Petko Karavelov

Petko Karavelov
Petko Karavelov

Petko Stoichev Karavelov (Bulgare: Петко Каравелов) (né le à Koprivshtitsa , mort le à Sofia) est un homme politique bulgare. Il est Premier ministre de Bulgarie à quatre reprises en décembre 1880, en juillet 1884, en août 1886 et en mars 1901.

Biographie

Il fait des études secondaires en Grèce puis en 1864 des études supérieures d'histoire, de philologie et de droit à Moscou où il rejoint son frère l'écrivain Lyuben Karavelov. Il rejoint le parti libéral et prend part à la guerre russo-turque en 1877. Il est nommé par l'administrateur russe en 1878 après le traité de San Stefano vice-gouverneur de la ville de Vidine puis de Tarnovo[1]. Il épouse en janvier 1880 la traductrice et militante féministe Ekaterina Karavelova. À la suite du coup de force en 1881 qui donne les pleins pouvoirs au prince Alexandre I de Bulgarie, il s'exile avec sa famille en Roumélie orientale et y exerce pendant deux ans le métier d'instituteur à Plovdiv. En septembre 1885 pendant son deuxième mandat de chef du gouvernement il réalise la réunification de la Principauté de Bulgarie et de la Roumélie. En 1886 à la suite de l'abdication du prince Alexandre, la régence est instaurée et Karavelov co-dirige un nouveau gouvernement avec le prince régent Stefan Stambolov. Il démissionne quatre jours plus tard pour mésentente avec Stambolov qu'il juge trop autoritaire. En 1888 il fonde une revue « La bibliothèque Saint-Clément ». En 1891 à la suite de l'assassinat par méprise de Hristo Beltchev ministre des finances, il est jeté en prison, jugé et condamné à cinq ans de prison. Il est nommé premier ministre le 5 mars 1901 par le prince Ferdinand I de Bulgarie.

Notes et références

  1. R.J. Crampton Bulgaria Oxford University Press 2007 p. 102 (ISBN 978-0-19-820514-2)