Petite-Forêt

Petite-Forêt
Petite-Forêt
Entrée de la ville et sortie d'Aubry-du-Hainaut
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Valenciennes
Canton Aulnoy-lez-Valenciennes
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole
Maire
Mandat
Marc Bury
2014-2020
Code postal 59494
Code commune 59459
Démographie
Gentilé Francs-Forésiens, Franches-Forésiennes
Population
municipale
4 894 hab. (2016 en diminution de 1,63 % par rapport à 2011)
Densité 1 076 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 22′ 02″ nord, 3° 28′ 48″ est
Altitude Min. 26 m
Max. 55 m
Superficie 4,55 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 14.svg
Petite-Forêt

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Petite-Forêt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Petite-Forêt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Petite-Forêt
Liens
Site web petite-foret.fr

Petite-Forêt est une commune française, située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Petite-Forêt
Raismes
Petite-Forêt Anzin
Aubry-du-Hainaut La Sentinelle Valenciennes

Toponymie

Autrefois appelé Petite-Forêt-de-Raismes

Histoire

  • Autrefois simple hameau, le village est érigé en commune en 1801.
  • Il s'est formé sous les murs d'un couvent de Carmes, dit de Bonne-Espérance, fondé par le Duc d'Arschot et dont la chapelle fut consacrée en 1629

Politique et administration

Liste des maires

Marc Bury lors du départ de la 3e étape d'À travers les Hauts-de-France 2019.
Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
Romain Douchy   Cultivateur
Jules Lobert   Cultivateur
Charles Fréalle   Modeleur
Dominique Dujardin   Mineur
Charles Bisiaux   Ouvrier tourneur
Jules Corbeaux PCF Ouvrier mouleur
Conseiller d'arrondissement
Gustave Dorge    
         
Gustave Dorge    

(décès)
Édmond Cher PCF Ajusteur
Conseiller général du canton de Valenciennes-Sud (1958 → 1967)

(décès)
Yves Leleu PCF Professeur
Conseiller général du canton de Valenciennes-Nord (1982 → 1985)
En cours Marc Bury app. PCF Professeur de collège
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives

La commune relève du tribunal d'instance de Valenciennes, du tribunal de grande instance de Valenciennes, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Valenciennes, du conseil de prud'hommes de Valenciennes, du tribunal de commerce de Valenciennes, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3].

En 2016, la commune comptait 4 894 habitants[Note 1], en diminution de 1,63 % par rapport à 2011 (Nord : +0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
407423522636625683777805868
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
8859171 0171 1251 2071 1961 3221 2981 334
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 3391 4281 3221 9072 2902 5422 5822 7222 948
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
2 9463 4223 7575 2935 2515 0474 9194 8114 894
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

Pyramide des âges à Petite-Forêt en 2007 en pourcentage[6].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,1 
90 ans ou +
0,2 
3,4 
75 à 89 ans
6,3 
11,4 
60 à 74 ans
12,5 
24,4 
45 à 59 ans
24,5 
18,0 
30 à 44 ans
18,0 
20,3 
15 à 29 ans
19,6 
22,4 
0 à 14 ans
18,9 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[7].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments

  • L église de Petite-Forêt, créée en 1578
  • Quelques avaleresses, puits minières non exploités.

Personnalités liées à la commune

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Petite-Forêt sur le site de l'Institut géographique national

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Maire : une fonction historique, p. 17, bulletin municipal de Petite-Forêt.
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « Évolution et structure de la population à Petite-Forêt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)