Philip Levine (poète)

Philip Levine
Phil Levine by David Shankbone.jpg

Philip Levine en 2006.

Biographie
Naissance
Décès
(à 87 ans)
Fresno
Nationalité
Domiciles
Formation
Université de Wayne State
Université de l'Iowa (Master of Fine Arts (en)) (jusqu'en )
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Influencé par
Distinctions

Philip Levine[1], né le à Détroit et mort le à Fresno[2], est un poète américain. Il a notamment écrit sur la classe ouvrière de Détroit. Il fut élu chancelier de l'Academy of American Poets de 2006 à 2008[3], il est nommé Poète lauréat des États-Unis en 2011[4].

Biographie

Philip Levine[5] naît dans une famille d'origine juive russe à Detroit. En 1933, son père, vendeur de pièces automobiles décède[6]. Il a été élevé par sa mère employée de bureau.

Il fut marqué par l'antisémitisme qui régnait alors à Detroit, antisémitisme entretenu, diffusé par Henri Ford.

Il passe son enfance dans la ville de Détroit au Michigan, à une époque marquée par la Grande Dépression économique des années 1930[4], ainsi dès l'âge de 14 ans il a du travailler dans les usines automobiles parallèlement à ses études[7].

Après ses études secondaires,  il s'inscrit à la Wayne State University de Detroit, il obtient son Bachelor of Arts en 1950, puis son Master of Arts en 1955, il continuera ses études à l'University of Iowa où il passera son Master of Fine Arts (Beaux arts) en 1957. Avant d'enseigner la littérature et la création littéraire à la California State University, Fresno en 1958, il gagnera sa vie en occupant différents jobs comme chauffeur de camion ou assembleur dans une usine Chevrolet, il profitait de ses pauses pour lire ou écrire de la poésie[8], [9].

Il publie ses premiers textes dans le New Yorker en 1958, puis Levine a publie son premier recueil de poèmes, On the Edge en 1961 qui lui vaut le Henry Jackson Award[10], suivi de Not This Pig en 1968.

Il se fait connaître en particulier pour son traitement du sujet de la classe ouvrière[4].

Professeur à l'université d'État de Californie à Fresno pendant plus de trente ans.

L'université d'État de Californie à Fresno a créé le Philip Levine Prize for Poetry[11].

Publications

Poésie

  • The Last Shift , éd. Alfred A. Knopf, 2016[12],
  • News of the World, (éd. Alfred A. Knopf, 2009[13],
  • Breath, éd. Alfred A. Knopf, 2004[14],
  • The Mercy, éd. Alfred A. Knopf, 1999[15],
  • Unselected Poems, éd. Greenhouse Review Press, 1997,
  • The Simple Truth, éd. Alfred A. Knopf, 1994[16],
  • New Selected Poems, éd. Alfred A. Knopf, 1991,
  • What Work Is, éd. Alfred A. Knopf, 1991[17],
  • A Walk with Tom Jefferson , éd. Alfred A. Knopf, 1988,
  • Sweet Will, éd. Atheneum, 1985,
  • One for the Rose, éd. Atheneum, 1981,
  • Ashes: Poems New and Old, éd. Atheneum, 1979,
  • 7 Years From Somewhere, éd. Atheneum, 1979,
  • The Names of the Lost , éd. Atheneum, 1976,
  • On the Edge & Over: Poems, Old, Lost, & New, éd. Cloud Marauder Press, 1976,
  • They Feed They Lion, éd. Atheneum, 1972[18],
  • Not This Pig, éd.Wesleyan University Press, 1968,
  • On the Edge, éd.The Stone Wall Press, 1961

Prose

  • My Lost Poets: A Life in Poetry, éd. Alfred A. Knopf, 2016[19],
  • So Ask: Essays, Conversations, and Interviews, éd. University of Michigan Press, 2002,
  • The Bread of Time: Toward an Autobiography, éd. University of Michigan Press, 1994[20],
  • Don’t Ask, éd. University of Michigan Press, 1981.

Prix et distinctions

Bibliographie

  • To Phil, par  Rob Casper pour "the Catbird Seat" de la Bibliothèque du Congrès, 2015[29],
  • Remembering former poet laureate Philip Levine, par Kate Daniels pour "The Conversation", 2015[30],
  • My Lost Poet, par Elianna Kan, pour la Paris Review, 2015[31],
  • What “What Work Is” Is: The Importance of Philip Levine, par Archambeau pour Samizdat Blog, 2015,
  • Philip Levine, U.S. poet laureate who wrote of working life, dies at 87, par Matt Schudel, pour le Washington Post, 2015[33],
  • Philip Levine, the 'Walt Whitman' of industrial Detroit, par Susan Whitall pour The Detroit News, 2015[34],
  • Philip Levine, a Poet of Grit, Sweat and Labor, Dies at 87, par Margalit Fox pour le New York Times, 2015[2],
  • An Appraisal: The Poet Philip Levine, an Outsider Archiving the Forgotten, par Dwight Garner pour le New York Times, 2015[35],
  • An Interview With Poet Philip Levine, menée par  Sally Dawidoff pour Poets & Writers, 2008[36],
  • The Unwritten Biography: Philip Levine and Edward Hirsch in Conversation, interview menée par Edward Hirsch pour l'Academy of American Poets, 2001[37],
  • Philip Levine, interview menée par James Spalding pour la Cortland Review, 1999[38],
  • An interview with Philip Levine, menée par Wen Stephenson pour The Atlantic, 1999[39],
  • The Poet of the Night Shift, par Russel Franck pour le Los Angeles Times, 1994[40],
  • Interview with Philip Levine, menée par Casey Walker pour la Wild Duck Review, 1994,
  • Interview with Philip Levine, menée par Diane Osen pour la National Book Foundation, 1992[42],
  • Philip Levine, The Art of Poetry No. 39, interview menée par Mona Simpson pour la Paris Review, 1988[43].

Notes et références

  1. (en) « Philip Levine | American poet », Encyclopedia Britannica,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (en) « Philip Levine, a Poet of Grit, Sweat and Labor, Dies at 87 », sur nytimes.com, 15 février 2015
  3. (en) aapone, « chancellors », sur chancellors, (consulté le 29 août 2017)
  4. a, b et c (en)Article du New Yorker, 15 février 2015.
  5. (en) « Philip Levine Levine, Philip - Essay - eNotes.com », sur eNotes (consulté le 30 août 2017)
  6. (en-GB) Michael Carlson, « Philip Levine obituary », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  7. (en-US) « Philip Levine », sur Poetry Foundation, (consulté le 29 août 2017)
  8. Article de Radio Canada, 16 février 2015.
  9. (en) Philip Levine, « Philip Levine », sur Philip Levine, (consulté le 29 août 2017)
  10. « More About Philip Levine: Poet Laureate Consultant in Poetry, 2011-2012 (The Poetry and Literature Center at the Library of Congress) », sur www.loc.gov (consulté le 29 août 2017)
  11. (en) « Philip Levine Prize », sur fresnostate.edu (consulté le 30 août 2017)
  12. (en) « ‘The Last Shift’ and ‘My Lost Poets,’ by Philip Levine », SFGate,‎ (lire en ligne)
  13. « News of the World by Philip Levine », sur www.theadirondackreview.com (consulté le 30 août 2017)
  14. (en) « Poet Philip Levine reconstructs Detroit, brick by brick, without missing a beat », SFGate,‎ (lire en ligne)
  15. « Edward Byrne: "The Quality of Mercy: Philip Levine's 'The Mercy'" », sur www.valpo.edu (consulté le 30 août 2017)
  16. (en) « Philip Levine's Poems Plumb Memory and Metaphor », SFGate,‎ (lire en ligne)
  17. (en-US) Dwight Garner, « Philip Levine’s Poetry Is Full of People, a Rarity », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  18. « On "They Feed They Lion" », sur www.english.illinois.edu (consulté le 30 août 2017)
  19. (en) « With Philip Levine, poetry is part of the texture of everyday life - The Boston Globe », BostonGlobe.com,‎ (lire en ligne)
  20. (en-US) RICHARD EDER, « The Riot That Found Its Threnody : THE BREAD OF TIME: Toward an Autobiography, By Philip Levine (Alfred A. Knopf: $23; 296 pp.) », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne)
  21. (en) aapone, « Wallace Stevens Award », sur Wallace Stevens Award, (consulté le 30 août 2017)
  22. Modèle:Global.authorName, « [[:Modèle:(global.pageOgTitle) ? global.pageOgTitle : global.pageTitle]] » (consulté le 30 août 2017)
  23. (en-US) « Ruth Lilly Poetry Prize », sur Poetry Foundation, (consulté le 30 août 2017)
  24. (en) « National Book Critics Circle: NBCC Reads: Favorite book about work? Philip Levine, Philip Levine, Philip Levine - Critical Mass Blog », sur bookcritics.org (consulté le 30 août 2017)
  25. (en) aapone, « Lenore Marshall Poetry Prize », sur Lenore Marshall Poetry Prize, (consulté le 30 août 2017)
  26. (en-US) « John Simon Guggenheim Foundation | Philip Levine », sur www.gf.org (consulté le 30 août 2017)
  27. (en-US) « Literary Awards », sur sff.org (consulté le 30 août 2017)
  28. (en-US) « John Simon Guggenheim Foundation | Philip Levine », sur www.gf.org (consulté le 30 août 2017)
  29. (en-US) « To Phil | From the Catbird Seat: Poetry & Literature at the Library of Congress », sur blogs.loc.gov, (consulté le 30 août 2017)
  30. (en) Kate Daniels, « Remembering former poet laureate Philip Levine », The Conversation,‎ 24 février 2015, (lire en ligne)
  31. (en) Elianna Kan, « Interviewing Philip Levine: A Remembrance », sur www.theparisreview.org (consulté le 30 août 2017)
  32. (en-US) Matt Schudel et Matt Schudel, « Philip Levine, U.S. poet laureate who wrote of working life, dies at 87 », The Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne)
  33. (en) « Philip Levine, the 'Walt Whitman' of industrial Detroit », Detroit News,‎ (lire en ligne)
  34. (en-US) Dwight Garner, « An Appraisal: The Poet Philip Levine, an Outsider Archiving the Forgotten », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  35. (en) « An Interview With Poet Philip Levine | Poets & Writers », sur www.pw.org (consulté le 30 août 2017)
  36. (en) aapone, « The Unwritten Biography: Philip Levine and Edward Hirsch in Conversation », sur The Unwritten Biography: Philip Levine and Edward Hirsch in Conversation, (consulté le 30 août 2017)
  37. « Interview with Philip Levine (1) : Issue Seven - The Cortland Review », sur www.cortlandreview.com (consulté le 30 août 2017)
  38. (en-US) Wen Stephenson, « Poetry Pages », The Atlantic,‎ (lire en ligne)
  39. (en-US) RUSSELL FRANK, « The Poet of the Night Shift : Literature: For Philip Levine, it wasn't a long trip from factory work to writing some of America's best poetry. », Los Angeles Times,‎ (ISSN 0458-3035, lire en ligne)
  40. « NBF ARCHIVES: Philip Levine Author Study Guide, The National Book Foundation », sur www.nationalbook.org (consulté le 30 août 2017)
  41. (en) Interviewed by Mona Simpson, « Philip Levine, The Art of Poetry No. 39 », The Paris Review,‎ (lire en ligne)

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Service bibliothécaire national • Bibliothèque nationale de la Diète • Bibliothèque nationale d’Espagne • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque universitaire de Pologne • Bibliothèque nationale de Suède • WorldCat
  • Bases de données relatives à la littérature : GoodReads • The Paris Review • Poetry Archive • Poetry Foundation