Place Saint-Michel (Paris)

5e et 6e arrts
Place Saint-Michel
La place Saint-Michel en 2007.
La place Saint-Michel en 2007.
Situation
Arrondissements 5e arrondissement 6e
Quartier Sorbonne, Monnaie
Début Quai Saint-Michel, 29 quai des Grands-Augustins, 1
Fin Boulevard Saint-Michel, 1 place Saint-André-des-Arts, 1
Historique
Création 1855 (DUP)
Dénomination 1864
Géocodification
Ville de Paris 8932
DGI 8708

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Place Saint-Michel
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La place Saint-Michel est une voie située dans le quartier de la Sorbonne et le quartier de la Monnaie des 5e et 6e arrondissements à Paris, en France.

Elle ne doit pas être confondue avec l'ancienne place Saint-Michel, située plus au sud et incorporée au boulevard Saint-Michel dans les années 1850.

Origine du nom

Elle doit son nom à la proximité du pont Saint-Michel, qui était situé au voisinage de la chapelle Saint-Michel du Palais[1]

Historique

La place a été créée lors de la percée du boulevard Saint-Michel, en 1855 sous Napoléon III. Le percement de cette place entraine la disparation de la place du Pont-Saint-Michel, d'une partie de la rue Saint-André-des-Arts, d'une partie de la rue de l'Hirondelle et d'une partie du quai des Grands-Augustins[2]. Le pont Saint-Michel construit au XIVe siècle, a été refait à la même période que la place.

Elle prend officiellement son nom en 1864[3].

En août 1944, de vifs combats y opposèrent les étudiants de la Résistance aux Allemands[4].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

Dans les arts

Une scène du film LOL USA (2012) de Lisa Azuelos a été tournée sur la place[pertinence contestée].

Accès

La place Saint-Michel est desservie par la ligne de métro (M)(4) à la station Saint-Michel, par le RER (RER)(B)(C) à la gare Saint-Michel - Notre-Dame, ainsi que par les lignes de bus RATP 21 24 27 38 85 96 OpenTour.

Notes et références

  1. Chapelle Saint Michel du Palais sur Wikia.
  2. Avril Frères, Boulevard de Sébastopol (rive gauche.) Partie comprise entre les rues Saint-André-des-Arts et Serpente. Plan parcellaire, 1856 [lire en ligne]
  3. Arrêté du 19 août 1864 [lire en ligne]
  4. Devant l'immeuble du no 9 est tombé pour la Libération de Paris, Robert Gauthier, étudiant engagé volontaire aux FFI le , il avait 21 ans. Au no 13, sont tombés pour la Libération de Paris, Raymond Boisson (1915-1944) chef du 2e groupe du corps franc des RG et des Jeux de la préfecture de police le , il avait 29 ans. Le lendemain, au même endroit, tombait le gardien de la paix Joseph Lahuec.
  5. a et b Auguste Lepage, Les cafés artistiques et littéraires de Paris, Paris, Martin-Boursin, , 317 p. (lire en ligne), p. 61-66