Pitey

Pitey
Résinier du Bassin d'Arcachon sur son pitey

Le pitey (lo pitèir en gascon) est une jambe de bois de pin de deux à trois mètres de haut flanquée de cale-pieds, servant aux gemmeurs des Landes de Gascogne à atteindre le haut des pins pour en rafraîchir les cares.

Présentation

À l’origine, le terme de pitey désigne tout ce qui hausse : de la tour de la palombière au mirador de surveillance de la forêt des Landes. Il aurait pu désigner les échasses si elles n’avaient reçu le nom spécifique de chancas (tchanques). L’usage a fini par réserver le nom à l’échelle du résinier.

Ne pouvant transporter un tabouret, une échelle classique, et n’utilisant pas d’échasses comme les bergers landais les précédant, les gemmeurs se servaient de cette échelle à montant unique et équipée de paousse pé (cale-pieds). Ils en calaient le pied dans le sable et appuyaient le haut au tronc des pins à gemmer pour les piquer à hauteur convenable.

Leur habileté à grimper au pitey a fait dire au naturaliste Bory de Saint-Vincent que le pied des Landais était de conformation particulière les rendant préhensiles.

Sources

  • Charles Daney, Dictionnaire de la Lande française, Éditions Loubatières, Portet sur Garonne, 1992
  • L’Almanach du Landais 2008, Éditions CPE