Pandémie de Covid-19 en Turquie

Pandémie de maladie à coronavirus de 2020 en Turquie
Maladie
Agent infectieux
Localisation
Coordonnées
39° N, 36° E
Date d'arrivée
Depuis le (21 jours)
Bilan
Cas confirmés
10 827 au
Cas sévères
725 au
Cas soignés
162 au
Morts
168 au

La pandémie de maladie à coronavirus de 2020 en Turquie se répand depuis le .

Bilan humain

Le 27 mars 2020, la Turquie dénombre 5 698 cas confirmés et 92 morts[1],[2]. Le 28 mars, il y a 7 402 cas confirmés et 108 morts[3]. Le 29 mars, il y a 9 217 cas confirmés et 131 morts[4]. Le 30 mars, il y a 10 827 cas confirmés dont 725 patients en état critique, 168 morts et 131 cas guéris[5].

Mesures sanitaires

Dans les aéroports, des contrôles thermiques ont été mis en place pour détecter les éventuels infectés et les vols internationaux ont été suspendus assez rapidement notamment en provenance d'Iran, un pays voisin qui compte de nombreux cas[6],[7].

Les écoles, collèges, lycées et universités ont été fermés ; l'enseignement se poursuivant à distance[8].

Dans un premier temps autorisées à huis clos, les compétitions sportives ont été reportées[9]. Les lieux de culte ont été partiellement fermés ainsi que les bars, les discothèques et plusieurs autres lieux de rassemblement[10].

Les personnes ayant au moins soixante-cinq ans ou celles qui ont une maladie chronique ne sont pas autorisées à sortir de chez eux tandis que les autres y sont invités[11],[12],[13].

L'eau de Cologne a été massivement utilisée par les Turcs comme désinfectant[7].

La Turquie va produire ses propres appareils d'assistance respiratoire à travers un groupement de compagnies appelé BİOSYS[14],[15].

Le 30 mars, le président turc lance une campagne nationale de collecte de dons. Par ailleurs, il annonce qu'un nouveau hôpital de ville a été ouvert à Istanbul avec une capacité de six cent lits. Il ajoute qu'au total plus de 24 millions de masques chirurgicaux, 3 millions de masques N95, 1 million de tenues et 181 000 lunettes de protection ont été distribués[16].

Tests

Au total, environ cinquante-cinq milles tests ont été réalisés dans tout le pays[3].

Aides

La Turquie a notamment envoyé des aides à l'Espagne et à l'Italie pour lutter contre le virus[17].

Cas notables

L'entraîneur de football Fatih Terim a été testé positif au nouveau coronavirus[18]. Rüştü Reçber, ancien gardien de football, a aussi été testé positif tout comme le vice-président de Galatasaray, Abdurrahim Albayrak[19],[20].

Critiques

Certains experts ont critiqué la gestion de la crise par le gouvernement turc car ce dernier n'a pas déclaré un confinement général de la population comme en Chine, suggérant un simple confinement volontaire à l'exception des seniors et des personnes atteintes d'une maladie chronique probablement parce qu'il n'a pas la capacité économique pour supporter une telle mesure, et qu'il n'y a pas eu de tests massifs comme en Corée du Sud par exemple. Pour ceux-ci, la Turquie pourrait ainsi se rapprocher du bilan humain catastrophique de l'Italie si ces mesures nécessaires ne seront pas décidées à temps[21]. Pour d'autres, il est déjà trop tard pour limiter la propagation du virus[22].

Notes et références

  1. (en) « Coronavirus death toll stands at 44 while cases jump to 1,872 in Turkey », sur dailysabah.com, (consulté le 24 mars 2020)
  2. (en) « 2,069 new cases confirmed in Turkey, death toll hits 92 », sur dailysabah.com, (consulté le 27 mars 2020)
  3. a et b (en) « 1,704 new cases confirmed in Turkey, death toll hits 108 », sur hurriyetdailynews.com, (consulté le 28 mars 2020)
  4. (en) « Coronavirus cases in Turkey surpass 9,000, with 131 dead », sur dailysabah.com, (consulté le 30 mars 2020)
  5. (en) « Coronavirus cases in Turkey surpass 10,000 », sur dailysabah.com, (consulté le 31 mars 2020)
  6. Marie Jégo, « En Turquie, branle-bas de combat contre le Covid-19 », sur lemonde.fr, (consulté le 24 mars 2020)
  7. a et b « Face au coronavirus, les Turcs s'en remettent à l'eau de Cologne », sur lefigaro.fr, (consulté le 24 mars 2020)
  8. « Turquie/Coronavirus: Les écoles ferment à partir du 16 mars », sur trt.net.tr, (consulté le 24 mars 2020)
  9. « Football. Après l’arrêt en Turquie, le championnat australien fait de la résistance », sur ouest-france.fr, (consulté le 24 mars 2020)
  10. « Coronavirus : les autorités turques annoncent de nouvelles limitations », sur lepetitjournal.com, (consulté le 24 mars 2020)
  11. « Coronavirus: Erdogan insiste pour que les Turcs restent chez eux », sur lefigaro.fr, (consulté le 24 mars 2020)
  12. (tr) Kerem Congar, « Türkiye'de 65 yaş üstüne sokağa çıkma yasağı sosyal medyanın mizah konusu oldu », sur tr.euronews.com, (consulté le 24 mars 2020)
  13. (en) « Turkey to ground all international flights to curb COVID-19, Erdoğan says », sur dailysabah.com, (consulté le 27 mars 2020)
  14. « Covid-19: La Turquie va produire ses propres appareils d'assistance respiratoire », sur trt.net.tr, (consulté le 27 mars 2020)
  15. (en) « Turkish defense firms back domestic medical ventilator », sur aa.com.tr, (consulté le 27 mars 2020)
  16. (en) « Turkey launches national fundraising campaign against COVID-19 », sur dailysabah.com, (consulté le 31 mars 2020)
  17. (en) « Turkey to send medical supplies to Spain in solidarity », sur dailysabah.com, (consulté le 31 mars 2020)
  18. « L’entraîneur de Galatasaray Fatih Terim testé positif au Covid-19 », sur 20minutes.fr, (consulté le 24 mars 2020)
  19. « Coronavirus. Un ancien gardien de football de la Turquie hospitalisé », sur ouest-france.fr, (consulté le 29 mars 2020)
  20. « Terim et le vice-président de Galatasaray positifs au coronavirus », sur eurosport.fr, (consulté le 30 mars 2020)
  21. (en) Hamdi Firat Buyuk, « Turkey’s Coronavirus Crisis Risks Rivalling Italy, Experts Warn », sur balkaninsight.com, (consulté le 28 mars 2020)
  22. (en) Inan Dogan, « There Are At Least 500,000 Coronavirus Infections In Turkey Today », sur finance.yahoo.com, (consulté le 28 mars 2020)