Parc national Retezat

Parc national Retezat
2007 09 Retezat Peleaga.jpg

Partie centrale du Retezat

Type
Catégorie UICN
Identifiant
Adresse
Coordonnées
45° 20′ 21″ N, 22° 49′ 49″ E
Superficie
380,47 km2
Création
1935
Statut patrimonial
Site web

Géolocalisation sur la carte : Carpates

(Voir situation sur carte : Carpates)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Roumanie

(Voir situation sur carte : Roumanie)
Point carte.svg

Le parc national Retezat (en roumain : Parcul Național Retezat) est le plus grand parc naturel de Roumanie, situé dans le massif montagneux homonyme, au centre-ouest du pays, dans le département de Hunedoara. En 1979 l'UNESCO a inscrit le parc dans le réseau international des réserves de biosphère[1],[2].

Contenant plus de 60 sommets de plus de 2 300 mètres d'altitude et plus de 80 lacs glaciaires, le massif de Retezat est parmi les plus beaux massifs des Carpates.

Le Parc national de Retezat a été fondé en 1935 à l'initiative du professeur Alexandru Borza, fondateur entre autres du jardin botanique de Cluj: il s'agit du premier parc national de la Roumanie.

De nos jours, le parc occupe une surface de 381 km2. Il abrite l'une des dernières forêts primaires d'Europe. Le plus haut sommet du massif Retezat, Peleaga, qui culmine à 2 509 mètres, se trouve dans le parc.

Faune et Flore

La flore consiste en approximativement 1 190 espèces végétales, dont 130 ont le statut « en danger » ou « vulnérable ». La faune comprend entre autres le loup (200), l'ours brun (40), le sanglier, le lynx boréal (une vingtaine), le chat forestier, le blaireau, la loutre, le chamois, la marmotte, le chevreuil et le cerf élaphe. Parmi les oiseaux les plus remarquables, on peut citer l'aigle royal, le grand tétras ou coq de bruyère.

La réserve scientifique Gemenele est une aire strictement protégée du parc, abritant la forêt primaire.

Galerie

Articles connexes

Notes et références

  1. (en) « Retezat | United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization », sur www.unesco.org (consulté le 2 septembre 2016)
  2. (en) « UNESCO - MAB Biosphere Reserves Directory », sur www.unesco.org (consulté le 2 septembre 2016)

Liens externes