Pierre Nicolas de Fontenay

Pierre Nicolas de Fontenay

Pierre Nicolas de Fontenay
Illustration.
Fonctions
Maire de Rouen
Prédécesseur Pierre Le Pelletier d'Estouteville
Successeur Charles Rondeaux de Montbray
Maire de Rouen
Prédécesseur Charles Rondeaux de Montbray
Successeur Jean-Pierre Pillon
Maire de Rouen
Prédécesseur Jean-Pierre Pillon
Successeur Pierre Prosper Demadières
Sénateur
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Rouen
Date de décès
Lieu de décès Paris
Sépulture Hautot-sur-Seine
Fratrie Alexandre Defontenay
Enfants Jacques Defontenay
Profession Négociant

Pierre Nicolas de Fontenay, né le à Rouen, mort à Paris le , est un négociant et homme politique français sous la Révolution et le premier Empire.

Biographie

Il est le frère d'Alexandre Defontenay, négociant de Rouen et représentant à la Chambre des Cent-Jours et le père de Jacques Defontenay, représentant à l'assemblée législative de 1849.

Son père est négociant-armateur et c'est sur ses pas qu'il commença sa carrière, avec son frère. Après avoir rempli des fonctions honorables d'administrateur des hôpitaux, d'échevin de Rouen, de président de la chambre de commerce, de membre de la commission intermédiaire de l'assemblée provinciale de la Haute-Normandie.

Le , il est élu député du tiers état aux états généraux de 1789 par la ville de Rouen. Il occupe une place dans le comité de commerce de l'assemblée constituante. Il est maire de la ville de Rouen une première fois de novembre 1791 à novembre 1792. Il prend ensuite à la fin de 1792 la présidence de l'administration du département de Seine-Inférieure. Il redevient maire de Rouen en octobre 1793, à la suite de l'arrestation de Charles Rondeaux de Montbray. Il est emprisonné à son tour en novembre 1793 comme suspect de modérantisme.

Libéré, il redevient maire de Rouen le et le reste jusqu'au . En l'an IX, il est nommé membre du Conseil général des manufactures et du commerce. Il salue le coup d'État du 18 Brumaire. Il devient membre de la Légion d'honneur le 28 vendémiaire an XII et le 25 prairial de la même année est promu commandeur.

Il est élu sénateur le 28 pluviôse an XII () et vient y prendre place le 14 ventôse suivant ().

Il meurt à Paris le .


Sources