Paulin Bordeleau

Paulin Bordeleau
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la France France
Naissance ,
Rouyn-Noranda (Canada)
Entraîneur chef
Équipe sans club
A entraîné Citadels de Halifax (LAH)
Canadiens de Fredericton (LAH)
Vipers de Detroit (LIH)
ESC Moskitos Essen (DEL)
HC Asiago (Serie A)
Augsburger Panther (DEL)
Lausanne HC (LNB)

adjoint
Lightning de Tampa Bay (LNH)
Activité Depuis 1988
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la droite
A joué pour Canucks de Vancouver (LNH)
Oilers de Tulsa (LCH)
Nordiques de Québec (AMH)
Mammouths de Tours (France)
Boucs de Megève (France)
Aigles du Mont-Blanc (France)
Canadiens de Fredericton (LAH)
Repêc. LNH 19e choix au total, 1973
Canucks de Vancouver
Repêc. AMH 4e choix au total, 1973
Toros de Toronto
Carrière pro. 1973-1988

Paulin Bordeleau (né le à Rouyn-Noranda, dans la province de Québec, au Canada) est un joueur de hockey sur glace franco-canadien devenu entraîneur.

Carrière de joueur

En club

Il fit son hockey junior avec le Canadien junior de Montréal en 1969 avec lesquels il remporta ses premiers titres. La saison suivante, il rejoignit les Marlboros de Toronto pour trois saisons.

En 1973, il fut repêché, au premier tour, 4e du repêchage amateur de l'Association mondiale de hockey par les Toros de Toronto mais il se tourna vers la Ligue nationale de hockey où il est repêché par les Canucks de Vancouver, au second tour, au 19e rang du repêchage.

Paulin Bordeleau joua 183 matchs pour les Canucks de Vancouver de 1973 à 1976, auxquels s'ajoutèrent 5 matchs en séries éliminatoires. Ensuite, il quitta la LNH pour l'Association mondiale de hockey et les Nordiques de Québec où il retrouva son frère Christian. Lorsque la franchise québécoise intégra la LNH, il prit une année sabbatique.

En 1980, il arriva en France où il joua huit saisons, successivement pour les Mammouths de Tours (1980-1981), les Boucs de Megève (1981-1986) puis les Aigles du Mont-Blanc. Il remporta trois titres de Champion de France et côtoya un certain Philippe Bozon. Il prit sa retraite professionnelle à l'issue de la saison 1987-1988[1].

Durant la saison 1996-97, à l'âge de 44 ans, il fit une pige de trois matchs avec les Canadiens de Fredericton dans la LAH.

En équipe nationale

En 1986, il joua le Championnat du monde B avec l'équipe de France. Il fut de nouveau sélectionné pour l'édition 1987 ainsi que pour les Jeux olympiques d'hiver de 1988.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

En club

Statistiques par saison[1]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1969-1970 Canadien junior de Montréal AHO 41 18 29 47 48 16 3 6 9 6
1970 Canadien junior de Montréal Coupe Memorial 12 5 8 13 4 - - - - -
1970-1971 Marlboros de Toronto AHO 45 27 42 69 69 13 13 11 24 24
1971-1972 Marlboros de Toronto AHO 34 34 33 67 37 10 9 7 16 7
1972-1973 Marlboros de Toronto AHO 56 54 43 97 26 ? 7 9 16 5
1973 Marlboros de Toronto Coupe Memorial 3 4 4 8 2 - - - - -
1973-1974 Canucks de Vancouver LNH 68 11 13 24 20 - - - - -
1974-1975 Canucks de Vancouver LNH 67 17 31 48 21 5 2 1 3 0
1975-1976 Canucks de Vancouver LNH 48 5 12 17 6 - - - - -
1975-1976 Oilers de Tulsa LCH 14 5 9 14 11 - - - - -
1976-1977 Nordiques de Québec AMH 80 42 41 83 52 16 12 9 21 12
1977-1978 Nordiques de Québec AMH 77 42 23 65 29 11 4 6 10 2
1978-1979 Nordiques de Québec AMH 77 17 12 29 44 4 1 0 1 0
1980-1981 Mammouths de Tours France 36 43 23 66 ? - - - - -
1981-1982 Boucs de Megève France 26 33 20 53 ? - - - - -
1982-1983 Boucs de Megève France 28 44 28 72 ? - - - - -
1983-1984 Boucs de Megève France 32 39 29 68 ? - - - - -
1984-1985 Boucs de Megève France 32 16 10 26 ? - - - - -
1985-1986 Boucs de Megève France 32 22 44 66 ? - - - - -
1986-1987 Aigles du Mont-Blanc France 36 57 47 104 24 - - - - -
1987-1988 Aigles du Mont-Blanc France 28 20 22 42 63 - - - - -
1996-1997 Canadiens de Fredericton LAH 3 1 3 4 2 - - - - -
Totaux LNH 183 33 56 89 47 5 2 1 3 0
Totaux AMH 234 101 76 177 125 31 17 15 32 14
Totaux France 250 274 223 497 ? - - - - -

En équipe nationale

Paulin Bordeleau a joué 20 matchs en équipe de France.

Statistiques par compétition[1]
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1986 Championnat du monde B 7 2 1 3 4 4e
1987 Championnat du monde B 7 9 6 15 24 4e
1987 Qualifications olympiques ? ? ? ? ? Qualifié
1988 Jeux olympiques 6 2 2 4 24 11e
Totaux   20 13 9 22 52 -

Palmarès et distinctions

Titres

Récompenses

  • Équipe-type du championnat de France : 1987[2]
  • Meilleur buteur du Championnat du monde B : 1987[3]
  • 20 sélections en équipe de France

Carrière d'entraîneur

En 1988, après avoir pris sa retraite en tant que joueur professionnel, Paulin Bordeleau rentra au Québec pour commencer sa carrière d'entraîneur. Il devint entraîneur-chef du Titan de Laval de la Ligue de hockey junior majeur du Québec qu'il quitte au cours de la saison 1989-1990 pour les Citadels de Halifax en LAH.
En 1990, il prit les rênes de la nouvelle équipe école des Canadiens de Montréal, les Canadiens de Fredericton. Il y resta sept saisons et y dirigea, entre autres, son fils Sébastien.
En 1997, il revint au Titan de Laval.
En 1998, il fut nommé entraineur-adjoint de la franchise LNH du Lightning de Tampa Bay.
La saison suivante, il entraîna la réserve de la franchise floridienne, les Vipers de Detroit (LIH)[1].

En 2001, il devint entraîneur du ESC Moskitos Essen en DEL[4].
Pour la saison 2003-2004, il rejoignit l'Italie et le HC Asiago[5]. Après une 1re place lors de la seconde phase, le club de la province de Vicence fut battu en finale des séries éliminatoires[6].
En 2005, il fut appelé par le Augsburger Panther qu'il sauva de la relégation[7]. Mais après une saison 2006-2007[8] et un début de saison 2007-2008 difficiles, il fut remercié[9].
Le 24 janvier 2008, il rejoignit le Lausanne Hockey Club en remplacement de Kevin Ryan. Mais il échoua pour le faire monter en LNA et ne fut pas reconduit dans ses fonctions[10]. En 2011, Il est maintenant entraîneur chef des Phénix du Collège Esther-Blondin de la ligue midget AAA au Québec[11]

Palmarès et distinctions

Titres

Famille

Ses frères Christian et Jean-Pierre ont également joué en Ligue nationale de hockey pour les Canadiens de Montréal, les Blues de Saint-Louis et les Blackhawks de Chicago pour le premier, et pour les Blackhawks de Chicago pour le second.

Son fils aîné Sébastien a également joué en Ligue nationale de hockey et est international français. Son fils cadet Paulin Jr a joué pour les Ducs d'Angers.

Références

Voir aussi