Pierre Godefroy

Pierre Godefroy
Fonctions
Député
Gouvernement Ve République
Groupe politique UNR (1958-1962)
UNR-UDT (1962-1967)
UDVème (1967-1968)
UDR (1968-1978)
RPR (1978-1988)
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 77 ans)
Résidence Manche

Pierre Godefroy est un homme politique français, né le à Octeville-l'Avenel (Manche) et mort le à Lestre (Manche).

Biographie

Issue d'une famille d'agriculteurs, Pierre Godefroy étudie au collège de Montebourg puis au lycée de Valognes où il obtient le baccalauréat en 1937. Mobilisé en 1939, il est interné au camp de Rawa-Ruska en Pologne, dont il s'évade pour rejoindre la France par l'Ukraine et l'Italie. Il publie ses souvenirs de guerre sous le titre Comme la feuille au vent.

Après la Libération, il entame en 1950 une carrière de journaliste, en devenant spécialiste des questions agricoles pour le quotidien cherbourgeois La Presse de la Manche dans les pages Notre terre normande.

En 1958, l'ancien prisonnier de guerre aux sept tentatives d'évasion séduit De Gaulle qui lui propose la députation. Il est élu député de la Manche (Valognes) jusqu'en 1988, sous l'étiquette UNR (1958-1967), puis UD-Ve République-UDR (1967-1978), et RPR (1978-1988). Conseiller municipal de Valognes à partir de 1965, il en est maire du 27 mars 1977 à 1983. Il a siégé également au Conseil général de la Manche de 1968 à 1979 et au Conseil régional de Basse-Normandie de 1974 à 1986.

Il est signataire de l'« appel des 43 » en faveur d'une candidature de Valéry Giscard d'Estaing à l'élection présidentielle de 1974[1] et il soutient lors du 1er tour la candidature de Jean Royer.

Il est également le fondateur, avec son ami et collègue Jean Mabire et Didier Patte de l'Union pour la région normande (URN), devenue Mouvement normand. En 1980, il crée l'association pour la fondation Alexis-de-Tocqueville. Auteur de Notre Patrie européenne, il a présidé le Mouvement européen durant 14 ans.

Dans le milieu agricole, il reste célèbre pour la loi éponyme qu'il fit voter, instaurant le paiement du lait à la qualité[2].

Notes et références

  1. « L'appel des 43 », sur politiquemania.com
  2. Voir le compte-rendu des séances de l'Assemblée nationale du 11 décembre 1968

Voir aussi

Bibliographie

  • « La ville rend hommage à Pierre Godefroy », Ouest-France, 19 janvier 2001

Liens externes