Phil Brown (football)

Phil Brown
Image illustrative de l'article Phil Brown (football)
Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Angleterre Anglais
Naissance (58 ans)
Lieu South Shields (Angleterre)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1978 - 1996
Poste Arrière droit puis entraîneur
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1978-1985 Drapeau : Angleterre Hartlepool United 217 0(8)
1985-1988 Drapeau : Angleterre Halifax Town 135 (19)
1988-1994 Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers 256 (14)
1994-1996 Drapeau : Angleterre Blackpool FC 044 0(5)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1999 Drapeau : Angleterre Bolton Wanderers (intérim)
2005-2006 Drapeau : Angleterre Derby County
2006-2010 Drapeau : Angleterre Hull City
2011 Drapeau : Angleterre Preston North End
2013-2018 Drapeau : Angleterre Southend United
2018- Drapeau : Angleterre Swindon Town
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 29 avril 2018

Phil Brown, de son nom complet Philip Brown, né le à South Shields, est un joueur et entraîneur de football anglais.

Pendant les 18 ans de sa carrière de joueur, Brown joue au poste d'arrière droit plus de 600 matchs de championnat anglais, mais jamais au plus haut niveau. Devenu manager, il mène en 2008 Hull City en première division (Premier League), une première dans l'histoire du club. En 2013, il est nommé à Southend United, en League One.

Brown est par ailleurs consultant dans les médias, pour BBC Radio 5 Live notamment.

Biographie

Joueur

Élevé dans le Nord-Est de l'Angleterre[1], Brown commence sa carrière de footballeur à un niveau amateur dans un club de sa ville natale, South Shields, aux côtés de Bobby Davison notamment.

En 1978, Brown devient professionnel à Hartlepool United, au poste d'arrière droit. Il y reste de nombreuses années jusqu'à son départ en 1985 pour Halifax Town[2]. En 1988 il rejoint Bolton Wanderers, avec lequel il gagne l'Associate Members Cup en 1989[3], et où il joue jusqu'en 1994.

Brown rejoint ensuite Blackpool où il officie pendant deux années en tant que joueur et entraîneur adjoint de Sam Allardyce.

Entraîneur

Après avoir découvert le métier d'entraîneur à Bolton, à l'invitation de Bruce Rioch[4], puis avoir été l'adjoint de Sam Allardyce à Blackpool[5], Brown retourne à Bolton Wanderers comme adjoint de Colin Todd. Après le départ de Todd en 1999, il assure un bref intérim à la tête de l'équipe, remportant quatre matchs sur cinq. Le choix du club se portant sur Sam Allardyce, il en redevient l'assistant pendant six ans.

Brown obtient son premier poste d'entraîneur à Derby County, en remplacement de George Burley, en juin 2005. Il est limogé en janvier 2006, après une série de résultats décevants[6].

En octobre 2006, Brown retrouve un poste d'adjoint, à Hull City. Après le licenciement de Phil Parkinson en décembre, alors que Hull est 22e en FL Championship, il est nommé entraîneur intérimaire. Ses premiers bons résultats lui valent d'être maintenu à son poste. Brown obtient le maintien espéré pour sa première saison, et mène l'année suivante son équipe au plus haut niveau du football anglais (la Premier League) pour la première fois de l'histoire centenaire du club. Cette promotion est remportée grâce à une victoire sur Bristol City à Wembley lors des play-offs du Championship, le 24 mai 2008[7].

Le contrat de Brown est prolongé de trois ans, le jour où le club remporte son premier match en PL, face à Fulham le 16 août 2008[8]. Le 28 septembre, Hull est la deuxième équipe à battre Arsenal dans son nouveau Emirates Stadium, une victoire historique pour le club. L'excellent début de saison de l'équipe vaut à Brown d'être choisi comme l'entraîneur du mois en septembre 2008. Après neuf matchs, Hull est premier ex-aequo avec  Liverpool et Arsenal. Pourtant, la suite de la saison est difficile ; l'équipe lutte pour son maintien et Brown se trouve au centre de différentes polémiques visant notamment son comportement[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15],[16],[17]. Le 24 mai 2009, le maintien d'Hull est assuré[18], grâce à la défaite de son poursuivant Newcastle United.

Pendant l'été, Brown cherche à renforcer son équipe avec le recrutement de Seyi Olofinjana, Jozy Altidore (en prêt), Kamel Ghilas, Stephen Hunt, Paul McShane, Ibrahima Sonko, puis Steven Mouyokolo et  Jan Vennegoor of Hesselink. Il perd par contre Michael Turner[19]. Les premiers résultats sont cependant très décevants. En novembre 2009, des rumeurs annoncent son licenciement[20], mais les résultats s'améliorent un peu. Finalement, il est licencié en mars[21]. Hull ne gagne qu'un seul des quinze derniers matchs et se trouve relégué[22].

Le 6 janvier 2011, il est nommé manager de Preston North End[23] à la place de Darren Ferguson[24]. Il ne parvient pas empêcher la relégation du club[25]. Le début de saison suivante est prometteur, l'équipe pointant à la deuxième place à l'automne. Mais après la blessure des trois attaquants Iain Hume, Neil Mellor et Jamie Proctor, l'équipe plonge au classement. Brown et son adjoint Brian Horton sont licenciés le 14 décembre.

Le 25 mars 2013 Brown signe à Southend United[26]. Il mène son équipe aux play-offs de promotion deux fois d'affilée. Southend United est finalement promu en League One en 2015.

Le 12 mars 2018 il est nommé entraîneur de Swindon Town jusqu’à la fin de la saison 2017-2018.

Références

  1. « Hull boss Phil Brown takes on Great North Run challenge », Daily Mirror, (consulté le 16 septembre 2009)
  2. (en) « Preece tribute to Billy », Manchester Evening News,‎ (lire en ligne)
  3. http://www.bwfc.co.uk/page/History/0,,1004~535741,00.html
  4. (en) Steven Howard, « Brown: I worry it will go t*ts up », The Sun, Londres,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « You're a disgrace Brown, says Burgess », Blackpool Gazette,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Manager Brown given sack by Derby », BBC News,‎ (lire en ligne)
  7. « Managing the Next Step », City magazine, Hull City AFC, no 34,‎ , p. 20
  8. (en) « Duffen's pride in Tigers », Hull Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  9. « Brown sanctionné », sur lequipe.fr (consulté le 15 février 2016)
  10. « La FA enquête sur Fabregas », sur L'Equipe.fr (consulté le 15 février 2016)
  11. « Brown makes exhibition of Hull »(Archive • Wikiwix • Archive.is • Google • Que faire ?), football365.com, (consulté le 30 décembre 2008)
  12. (en) Oliver Brett, « Man City 5–1 Hull », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  13. (en) Rob Stewart, « Joe Kinnear and Phil Brown see red as Newcastle exit FA Cup », The Daily Telegraph, Londres,‎ (lire en ligne[archive du ])
  14. (en) « FA fines Brown for touchline row », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Football in brief Cesc Fbregas cleared in spitting dispute », The Times, Londres,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « FA probes Fabregas 'spitting' row », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  17. (en) Steve Wilson, « Phil Brown fined over Arsenal referee comments », The Daily Telegraph, Londres,‎ (lire en ligne[archive du ])
  18. (en) « All The News | Football News », Football365, (lire en ligne)
  19. « Turner proche de Liverpool », sur lequipe.fr (consulté le 15 février 2016)
  20. (en) Russell Kempson, « Rollercoaster ride at Hull for Phil Brown », The Times, Londres,‎ (lire en ligne)
  21. « Dowie au chevet du club », sur lequipe.fr (consulté le 15 février 2016)
  22. (en) « Phil Brown sacked: Borrowed time finally runs out for Hull boss - News », MirrorFootball.co.uk,‎ (lire en ligne)
  23. (en) « Phil Brown appointed Preston North End's new manager », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  24. (en) « Darren Ferguson sacked as Preston North End boss », BBC,‎ (lire en ligne)
  25. (en) « We can bounce back says Brown », Lancashire Evening Post,‎ (lire en ligne)
  26. (en) « Phil Brown to be new Southend United boss », BBC Sport,‎ (lire en ligne)

Liens externes

  • Fiches sur le joueur ou manageur : Soccerbase (Joueurs) • Soccerbase (Manageurs)