Pierre-Hugues Herbert

Pierre-Hugues Herbert
Image illustrative de l'article Pierre-Hugues Herbert
Pierre-Hugues Herbert au tournoi Challenger d'Ortisei, en Italie, en novembre 2012.
Carrière professionnelle
2010
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (26 ans)
Drapeau : France Schiltigheim
Taille / poids 1,88 m (6 2) / 74 kg (163 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 121 227 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 216e (25/02/2013)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 90e (16/04/2012)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - - - -
Double - 1/32 - -

Pierre-Hugues Herbert, également surnommé P2H, est un joueur de tennis français né le 18 mars 1991 à Schiltigheim[1].

Carrière

Débuts

Résidant non-loin de son lieu de naissance, à Mittelhausbergen, il commence le tennis à l'âge de 6 ans; sa mère étant professeur de tennis[2].

2009, sa dernière année chez les juniors, s'avéra être l'année de sa révélation. Il remporte le tournoi junior de Wimbledon en double avec l'allemand Kevin Krawietz[3]. Il atteint également cette année-là les demi-finales du tournoi junior de l'US Open et il finira sa saison au 9e rang mondial chez les juniors[4].

2010 : Débuts du professionnalisme

Sa première victoire sur le circuit professionnel, Pierre-Hugues la réalise au tournoi future de Lille en mars 2010. Il y atteindra même les quarts de finales en s'inclinant uniquement contre le belge Yannick Mertens, 238e mondial de l'époque. Il atteindra ce stade de la compétition encore quatre autres fois, dont une fois en tournoi Challenger. Lors de son seul tournoi ATP 250 à Metz, il s'inclinera au 2e tour des qualifications contre l'argentin Federico Delbonis. En fin de saison, il disputera une demi-finale et une finale lors d'une tournée en République dominicaine. Sa saison, il l'achèvra au 457e rang mondial. Sa saison en double sera encore plus une réussite avec quatre victoires et une finale pour terminer à la 290e place.

Une première saison très honorable où il aura confirmé les attentes que l'on portait sur lui, surtout en double où il fut extrêmement à l'aise.

2011 - 2012 : Les années d'apprentissage

Pierre-Hugues passera une année 2011 en demi teinte. Il atteindra tout de même par trois fois une finale en tournoi future, pour une victoire (sa première en simple), "chez lui", au future de Mulhouse. En tournoi Challenger il ne dépassera jamais le 2e tour. Il participe pour la première fois aux qualifications de Roland-Garros grâce à une invitation mais ne passera le premier tour. Son année, il l'achèvra à la 336e place. En double, il remporte huit titres pour une finale perdue, dont deux victoires en tournoi Challenger. Son partenaire le plus fréquent se nomme Nicolas Renavand avec qui il remporte cinq titres. Il remporte également deux de ces titres avec son ami d'enfance Albano Olivetti[5]. Il termine au 135e rang mondial et confirme ses bons résultats en double de l'année précédente.

2012 débute doucement pour lui. Il s'essaie à un certain nombre de tournois Challenger sans réel succès, devant plusieurs fois passer par les qualifications et n'atteignant qu'à une seule reprise un quart de finale. Comme l'année précédente, il obtient une invitation pour les qualifications de Roland-Garros mais s'incline à nouveau au premier tour[6]. Fin juin, il atteint une demi-finale d'un future en Allemagne et la semaine suivante remporte son second tournoi en simple au future de Montauban. Grâce à cela, il obtient le droit de disputer pour la première fois les qualifications de l'US Open du fait de son meilleur classement de l'époque (autour de la 245e place). Il y passera un tour éliminant au passage Frederico Gil, 113e mondial. En fin de saison, il remporte un tournoi future et atteint une demi-finale lors d'une tournée en Israël. À la fin de cette année, il se situe au 257e rang mondial. En double, il remporte quatre tournois dont deux Challengers. Au mois d'avril, il atteint la 90e place mondiale, son meilleur classement jusque là. Avec Albano Olivetti, il s'incline au premier tour de Roland-Garros alors qu'ils avaient reçus une invitation[7]. Au challenger de Rennes il obtient le "privillège" de faire la paire avec Mickaël Llodra (17e joueur mondial en double) mais ils doivent malheureusement déclarer forfait pour le quart de finale[8]. Sa saison, il l'achève à la 139e place.

2013

Il participe aux qualications de l'Open d'Australie où il passe un tour mais s'incline contre Michael Berrer (135e mondial)[9]. En février il atteint la 216e place mondiale, ce qui représente son meilleur classement.

Classement ATP en fin de saison

Classement en simple

Année 2010 2011 2012
Rang 457 en augmentation 361 en augmentation 257

Classement en double

Année 2010 2011 2012
Rang 290 en augmentation 135 en diminution 139

Notes et références

  1. (en) fiche de P2H sur le site de l'ATP
  2. (en) fiche de P2H sur le site de l'ATP
  3. Un titre en Grand Chelem pour Ügi du 6 octobre 2009
  4. (en) fiche de P2H sur le site de l'ATP
  5. TC Strasbourg : Pierre-Hugues Herbert et Albano Olivetti, un duo de choc
  6. Pierre-Hugues Herbert pense surtout à son avenir
  7. Tennis Albano Olivetti et Pierre-Hugues Herbert disputent les qualifications de Roland-Garros
  8. Pierre-Hugues Herbert en double avec Michaël Llodra dans L'Alsace du 9 octobre 2012
  9. Open d'Australie : c'est perdu pour Herbert