Pierre branlante

La pierre branlante de Boscartus, près de Cieux, en Haute-Vienne, repose en faux aplomb sur une roche.

Une pierre branlante, pierre tournante, pierre tournoise, pierre tournisse, pierre tremblante ou encore pierre-qui-vire, est une grosse pierre posée en équilibre et qu'une forte pression peut faire osciller. Elle est généralement d'origine naturelle bien que certaines puissent être des mégalithes (dolmens, etc).

Ce terme est aussi utilisé pour désigner des pierres qui, selon certaines croyances populaires, se mettent d'elles-mêmes en mouvement à certains jours ou certaines nuits de l'année (Noël, veille de la Saint-Jean)[réf. nécessaire].

Les pierres branlantes étaient vénérées par certaines religions primitives pour leur pouvoir divinatoire[réf. nécessaire].

Liste non exhaustive

France

Ce genre de curiosité se rencontre principalement en Bretagne et dans le Massif central.

Suisse

  • Pierre branlante de Bullet 46° 50′ 21″ N, 6° 34′ 09″ E
  • Pierre pendue 46° 38′ 32″ N, 6° 25′ 29″ E
  • Pierre à Dzo (scellée lors de la construction de la ligne de chemin de fer en contrebas) 46° 15′ 13″ N, 6° 56′ 30″ E
  • Pierre à Granfer (scellée) 46° 26′ 51″ N, 6° 14′ 21″ E
  • Pierre branlante de Cuarnens

Galice

  • Pedra da Barca (pedra de abalar) à Muxía.

Annexes

Articles connexes

Lien externe

Pour l'ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur OpenStreetMap (aide), Google Maps (aide), Bing Maps (aide) (carte limitée à 200 lieux) ou télécharger au format KML (aide).

Notes et références