Philippe Cerfeuillet

(Redirigé depuis Phillipe Cerfeuillet)


Philippe Cerfeuillet
Description de l'image Philippe cerfeuillet.jpg.
Naissance (54 ans)
Romorantin-Lanthenay
Nationalité Drapeau : France Français

Philippe Cerfeuillet, né le 21 février 1964 à Romorantin-Lanthenay, (Loir-et-Cher), est un chef cuisinier solognot. Il est connu pour inventer des recettes issues de son terroir et pour ses distinctions obtenues grâce à la qualité et l’originalité de sa cuisine.

Biographie

Très tôt, Philippe Cerfeuillet observe sa mère qui est un fin cordon bleu. Elle aimait recevoir famille et amis autour de recettes qu’elle tenait de sa mère. C’est à cette période, vers l’âge de 10 ans, que Philippe se trouve une passion pour la cuisine. De plus son père est un chasseur averti et un ramasseur de champignons des bois, trésors des forêts de Sologne. Il est diplômé d'un brevet de technicien supérieur de cuisine en 1986. Durant sa scolarité, il est parrainé par Jean Bardet et Joël Robuchon.

En 1987, il s’installe comme traiteur à Pruniers en Sologne, et organise des réceptions dans les châteaux de Blois, Chambord, Cheverny, Selles-sur-Cher, Chémery, etc. En 1993, il met fin à son activité pour se consacrer à faire des extras en cuisine et des recherches pour créer des recettes nouvelles.

Distinctions

  • 1984 : compagnon fraisier d’honneur par la confrérie des Dégusteux d’fraises.
  • 1985 : chevalier compagnon par la Confrérie des mangeux d’pâté de citrouille de Millançay.
  • 1986 et 1987 : recordman de France de la plus grande tarte aux fraises.
Record de la plus grande tarte aux fraises de France
Diplôme toques françaises
  • 2003 : chevalier de la Confrérie des vignerons des coteaux du Cher.
  • 2015 : chevalier dans la commanderie du fromage de Sainte Maure de Touraine.

Les concours auxquels il a participé

Philippe Cerfeuillet est un passionné de cuisine et de concours divers.

1984

Concours organisé par la Chambre d’agriculture du Loir-et-Cher à Millançay, où se tient la foire à la citrouille :

  • Médaille d’or pour la création « Génoise à la citrouille et son coulis ».
  • Médaille d’argent pour la recette « Escalopes de dinde à la citrouille ».
  • Médaille de bronze pour le « Pâté à la citrouille ».

Deuxième prix de dégustation pour la « Terrine de lièvre » aux Journées gastronomiques de Sologne à Romorantin-Lanthenay.

1985

Il réalise la plus grande tarte aux fraises de France [1]. Elle mesurait 4,23 m2 et mesurait 1,80 m x 2,35 m. elle pesait 103,360 kg. Voici les produits qui rentraient dans sa composition :

  • La pâte brisée : 10,875 kg de farine, 5,437 kg de beurre, 0,3 kg de sel, 3 kg de sucre semoule, 45 œufs et 2 litres d’eau.
  • La garniture se composait ainsi : 14, 5 litres de crème pâtissière, 5 litres de crème au beurre, 47,250 kg de fraises et 11 kg de nappage rouge.

Concours organisé par la Chambre d’agriculture du Loir-et-Cher à Millançay, où se tient la foire à la citrouille :

  • Médaille d’argent pour sa recette « Escalopes de dinde à la citrouille ».
  • Trois médailles de bronze pour « Chou à la crème de citrouille » et « Quiche à la citrouille » et « Citrouille râpée à la vinaigrette ».

1986

Concours organisé par la Chambre d’agriculture du Loir-et-Cher à Millançay, où se tient la foire à la citrouille :

  • Médaille d’or et médaille de bronze pour des pâtés à la citrouille avec des pâtes réalisés par les meilleurs boulangers et pâtissiers de la région.
  • Médaille d’argent pour diverses recettes sucrées.

Grand prix national de recettes régionales, concours organisé par l’Académie nationale de cuisine :

  • Mention bien pour la recette « Le boudin de carpe aux girolles ».
Academie nationale de cuisine

1987

Concours organisé par la Chambre d’agriculture du Loir-et-Cher à Millançay, où se tient la foire à la citrouille :

  • Médaille d’or pour « Escalopes de dinde à la citrouille ».

Grand prix national de recettes régionales, concours organisé par l’Académie nationale de cuisine :

  • Lauréat avec la recette « Paupiette de sandre aux écrevisses ».

Les recettes primées par l’Académie nationale de cuisine figurent dans le livre édité par cette association, Le livre officiel des inventions culinaires.

1988

Journées gastronomiques de Sologne :

  • Prix d’excellence pour « Terrine de carpe aux poireaux » et obtention du label Sologne pour ce produit.

Bibliographie

  • 1985 : La cuisine de la Sologne Gourmande Publié à compte d’auteur. Préface de Jean Bardet.
  • 1987 : Mes poissons sur votre table Publié à compte d’auteur. Préface de Joël Robuchon.
  • 2001 : Mes recettes gourmandes Paris, Publibook. Préface de Maïté.
  • 2003 : Les bonnes recettes au touraine primeur. Paris, Publibook. Préface de Paul Buisse.
  • 2004 : Le gibier en 80 recettes SEPP. Préface de Marc Veyrat.
  • 2005 : Les fruits des bois en 80 recettes SEPP. Préface de la famille de pâtissiers célèbres Lenôtre.
  • 2005 : Les champignons en 80 recettes SEPP. Préface de Bruno Oliver.
  • 2006 : Les poissons d’eau douce en 80 recettes SEPP. Préface de Joël Robuchon.
  • 2006 : Les salades de nos régions en 80 recettes SEPP. Préface d'Antoine Westermann.
  • 2006 : Le gibier en 80 nouvelles recettes SEPP. Préface de Paul Bocuse.
  • 2009 : Goûter la cuisine au fromage Rennes, Ouest France. Préface de Marc Veyrat.
  • 2012 : Goûter le gibier Rennes, Ouest France. Préface de Paul Bocuse.
  • 2013 : Les meilleures recettes des régions de France, Ouest France.
  • 2014 : Les salades, Ouest France.
  • 2014 : Trop bon ! Le gibier, Ouest France.
  • 2014 : Trop bon ! Les champignons, Ouest France.
  • 2016 : Je cuisine ma pêche en rivière, Ouest France.
  • 2016 : Je cuisine ma pêche en mer, Ouest France.
  • 2017 : Le tour de France des bonnes recettes, Ouest France.
  • 2018 : Petits secrets de cuisine : Poissons de mer, Ouest France.

Références

  1. Ce record est inscrit au Livre Guinness des records 1986 et 1987

Lien externe