Parc national du Pirin

Parc national du Pirin
Pirin national park.jpg

Parc national du Pirin

Type
Catégorie UICN
Identifiant
Adresse
Coordonnées
41° 44′ 32″ N, 23° 25′ 49″ E
Superficie
274 km2
Création
1963
Statut patrimonial
Site web
www.pirin-np.com
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial
Date d'entrée
Identifiant
Critères
Localisation sur la carte de Bulgarie
voir sur la carte de Bulgarie
Green pog.svg

Le parc national du Pirin (bulgare : Национален парк „Пири��“) est un parc national bulgare qui s'étend sur la majeure partie des montagnes Pirin, dans l'oblast de Blagoevgrad au sud-ouest de la Bulgarie.

Le parc est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983. Il s'étend sur une superficie de 274 km², à une altitude allant de 1008 à 2914 mètres au Mont Vihren, le deuxième sommet du pays.

Deux réserves naturelles sont situées dans les limites du parc, Bajuvi Dupki-Džindžirica, l'une des plus anciennes réserves du pays, et Julen.

Géographie

Relief

Le parc est très montagneux, et s'étage de 1000 m d'altitude jusqu'à 2914 m au Mont Vihren. On compte 79 pics dépassant 2500 m d'altitude.

Climat

Histoire

Vihren, le point culminant de Pirin, est situé à l'intérieur du parc

Les limites du parc et sa taille ont subi de nombreux changements au cours du temps.

Le parc national du Vihren fut créé le 8 novembre 1962 dans le but de préserver les forêts situées dans les parties les plus hautes de la montagne. Le parc avait une superficie de 62 km², ce qui correspond à une petite partie de son territoire actuel. Le parc fut renommé « Parc du peuple de Pirin » en 1974 par un décret ministériel et son territoire fut considérablement agrandi.

L'administration du parc fut créée en 1979 et son siège est situé à Bansko. Le parc fut inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1983 et, après qu'une loi sur la protection des espaces fut adoptée en 1998, le secteur fut proclamé parc national.

Milieu naturel

Flore

« Bajkuševa mura », un Pin de Bosnie (Pinus heldreichii) de 24 mètres de haut, l'arbre le plus vieux de Bulgarie

La grande diversité de relief du parc est l'une des raisons de la variété des espèces floristiques de son territoire, ce qui en fait l'une des zones les plus intéressantes de Bulgarie en botanique. Une prospection générale de la flore de Pirin a été conduite à la fin du XIXe-début XXe siècle

Environ 1300 espèces de plantes supérieures peuvent être observées au sein du parc, ce qui constitue plus de 30 % de l'ensemble des plantes supérieures de Bulgarie. On y a déterminé également environ 300 espèces de mousses et un nombre important d'algues.

Le parc abrite un total de 18 espèces endémiques, 15 endémiques bulgares et plusieurs endémiques des Balkans, ainsi qu'une grande quantité d'espèces protégées, comme l'edelweiss, un des symboles du Pirin. Le nombre total d'espèces protégées s'élève à environ 60, tandis que 126 espèces sont inscrites sur la liste rouge des espèces menacées en Bulgarie.

Trois étages de végétation sont différenciés au sein du parc national de Pirin : une zone forestière, une subalpine et une alpine, du fait de la haute altitude du parc.

Faune

Un très grand nombre d'espèces animales sont protégées dans le parc, notamment du fait de la diversité du relief et de sa position géographique méridionale.

Environ 2090 espèces et sous-espèces d'invertébrés y sont inventoriées, dont 300 espèces rares, 214 endémiques et 175 reliques, ainsi que 15 espèces incluses sur les listes d'espèces menacées au niveau international.

Six espèces de poissons vivent dans le parc (soit 6 % du peuplement de poissons d'eau douce de Bulgarie), ainsi que huit espèces d'amphibiens et 11 de reptiles.

Le nombre d'espèces d'oiseaux qui peuvent être observées est relativement élevé - environ 160, soit 40 % de toute l'avifaune bulgare.

45 mammifères terrestres (incluant 12 espèces de chauve-souris) vivent dans le parc national de Pirin, ce qui représente la moitié du nombre total d'espèces du pays. Parmi elles on rencontre la chèvre sauvage, endémique des Balkans, ainsi que l'Ours brun, le chamois ou le chat sauvage.

Galerie

Voir aussi

Sources

Articles connexes

Liens externes