Pièce de 5 francs Tour Eiffel

Cinq francs Tour Eiffel
Pays France
Valeur 5 francs
Masse 10 g
Diamètre 29 mm
Épaisseur 2 mm
Tranche striée
Composition âme en cupronickel, plaquage en nickel pur
Année d'émission 1989
Numéro catalogue F.342
Avers
Avers
Gravure Tour Eiffel vue en contre-plongée, « TOUR EIFFEL 1889 1989 » sur quatre lignes, « F.JOUBERT »
Graveur Frédéric Joubert
Année de la gravure 1989
Revers
Revers
Gravure Tour Eiffel stylisée vue du dessous, « J.JIMENEZ », « REPUBLIQUE FRANÇAISE », valeur, différents
Graveur Joaquin Jimenez
Année de la gravure 1989

La Cinq francs Tour Eiffel est une pièce de monnaie commémorative de cinq francs français émise en 1989 pour célébrer le centenaire de la Tour Eiffel.

Dessiné par le graveur Frédéric Joubert, l'avers représente la Tour Eiffel vue en contre-plongée qui augmente la sensation de perspective. Le revers, gravé par Joaquin Jimenez, montre une vue du dessous de la tour avec le socle et les armatures métalliques. Dérivée du type Semeuse, cette monnaie utilise les mêmes flans avec une âme en cupronickel (cuivre 750, nickel 250) et un plaquage en nickel pur et présente les mêmes caractéristiques physiques avec un diamètre de 29 mm et une épaisseur de 2 mm pour une masse de 10 grammes avec une tolérance de ± 30 millièmes.

Cette pièce est la première émission commémorative de la Cinq francs type Semeuse depuis l'entrée en vigueur du nouveau franc le 1er janvier 1960. Elle a obtenu le prestigieux prix international Coin of the Year 1989[1].

Frappes

Frappes communes en alliage cuivre-nickel

millésime numéro catalogue tirage remarques
1989 F.342/1 1 850 essai
1989 F.342/2 9 774 011

Frappes en métaux précieux pour collectionneurs

En plus des pièces courantes mises en circulation au prix de leur valeur faciale, trois autres types de pièces ont été frappées dans des métaux précieux, destinés aux collectionneurs et vendues à un prix plus élevé.

Identiques dans leurs dessins et épaisseur à la pièce courante, elles diffèrent de celle-ci par un diamètre légèrement plus petit, 28,85 mm, une tranche lisse, leur masse en raison de leur composition différente ainsi qu'au niveau des tolérances autorisées, plus restrictives.

Désignation de la frappe Composition Masse Tirage prévu
Titre Tolérance
(en millièmes)
Masse
(en grammes)
Tolérance
(en millièmes)
pièces en argent de qualité Belle épreuve argent : 900
cuivre : 100
+ 5 12 + 10 80 000
pièces en or de qualité Belle épreuve or : 920
argent : 40
cuivre : 40
+ 3 14 + 3 30 000
pièces en platine de qualité Belle épreuve platine pur pureté:
minimum 999
16 + 3 3 000

Toutes frappes confondues, il devait être fabriqué au total 9 900 000 de pièces du type Tour Eiffel selon le Journal Officiel.

Notes

Sources

Articles connexes