Panindianisme

Le panindianisme est un mouvement de pensée qui vise à promouvoir l'unité parmi les Amérindiens indépendamment de leurs affiliations tribales ou locales[1]. Certains universitaires emploient le terme « pan-amérindianisme » pour éviter des confusions avec d'autres endroits où l'on parle d'indiens[2]. Le mouvement est largement associé aux Amérindiens des États-Unis, mais il concerne néanmoins d'autres groupes ; le concept commence à apparaître en Alaska et au Canada. D'autres peuples autochtones, tels les Inuits et certains peuples métissés sont souvent inclus dans une acception plus large, parfois appelée « pan-aborigène » (ou des variantes de ce terme)[3].

Les organisations panindiennes cherchent à mettre en commun les ressources des groupes autochtones afin de protéger leurs intérêts à travers le monde[4].

Notes et références

Citations originales

  1. (en) « National loyalties and identities characterize the modern nation-state but in Aboriginal communities, identities are often not region-wide and are not ethnic in the sense of “pan-Indian” identities.... To be sure, initially these individuals were not acting in consort with one another, evidencing some grand plan to transform the cultural landscape of Canada or to create a pan-Canadian Aboriginal identity. »

Références

  1. (en) Dorothy M. Robbins, « A Short History of Pan-Indianism », Native American Information Service, (consulté le 23 décembre 2017)
  2. (en) Fonkem Achankeng, Nationalism and Intra-State Conflicts in the Postcolonial World, , p. 434
  3. (en) Dorothy M. Robbins, « Aboriginal identity in the canadian contexte » (consulté le 23 décembre 2017) — Les identités et les loyautés nationales caractérisent l'État-nation moderne, mais, dans les communautés autochtones, les identités ne sont souvent pas régionales et ne sont pas ethniques au sens de « pan-indiennes »... Bien sûr, ces individus n'agissaient pas en collaboration dans le cadre d'un grand plan visant à transformer le paysage culturel du Canada ou à créer une identité autochtone pancanadienne[trad 1].
  4. (en) Carl Waldman, Atlas of The North American Indian, New York, Checkmark Books, , 3e éd. (ISBN 978-0-8160-6859-3), p. 262.

Annexes

Bibliographie

  • (en) Hazel W. Hertzberg, The Search for an American Indian Identity : Modern Pan-Indian Movements, Syracuse, Syracuse University Press, , 362 p. (ISBN 978-0-8156-0076-3, OCLC 1011930693, lire en ligne).
  • (en) Stephen Cornelle, The Return of the Native : American Indian Political Resurgence, New York, Oxford University Press, , 278 p. (ISBN 978-0-19-503772-2, OCLC 1011849847, lire en ligne).
  • (en) Michael Lerma, « Pan-Indianism », dans Spencer C. Tucker, James Arnold et Roberta Wiener, The Encyclopedia of North American Indian Wars, 1607–1890 : A Political, Social, and Military History, ABC-CLIO, (ISBN 978-1-85109-697-8, OCLC 871982141, lire en ligne), p. 607-608.
  • (en) Robert K. Thomas, « Pan-Indianism », Midcontinent American Studies Journal, vol. 6, no 2,‎ , p. 75-83 (JSTOR 40640557).

Liens externes