Patrick Besson

Patrick Besson
Naissance (62 ans)
19e arrondissement de Paris (France)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
Roman, journalisme politique

Œuvres principales

Patrick Besson, né dans le 19e arrondissement de Paris le , est un écrivain et journaliste français.

Biographie

Né d'un père russe à moitié juif, gaulliste, et d'une mère croate monarchiste, qui soutenait le Royaume de Yougoslavie de la Dynastie Karađorđević[1], Patrick (Gabriel Didier[réf. nécessaire]) Besson publie en 1974, à l'âge de dix-sept ans, son premier roman, Les Petits Maux d'amour. Il obtient le grand prix du roman de l'Académie française en 1985 pour Dara et le prix Renaudot en 1995 pour Les Braban.

Tout d'abord sympathisant communiste, il est chroniqueur littéraire au journal L'Humanité. Il collaborera ensuite à VSD, au Figaro, au Figaro Magazine, au Point, à Voici et à Marianne, et il se présentera toujours comme un « communiste non pratiquant »[2].

Il est depuis 2000 membre du jury du prix Renaudot. Le , il est décoré de la médaille du drapeau serbe par l'État serbe le même jour que l'ex-secrétaire à la Justice américain Ramsey Clark[3].

Polémiques

Habitué des critiques littéraires acerbes et des polémiques publiques, Patrick Besson a également collaboré au journal L'Idiot international de Jean-Edern Hallier.

Durant les guerres de Yougoslavie, Patrick Besson a soutenu la Serbie, en publiant notamment le livre Contre les calomniateurs de la Serbie, ce qui lui a valu des polémiques avec d'autres intellectuels de gauche comme Michel Polac, Romain Goupil et Didier Daeninckx. Attaqué par ce dernier, il lui a consacré un pamphlet en forme de roman, intitulé Didier dénonce (éditions Gérard de Villiers). Il a aussi signé, en 1999, la pétition « Les Européens veulent la paix », lancée par le collectif « Non à la guerre »[5].

Une chronique parue dans Le Point, début décembre 2011[6], critique Eva Joly, candidate de Europe Écologie Les Verts à l'élection présidentielle, en appuyant sur son origine étrangère et son accent. Cette chronique suscite de vives critiques d'une partie de la classe politique et d'associations antiracistes[7].

En septembre 2012, une chronique parue dans Le Point s'en prend à Annie Ernaux pour avoir dirigé ce que Patrick Kéchichian nomme un « appel collectif à l'encontre d'un seul homme »[8], Richard Millet, et surtout une « liste exhaustive de dénonciateurs qui restera dans l'histoire des lettres françaises comme la liste Ernaux ». Il qualifie par ailleurs Annie Ernaux d'« écrivain lamentable »[9].

En décembre 2014, un autre article publié dans Le Point promeut le livre Small Miracles de Djan Seylan[10], un recueil d'images de « jeunes filles africaines et asiatiques ayant vécu nues au temps de la colonisation [...] entre 11 et 17 ans » ; « le plus joli cadeau de Noël qu'on puisse faire à un pédophile ». L'article relate la fascination de Besson pour ces « femmes offertes ou interdites »[11].

Œuvres

  • 1974 : Les Petits Maux d'amour, Seuil (ISBN 9782020012270)
  • 1976 : L'École des absents, Seuil (ISBN 978-2-02-004475-2)
  • 1979 : La Maison du jeune homme seul, Hachette (ISBN 9782010057113)
  • 1983 : La Boum, avec Danièle Thompson, J'ai Lu (ISBN 9782277215042)
  • 1985 : Dara, éditions du Seuil (ISBN 2-02-008887-8)grand prix du roman de l'Académie française
  • 1986 : La Chute de Saïgon : Théâtre, Messidor
  • 1988 : Lettres d'Europe, avec (France) Symposium international sur l'identité culturelle européenne (1988), Albin Michel (ISBN 978-2-226-03275-1)
  • 1988 : La Statue du commandeur, Albin Michel (ISBN 978-2-226-03463-2)
  • 1989 : Ah ! Berlin et Autres récits, Gallimard (ISBN 978-2-07-038117-3)
  • 1989 : Un peu d'humanité, Messidor (ISBN 978-2-209-06119-8)
  • 1990 : Divers gauche, Messidor (ISBN 978-2-209-06418-2)
  • 1990 : La Paresseuse, Albin Michel (ISBN 2-226-04832-4)
  • 1990 : Le congrès de Tours n'aura pas lieu, édition Messidor (ISBN 2-209-06329-9)
  • 1991 : Les Années Isabelle, éditions du Rocher ; réédition en 2010, Paris : Mille et une Nuits (ISBN 978-2-7555-0135-3)
  • 1991 : Rot coco, R. Deforges (ISBN 9782905538871)
  • 1991 : Les ai-je bien descendus ?, Messidor (ISBN 978-2-209-06610-0)
  • 1991 : Je sais des histoires, éditions du Rocher (ISBN 978-2-268-01140-0)
  • 1991 : Le Plateau télé
  • 1992 : Julius et Isaac, Albin Michel (ISBN 978-2-226-05961-1)
  • 1993 : Le Deuxième Couteau, éditions Christophe Barrault (ISBN 978-2-7360-0017-2)
  • 1993 : La Femme riche, Albin Michel (ISBN 978-2-286-04755-9)
  • 1993 : Le Viol de Mike Tyson, Scandéditions (ISBN 978-2-209-06832-6)
  • 1993 : L'Argent du parti, Le Temps des cerises (ISBN 978-2-84109-001-3)
  • 1993 : Pas trop près de l'écran, avec Éric Neuhoff, éditions du Rocher (ISBN 2-268-01625-0)
  • 1994 : Souvenir d'une galaxie dite nationale-bolchevique, éditions du Rocher (ISBN 978-2-268-01728-0)
  • 1995 : Les Braban, éditions Albin Michel (ISBN 978-2-226-07851-3)prix Renaudot
  • 1996 : Sonnet pour Florence Rey et autres textes, L'Âge d'Homme (ISBN 978-2-8251-0724-9)
  • 1996 : Folks, ou, [o kósmos], éditions du Rocher (ISBN 978-2-268-02162-1)
  • 1996 : Haldred : Récit, Calmann-Lévy (ISBN 978-2-7021-2636-3)
  • 1996 : Amicalement rouge, Messidor (ISBN 978-2-209-05948-5)
  • 1997 : Didier dénonce, G. de Villiers (ISBN 978-2-7386-5891-3)
  • 1998 : Dedans, dehors: Les nouvelles frontières de l'organisation, Vuibert (ISBN 978-2-7117-7985-7)
  • 1998 : Lettre à un ami perdu, Jai lu (ISBN 978-2-277-30218-6)
  • 1999 : Belgrade 99, suivi de Contre les calomniateurs de la Serbie, L'Âge d'Homme (ISBN 978-2-8251-1326-4)
  • 1999 : La Titanic, éditions du Rocher (ISBN 2-268-03225-6)
  • 2000 : Accessible à certaine mélancolie, Albin Michel (ISBN 978-2-226-11734-2)
  • 2001 : J'aggrave mon cas, éditions du Rocher (ISBN 978-2-268-03935-0)
  • 2001 : Lui, Points (ISBN 2757816195)
  • 2001 : Le Deuxième Couteau, Lgf (ISBN 2253150134)
  • 2001 : L'Orgie échevelée, Fayard (ISBN 978-2-84205-952-1)
  • 2001 : 28, boulevard Aristide-Briand, Bartillat (ISBN 978-2-84100-234-4)
  • 2002 : Un état d'esprit, Fayard (ISBN 978-2-213-61187-7)
  • 2002 : Vous n'auriez pas vu ma chaîne en or ?, La Table ronde (ISBN 978-2-7103-2506-2)
  • 2003 : 28, boulevard Aristide-Briand, suivi de « Vacances en Botnie », J'ai lu (ISBN 978-2-290-33433-1)
  • 2003 : Tour Jade, Bartillat
  • 2003 : Paris vu dans l'eau, Presses De La Renaissance (ISBN 2-85616-910-4)
  • 2003 : Les Voyageurs du Trocadéro, éditions du Rocher (ISBN 2-268-04449-1)
  • 2004 : Le Sexe fiable, Mille et une nuits (ISBN 978-2-84205-818-0)
  • 2004 : Encore que, Mille et une nuits (ISBN 978-2-84205-870-8)
  • 2004 : Solderie, Fayard (ISBN 978-2-84205-872-2)
  • 2004 : La Cause du people, Fayard (ISBN 978-2-213-61449-6)
  • 2005 : Le Dîner de filles, Le Serpent à Plumes (ISBN 978-2-268-05666-1)
  • 2005 : Les Frères de la Consolation, Grasset & Fasquelle (ISBN 978-2-246-51052-9)
  • 2005 : Ma rentrée littéraire, Cavatines (ISBN 2-915850-01-1)
  • 2005 : Saint-Sépulcre !, éditions Points (ISBN 978-2-7578-0172-7)
  • 2006 : Le Corps d'Agnès Le Roux, Fayard (ISBN 978-2-213-62912-4)
  • 2006 : Marilyn Monroe n'est pas morte, Mille et une nuits (ISBN 2-84205-953-0)
  • 2006 : Défiscalisées, Mille et une nuits (ISBN 978-2-84205-933-0)
  • 2006 : Zodiaque amoureux, Mille et une nuits (ISBN 978-2-84205-933-0)
  • 2006 : Nostalgie de la princesse, Fayard (ISBN 978-2-213-62949-0)
  • 2007 : Belle-sœur, Fayard (ISBN 978-2-213-63242-1)
  • 2007 : La Science du baiser, Points (ISBN 978-2-7578-0486-5)
  • 2007 : Accessible à certaine mélancolie, Points (ISBN 978-2-7578-0641-8)
  • 2008 : Et la nuit seule entendit leurs paroles, Mille et une nuits (ISBN 978-2-7555-0054-7)
  • 2008 : La Statue du commandeur, Points Publication (ISBN 978-2-7578-0999-0)
  • 2009 : 1974, Fayard (ISBN 978-2-213-64335-9)
  • 2009 : Mais le fleuve tuera l'homme blanc, Fayard (ISBN 978-2-213-62966-7)
  • 2009 : La Haine de la Hollande, Infini Cercle Bleu (ISBN 978-2-35405-003-0)
  • 2010 : Le Plateau télé, Fayard (ISBN 978-2-213-62969-8)
  • 2011 : Le Hussard rouge, éditions le Temps des Cerises (ISBN 978-2841098842)
  • 2012 : Au point, Journal d’un Français sous l’empire de la pensée unique, Fayard (ISBN 978-2213629728)
  • 2012 : Les Jours intimes, Bartillat (ISBN 978-2-84100-510-9)
  • 2012 : La Présidentielle. Pastiches, Grasset (ISBN 978-2-246-70961-9)
  • 2013 : Avons-nous lu ?: Précis incendiaire de littérature contemporaine, Fayard (ISBN 978-2-213-62971-1)
  • 2014 : Mes vieux papiers, Fayard (ISBN 978-2-213-63491-3)
  • 2014 : La Mémoire de Clara, éditions du Rocher (ISBN 978-2-268-07628-7)
  • 2014 : Déplacements, Gallimard (ISBN 978-2-07-014653-6)
  • 2015 : L’Indulgence du soleil et de l’automne, Fayard (ISBN 978-2-213-63491-3)
  • 2016 : Ne mets pas de glace sur un cœur vide, Plon (ISBN 978-2-25921926-6)
  • 2017 : Cap Kalafatis, Grasset & Fasquelle (ISBN 978-2-246-86094-5)

Notes et références

  1. « Ma mère était une Croate monarchiste serbe, mon père un demi-juif gaulliste. Tous les deux étaient très étrangers à la politique et à la religion. C'était un couple de joyeux danseurs, frivoles, sérieux », ENTRETIEN Patrick Besson, par Catherine Argand, (L'Express, 1er juin 2001
  2. À ce sujet, il affirme : « J'ai écrit dans de nombreux journaux mais toujours d'une seule manière. Je ne vois pas de différence caractéristique entre mes articles de l'Humanité et du Figaro Magazine. (...) Ce sont les mêmes idées de gauche et le même style de droite. (...) Il est hors de question que je me plie à une quelconque discipline, doxe, de la publication dans laquelle j'écris » (L'Humanité, p. 16-17, vendredi 30 septembre 2011).
  3. Patrick Besson décoré par Belgrade, Le Figaro, 5 décembre 2012.
  4. Renaud Dély, « L'extrême droite ratisse large contre les frappes de l'Otan. Le «Collectif non à la guerre» a tenu une réunion proserbe hier soir », sur liberation.fr, .
  5. « Eva Joly, présidente de la République », Le Point, .
  6. « Billet du "Point" : une "attaque raciste" pour Joly, "de l'humour" pour Giesbert », Le Monde et AFP, 3 décembre 2011.
  7. Patrick Kéchichian, « Le vrai "déshonneur" de Richard Millet », Le Monde.fr, 10 septembre 2012.
  8. Patrick Besson, « La liste Ernaux », Le Point.fr, 20 septembre 2012.
  9. « Djan H. Seylan - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 13 décembre 2016)
  10. Patrick Besson, « Patrick Besson : vive les colonisées », Le Point,‎ (lire en ligne)

Voir aussi

Liens externes

  • Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale de la Diète • Bibliothèque royale des Pays-Bas • WorldCat