à une profondeur d'environ 4 000 m en dessous du niveau de la mer et s'étend sur plus de 2 200 km dans la direction Nord-Ouest/Sud-Est[1].

Un plateau océanique, appelé aussi plateau sous-marin, est une vaste région (superficie supérieure à 200 000 km2) de croûte océanique anormalement épaisse (supérieure à 38 km), haute en moyenne de 2 000 à 3 000 m au-dessus du plancher océanique[2]. Ces plateaux basaltiques représentent l'expression purement océanique des Grandes Provinces magmatiques. L'expression continentale correspond aux trapps[3].

Si l’existence des trapps présents sur les continents est reconnue depuis longtemps (Arthur Holmes, 1918)[4], le terme de plateau océanique n'est proposé qu'en 1974 par Kroenke[5] à l'occasion de la découverte lors d'une campagne de prospection sismique d'une croûte océanique de plus 30 km d'épaisseur, le plateau d'Ontong Java  au sud-ouest de l'océan Pacifique[6].

Rôle dans la croute terrestre

Les géologues pensent que les plateaux océaniques ignés pourraient bien représenter une étape dans le développement de la croûte continentale car ils sont généralement moins denses que la croûte océanique, tout en restant plus denses que la croûte continentale normale.

Les différences de densité dans le matériau de la croûte proviennent en grande partie de différents rapports d'éléments divers, en particulier de silicium. La croûte continentale contient la plus grande quantité de silicium (cette roche est appelée felsique). La croûte océanique contient moins de silicium (roche mafique). Les plateaux océaniques ignés ont un rapport intermédiaire entre la croûte continentale et la croûte océanique, bien qu’ils soient plus mafiques que felsiques

Liste de plateaux océaniques

Distribution mondiale des plateaux océaniques
Océan Superficie
(km2)
Superficie en
pourcentage
Nombre de
plateaux
Superficie moyenne
des plateaux (km2)
Océan Arctique 1 193 740 9,19 12 99 478
Océan Indien 5 036 870 7,06 37 136 132
Océan Atlantique Nord 1 628 360 3,64 36 45 232
Océan Pacifique Nord 1 856 790 2,26 33 56 266
Océan Atlantique Sud 1 220 230 3,02 9 135 581
Océan Pacifique Sud 7 054 800 8,09 50 141 016
Océan Antarctique 495 830 2,44 12 41 319
Total 18 486 620 5,11 189 93 575

Notes et références

  1. Henry Gaudru, Gilles Chazot, La belle histoire des volcans, De Boeck Superieur, (lire en ligne), p. 36.
  2. (en) Andrew C. Kerr, John J. Mahoney, « Océanic plateaus : Problematic plumes, potential paradigms », Chemical Geology, vol. 3–4, no 15 juillet 2007,‎ , p. 332 (DOI 10.1016/j.chemgeo.2007.01.019).
  3. Maurice Renard, Yves Lagabrielle, Erwan Martin, Marc de Rafélis Saint Sauveur, Éléments de géologie, Dunod, , p. 535.
  4. (en) A. Holmes, « The basaltic rocks of the Arctique Region », Mineralogical Magazine, vol. 18, no 85,‎ , p. 180–223 (DOI 10.1180/minmag.1918.018.85.03).
  5. (en) L. W. Kroenke, « Origin of continents through development and coalescence of Océanic flood basalt plateaus », Trans Am Geophys Union, vol. 55,‎ , p. 443.
  6. (en) R.L. Rudnick, Heinrich D. Holland, Karl K. Turekian, The crust, Elsevier, (lire en ligne), p. 537.
  7. (en) Peter J. Cook, Chris M. Carleton, Continental shelf limits, Oxford University Press, , p. 292.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes