Patton (film)

Patton
Description de cette image, également commentée ci-après
George C. Scott en tant que Général Patton et son Bull Terrier

Réalisation Franklin J. Schaffner
Scénario Francis Ford Coppola
Edmund H. North
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Guerre
Durée 172 minutes
Sortie 1970

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Patton est un film de guerre américain réalisé par Franklin J. Schaffner sorti en 1970. Malgré la longueur du film, on y voit très peu de scènes de batailles, toute l'attention étant portée sur la personnalité de ce général atypique.

En 2003, le film est sélectionné par Le National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès aux États-Unis pour son « importance culturelle, historique ou esthétique ».

Synopsis

En 1943, George S. Patton arrive en Tunisie, nommé par Dwight D. Eisenhower, afin de prendre le commandement des troupes américaines après la débâcle de Kasserine face à l'Afrikakorps de Erwin Rommel. Ce film retrace l'épopée d'un général pas comme les autres durant la Seconde Guerre mondiale. Cet homme féru d'histoire et croyant en la réincarnation était selon lui né pour se battre. Craint par les Allemands, adulé de ses troupes, et peu apprécié par les autres généraux alliés (spécialement le maréchal Montgomery), G.S Patton n'avait en fait qu'un véritable adversaire : lui-même.

Fiche technique

Distribution

Récompenses

Production

Le tournage de Patton s'est déroulé du 3 février à août 1969, essentiellement dans les pays méditerranéens : Algérie (Timgad) ; Espagne : Cabo de Gata et Almería (Andalousie), La Granja (Castille-et-León), Ségovie ; Grèce : Crète ; Italie ; Maroc : Volubilis, Meknès, Rabat, Casablanca.

Musique

Le célèbre compositeur Lalo Schifrin a déclaré à propos de la musique du film : "L'une des rares compositions qui pourraient me rendre jaloux. Une telle créativité dans le registre de la musique militaire, c'est extraordinaire. C'est beau comme du Beethoven et inventif comme du Varèse"[4].

Réception

Accueil critique

Box-office

Patton a rencontré un succès commercial lors de sa sortie en salles, totalisant 61 749 765 $ de recettes au box-office américain[5], étant rentable au vu de son budget de production de 12 millions[5]. En France, le long-métrage ne rencontre pas le même succès, puisqu'il totalise 692 200 entrées[6].

Autour du film

  • L'acteur principal (George C. Scott) fut le premier acteur à refuser son Oscar, s'opposant à cette compétition, notamment dans un télégramme adressé à l'Académie des Oscars. Il n'aimait pas cet éloge de la concurrence entre acteurs[7].
  • Comme pour beaucoup de films à caractère historique d'époque, les véhicules blindés utilisés n'ont rien à voir avec ceux d'origine qu'ils sont censés représenter. Les chars, par exemple, qu'ils soient américains ou allemands, sont tous de type M46/M47/M48 Patton (clin d'œil volontaire au thème du film).
  • La scène où Patton tire au pistolet sur les avions allemands est fausse, Patton n'a jamais fait cela. Mais les historiens pensent que Patton aurait été partant pour le faire.

Notes et références

  1. Solomon, Aubrey. Twentieth Century Fox: A Corporate and Financial History (The Scarecrow Filmmakers Series). Lanham, Maryland: Scarecrow Press, 1989. (ISBN 978-0-8108-4244-1). p256
  2. Gaël Golhen, « La playlist de Lalo Schifrin », Première n°474,‎ novembre-décembre 2016, p. 26
  3. a et b « (en) « Patton » », sur Box Office Mojo (consulté le 15 mars 2013).
  4. « (fr) « Patton » », sur Jp's Box Office (consulté le 15 mars 2013).
  5. Article du Time U.S.

Liens externes