Place du Palais-Bourbon

7e arrt
Place du Palais-Bourbon
P1020489 Paris VII Place du Palais-Bourbon rwk.JPG
Situation
Arrondissement 7e
Quartier Saint-Thomas-d'Aquin
Invalides
Début Rue de l'Université
Fin Rue de Bourgogne
Morphologie
Longueur 62 m
Largeur 52 m
Historique
Création 1778
Dénomination 1814
Ancien nom Place du Palais-de-Bourbon
Place du Conseil-des-Cinq-Cents
Place du Palais-du-Corps-Législatif
Place du Palais-de-Bourbon
Géocodification
Ville de Paris 6920
DGI 7008

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Place du Palais-Bourbon
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La place du Palais-Bourbon est une place du 7e arrondissement de Paris.

Situation

Cette place borde le palais Bourbon par le Sud, dans le prolongement de sa cour.

Le café Le Bourbon.

En forme de fer à cheval, elle est située à l'intersection de la rue de l'Université, de la rue Aristide-Briand et de la rue de Bourgogne.

En son centre s'élève La Loi, une statue en marbre de Jean-Jacques Feuchère, représentation allégorique de la loi.

Origine du nom

Cette place doit son nom au Palais Bourbon, actuellement le siège de l'Assemblée nationale, devant laquelle elle est située.

Historique

Par lettres patentes données à Fontainebleau en novembre 1775, Louis-Joseph de Bourbon, prince de Condé, fut autorisé :

  • 1 - à changer la direction d'une partie de la rue de Bourgogne;
  • 2 - à former une place demi-circulaire au-devant de l'entrée de son palais.

Ces lettres patentes furent registrées au bureau de la Ville de Paris le 12 janvier 1776, et au Parlement de Paris le 28 mars suivant. En 1778, la place reçut un commencement d'exécution; cependant quelques années après on jugea convenable de substituer à la forme demi-circulaire une place rectiligne formant évasement du côté du palais. Cette portait alors le nom de place du Palais-de-Bourbon.

Les constructions riveraines furent établies d'après cette nouvelle disposition, qui a été maintenue par une décision ministérielle du 2 thermidor an V (20 juillet 1797), signée Bénézech, et par une ordonnance royale du 7 mars 1827.

Le Conseil des Cinq-Cents décida qu'elle prendrait le nom de place du Conseil-des-Cinq-Cents. Sous l'Empire, on l'appela place du Palais-du-Corps-Législatif puis un arrêté préfectoral du 27 avril 1811 redonna sa dénomination de place du Palais-de-Bourbon puis de place du Palais-Bourbon.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

  • Palais Bourbon
  • Au 1-3 de la place, le café Le Bourbon est très prisé des députés. Jacques Chirac y réunit les signataires de l'appel des 43 ministre ou parlementaires gaullistes en faveur de la candidature de Valéry Giscard d'Estaing pour l'élection présidentielle de 1974, ce qui condamne les velléités de Jacques Chaban-Delmas[1].

Notes et références

  1. Alain Auffray, « Les frondeurs LR demandent à Fillon de renoncer », liberation.fr, (consulté le 14 février 2017)