Pete Buttigieg

Pete Buttigieg
Illustration.
Pete Buttigieg en 2019.
Fonctions
Maire de South Bend
En fonction depuis le
(7 ans, 3 mois et 21 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Steve Luecke
Biographie
Nom de naissance Peter Paul Montgomery Buttigieg
Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance South Bend (Indiana, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Conjoint Chasten Glezman
Diplômé de Université Harvard
Pembroke College

Peter Paul Montgomery Buttigieg (prononcé en anglais : /ˈbuːtədʒədʒ/), né le à South Bend, est un homme politique américain, maire de South Bend depuis 2012.

Buttigieg est membre du Parti démocrate. Il est un des candidats de la primaire démocrate à l'élection présidentielle américaine de 2020. D'abord considéré comme un outsider, il devient rapidement l'un des candidats à la nomination les plus en vue[1].

Jeunesse et formation

Buttigieg est né à South Bend (Indiana) le 19 janvier 1982 de Joseph Buttigieg , originaire de l'île de Malte, et Jennifer Ann (née Montgomery). Il est diplômé de l'école secondaire St-Joseph de South Bend en 2000, il sort major[Quoi ?] de sa promotion[2]. Il a étudié à l'Université Harvard de 2000 à 2004 (baccalauréat en arts, Histoire et Lettres), où il a été président du comité consultatif étudiant au Harvard Institute of Politics[3],[4]. Buttigieg a été membre de la fraternité Phi Beta Kappa[5]. Durant ses études, il effectue un stage chez NBC News (2003) et travaille pour la campagne présidentielle de John Kerry (2004)[6]. De 2005 à 2007, il étudie à l'Université d'Oxford (baccalauréat en arts, Philosophie, Politique et Economie) grâce à une bourse Rhodes[6].

Il commence sa carrière professionnelle en 2007 en tant que consultant au cabinet de conseil en stratégie McKinsey & Company[6]. Il y reste jusqu'en 2010.

Carrière militaire

Buttigieg fait partie de la United States Navy Reserve en 2009. Il est déployé pendant 7 mois en 2013 en Afghanistan[7],[8]. Il reste lieutenant dans la Navy Reserve[9].

Carrière politique

Maire de South Bend

Pictured is the County-City Building in downtown South Bend. The County-City Building houses the Office of the Mayor, as well as many other municipal and public offices.
Immeuble de South Bend abritant le bureau du maire.

Le , Pete Buttigieg est élu maire de South Bend avec 74 % des voix[10] et prend ses fonctions le  ; il est alors le plus jeune maire d'une ville des États-Unis d'au moins 100 000 habitants[10]. Il est réélu en novembre 2014, obtenant plus de 80 % des voix[11]. En décembre 2018, il annonce qu'il ne se représentera pas pour un troisième mandat[12],[13].

Candidature au Comité national démocrate (2017)

Le 5 janvier 2017, Buttigieg annonce sa candidature pour le poste de président du Comité national démocrate[14]. Sa candidature est décrite du fait qu'il a « construit une stature nationale en tant que candidat surprise dans la course à la présidence »[15]. Il fait campagne sur l'idée que le parti démocrate est vieillissant et que sa direction doit être donnée à une nouvelle génération[15]. Il a le soutien d'un ancien président, Howard Dean[15]. Il retire finalement sa candidature le jour de l'élection[15].

Il est mentionné comme un candidat possible pour l'élection présidentielle américaine de 2020[16].

Primaires démocrates de 2020

Le , Buttigieg forme un comité exploratoire (exploratory committee ) pour se présenter à l'élection présidentielle de 2020[13]. Le , il participe à une réunion publique organisée par la chaîne CNN. Sa prestation est remarquée, notamment lorsqu'il critique le vice-président Mike Pence, également originaire de l'Indiana, pour être devenu « la pom-pom girl de la présidence porno » (« the cheerleader of the porn star presidency »), ajoutant : « a-t-il arrêté de croire aux saintes écritures lorsqu'il a commencé à croire en Donald Trump ? » (« Is it that he stopped believing in scripture when he started believing in Donald Trump? »)[17]. Dans les 24 heures qui suivent l'émission, sa campagne lève plus de 600 000 dollars auprès de 22 000 donateurs[18]. Quelques jours plus tard, il atteint les 65 000 donateurs nécessaires pour participer aux débats organisés par le Comité national démocrate[17].

Le dimanche 14 avril 2019, il annonce officiellement, depuis l'ancienne usine Studebaker de South Bend, qu'il est candidat aux primaires présidentielles du Parti démocrate américain de 2020[19].

Buttigieg est favorable à l'accès aux soins de santé universels ; un meilleur dialogue et plus de coopération entre le Parti démocrate et les syndicaux; la vérification des antécédents universels pour l'achat d'arme à feu; des politiques environnementales qui s'attaquent à la pollution et luttent contre le changement climatique, qu'il considère comme « un problème de sécurité ». Il soutient également la législation fédérale interdisant la discrimination à l'égard des personnes LGBT et le programme d'action différé (DACA) pour les enfants immigrants, qui arrivent aux États-Unis[20],[21]. Buttigieg s'identifie lui-même en tant que progressiste et partisan du capitalisme démocratique[22]. Il dénonce la théorie de la capture, qu'il décrit comme un problème important dans la société américaine[23].

Vie privée

Le 16 juin 2015, Buttigieg annonce dans une publication qu'il est homosexuel[24]. Il est le premier homme politique ouvertement gay de l'Indiana[25]. Le 28 décembre 2017, Buttigieg annonce ses fiançailles avec Chasten Glezman[26]. Le couple se marie le 16 juin 2018 lors d'une cérémonie à la cathédrale de Saint-James de South Bend[9],[27].

En plus de l'anglais, Pete Buttigieg parle le norvégien, le français, l'espagnol, l'italien, le maltais, l'arabe et le dari, soit un total de huit langues[28].

Buttigieg est chrétien et a déclaré que sa foi avait fortement influencé sa vie[29],[30].

Notes et références

  1. (en) « Pete Buttigieg is emerging as a serious contender for the Democratic nomination », The Economist,‎ (ISSN 0013-0613, lire en ligne, consulté le 13 avril 2019)
  2. (en) « Indiana State Treasurer Name: Pete Buttigieg », South Bend Tribune,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Harvard Institute of Politics, « Public Service Fast Track Former IOP Student Advisory Committee member Peter Buttigieg ’04 elected mayor of South Bend », harvard.edu,
  4. (en) « Américain Rhodes Scholars-Elect for 2005 » [PDF], Americanrhodes.org (consulté le 18 juin 2015)
  5. (en) Harvard University Gazette, « Phi Beta Kappa elects 92 seniors to Harvard chapter », harvard.edu,‎ (lire en ligne)
  6. a b et c (en) « Pete Buttigieg's Biography », sur Vote Smart (consulté le 4 avril 2019)
  7. Erin Blasko, « Navy Reserve to deploy Buttigieg to Afghanistan », South Bend Tribune,‎ (lire en ligne)
  8. « South Bend mayor back from Afghanistan deployment », Navy Times,‎ (lire en ligne)
  9. a et b (en) Frank Bruni, « Opinion | The First Gay President ? », New York Times,‎ (lire en ligne)
  10. a et b (en) Jaime Fuller, « The most interesting mayor you’ve never heard of », Washington Post,‎ (lire en ligne)
  11. (en) Mark Peterson, « South Bend Mayor Pete Buttigieg wins re-election », sur www.wndu.com (consulté le 26 mars 2019)
  12. (en) Jeff Parrott, « Pete Buttigieg will not seek a third term as South Bend mayor », sur South Bend Tribune (consulté le 26 mars 2019)
  13. a et b (en-US) Sara Burnett, « Indiana Mayor Pete Buttigieg Exploring 2020 Presidential Bid », sur nbcboston.com, (consulté le 16 avril 2019)
  14. (en) Jonathan Martin, « Indiana Mayor Running for D.N.C. Chairman », New York Times,‎ (lire en ligne)
  15. a b c et d (en) Alex Seitz-Wald et Phil McCausland, « DNC Race: Tom Perez Becomes DNC Chair in Close Election Victory », NBC News,‎ (lire en ligne)
  16. (en) Elizabeth Brown-Kaiser, « Why Obama could think Pete Buttigieg is a possible 2020 contender?: Powerhouse Politics », ABC News,‎ (lire en ligne)
  17. a et b (en-US) Chelsea Janes et Michael Scherer, « Pete Buttigieg, the young and openly gay Midwest mayor, finds a voice in crowded Democratic presidential field », sur washingtonpost.com, (consulté le 16 avril 2019)
  18. (en-US) Dan Merica, « Buttigieg feels momentum after CNN town hall, with $600K raised in 24 hours », sur edition.cnn.com, (consulté le 16 avril 2019)
  19. (en-US) Trip Gabriel, « Pete Buttigieg Announces Official Start to 2020 Campaign », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 15 avril 2019)
  20. (en) « What does Pete Buttigieg believe? Where the candidate stands on 7 issues », sur PBS NewsHour, (consulté le 18 avril 2019)
  21. Zack Beauchamp, « Pete Buttigieg explains why millenials have a dim view of capitalism », sur Vox, (consulté le 18 avril 2019)
  22. Zack Beauchamp, « Pete Buttigieg explains why millenials have a dim view of capitalism », sur Vox, (consulté le 18 avril 2019)
  23. Zack Beauchamp, « Pete Buttigieg explains why millenials have a dim view of capitalism », sur Vox, (consulté le 18 avril 2019)
  24. (en) « 'South Bend Mayor: Why coming out matters' », South Bend Tribune,‎ (lire en ligne)
  25. (en) « 'Pete Butigieg's announcement creates a buzz' », South Bend Tribune,‎ (lire en ligne)
  26. (en) « South Bend Mayor Pete Buttigieg announces engagement », WNDU,‎ (lire en ligne)
  27. (en) Jason Lemon On 3/10/19 at 11:29 AM, « Mayor Pete Buttigieg explains why he can become America's first millennial president », sur Newsweek, (consulté le 11 mars 2019)
  28. (en-GB) Tara McKelvey, « Why would an American learn Norwegian? », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 4 avril 2019)
  29. « Evangelicals helped get Trump into the White House. Pete Buttigieg believes the religious left will get him out. », sur www.washingtonpost.com (consulté le 16 avril 2019)
  30. (en-US) Frank Bruni, « Opinion | The First Gay President? », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 16 avril 2019)

Liens externes

  • Ressources relatives à la vie publique : Ballotpedia • Commission électorale fédérale • Politifact • Vote Smart
  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • Bibliothèque du Congrès
    • WorldCat


  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pete Buttigieg » (voir la liste des auteurs).