Pierre-Victor Dautel

Pierre-Victor Dautel
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Ancenis
Nationalité
Activités
Formation
Distinctions
premier prix de Rome de gravure en médaille de 1902

Pierre-Victor Dautel, né le à Valenciennes et mort le à Ancenis, est un sculpteur et médailleur français[1].

Biographie

Pierre-Victor Dautel est le quatrième des cinq enfants de Pierre Joseph Dautel (vers 1841-1906) et de Léocadie Lequime (1844-1880).

Admis à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il est l'élève d'Adolphe Maugendre (1809-1895), Villers[Lequel ?], Louis-Ernest Barrias (1845-1901) et Jules Coutan. Il reçoit le premier grand prix de Rome en 1902 et devient pensionnaire de la villa Médicis à Rome du au . Membre du Salon des artistes français, il a été nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1929. Il dessina le timbre du 4e centenaire de la naissance de Pierre de Ronsard (1524-1585) et fut essentiellement graveur en médaille et en pierre fine. En 1930, il est nommé Rosati d'honneur[2].

En juillet 1941, sous le régime de Vichy, il est nommé membre du comité d'organisation professionnelle des arts graphiques et plastiques[3].

Il meurt à Ancenis en 1951[4] et est inhumé à Valenciennes au cimetière Saint-Roch[5].

Un portrait de lui, à l'huile sur papier, par Lucien Jonas (1880-1947) est conservé au musée des beaux-arts de Valenciennes[6].

Œuvres

  • 1922 : médaille pour le Centenaire Bolloré[7].
  • 1924 : médaille pour le 4e centenaire de la naissance de Pierre de Ronsard (1524-1585)[4].
  • Monument aux morts d'Ancenis.

Expositions

  • Valenciennes, l'Aquarium, galerie de l'École des beaux-arts de Valenciennes, 19 septembre au 3 octobre 1998 : Les détails d'un art intime. Organisée par l'Association Art et recherche[8].
  • Ancenis, exposition Coraboeuf et Dautel, du premier au 14 octobre 2012[9].

Notes et références

  1. Réunion des musées nationaux.
  2. Archives des Rosati, ville de Fontenay-aux-Roses[réf. incomplète].
  3. Comité présidé par Maurice Denis, dont les autres membres sont Paul Landowski, Jacques Beltrand et Maurice Dufrène (cf. « À l'Officiel », Le Figaro, 30 juillet 1941, p. 2 (en ligne sur Gallica).
  4. a et b Phil-Ouest.
  5. Hainautpedia.
  6. Portrait de Pierre-Victor Dautel.
  7. La médaille de P.V. Dautel pour le centenaire Bolloré en 1922
  8. Les détails d'un art intime.
  9. Une exposition exceptionnelle dédiée à deux Grands Prix de Rome : Jean Coraboeuf et Pierre-Victor Dautel, est présentée à la chapelle des Ursulines.

Annexes

Liens externes