Petite phrase

Une petite phrase est un court extrait de discours ou une brève citation publique, généralement politique, destinée à marquer les esprits et être reprise dans les médias.

Ce type d'usage de la rhétorique s'est multiplié à la suite du développement et à la démocratisation des médias. Ces derniers apportent en effet de la visibilité et une diffusion massive aux propos d'une personne publique. Cependant, le format de ceux-ci, notamment la télévision, fait que des propos courts et percutants ont plus de chance de passer à l'antenne et donc d'être repris.

Elle se démarque de la citation classique par le fait qu'elle est extrêmement reconnue et attribuée et qu'elle exprime dans une forte concision une idée simple qui n’appelle ni la réflexion ni le débat sur le fond alors que sa fonction peut être volontairement d'interpeller. Leur caractère polémique est souvent relevé par le grand public et fait l'objet de recherches en linguistique[1].

Exemples

« Ah les cons ! S'ils savaient »

— Édouard Daladier au retour de Munich, découvrant la foule venue l'applaudir après avoir signé les accords de Munich avec le chancelier Adolf Hitler, le 30 septembre 1938.

« Je vous ai compris »

— Charles de Gaulle, le à Alger.

« Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l’Europe ! l’Europe ! l’Europe ! mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien[3] »

— Charles de Gaulle, lors d'un entretien avec Michel Droit, le .

« La politique de la France ne se fait pas à la corbeille »

— Charles de Gaulle[4], le , lors d'une conférence de presse.

« Vive le Québec libre ! »

— Charles de Gaulle, le au balcon de l'hôtel de ville de Montréal.

« Tear down this wall! (« Abattez ce mur ! ») »

— Ronald Reagan, s'adressant à Mikhaïl Gorbatchev et évoquant le Mur de Berlin, lors de son discours du à la Porte de Brandebourg.

« Read my lips: no new taxes (« Lisez sur mes lèvres : pas de nouveaux impôts ») »

— George Bush père, lors de la campagne pour l'élection présidentielle américaine de 1988.

« Mais qu'est-ce qu'elle me veut de plus cette mégère ? Mes couilles sur un plateau ? »

— Jacques Chirac, à propos de Margaret Thatcher en , quand les deux étaient premiers ministres[5].

« La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde... »

— Extrait d'une phrase prononcée par Michel Rocard, alors Premier ministre, la première fois, durant l'émission 7 sur 7 présentée par Anne Sinclair sur TF1, le .

« Le bruit et l'odeur[6] (discours de Jacques Chirac) »

— Le bruit et l'odeur, Extrait d'un discours de Jacques Chirac prononcé le , connu comme le « Discours d'Orléans ».

« Je vous demande de vous arrêter ! »

— Phrase prononcée par Édouard Balladur, alors Premier ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, au soir de la proclamation des résultats du premier tour.

« What do you want? Me to go back to my plane and go back to France?[7] (« Qu'est ce que vous voulez, que je retourne dans mon avion pour retourner en France ? ») »

— Jacques Chirac, le à Jérusalem.

« Même quand je ne dis rien, cela fait du bruit »

— Ségolène Royal. Avec cette phrase, elle remporta le prix « Press club, humour et politique » en .

« Casse-toi alors, pauv' con ! »

— Nicolas Sarkozy, au Salon de l'agriculture le .

« Un pognon de dingue »

— Emmanuel Macron au palais de l'Élysée, expression extraite d'un ensemble de phrases émises au cours d'une séance d'entretien avec son équipe, le .

« Je traverse la rue, je vous en trouve (du travail) »

— Emmanuel Macron à Paris, lors des Journées européennes du patrimoine, le .

Notes et références

  1. Damien Deias, « De « casse-toi Pov’con » à Jair Bolsonaro : la Confusion des Scènes dans Le discours politique à l’ère de la communication numérique », Revue algérienne des sciences du langage,‎ (lire en ligne)
  2. Site planet.fr, "les phrases cultes de Charles de Gaulle"
  3. Site histoire-en-citations.fr, Site L'Histoire en citations, "De Gaulle", consulté le 9 août 2020
  4. Brigitte Vital-Durand, « gaffes et dérapages », sur Libération, .
  5. Yann Cugny, « Délinquance et émeutes urbaines : Traitement médiatique et politique », sur rennes.iep.fr, .
  6. « Sarkozy et le "pauvre con" », sur L'Express.fr, .

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes