Pandémie de Covid-19 au Viêt Nam

Pandémie de Covid-19 au Viêt Nam
COVID-19 Pandemic Cases in Vietnam.svg
Cas répertoriés et suspectés par province (au ).
  • Cas confirmés
  • Cas suspectés
Maladie
Agent infectieux
Localisation
Coordonnées
16° 00′ N, 108° 00′ E
Date d'arrivée
Bilan
Cas confirmés
240 (au )[1]
Cas soignés
90 (au )[1]
Morts
0 (au )[1]

La pandémie de Covid-19 s'est propagée au Viêt Nam le [2]. Au , il y a 240 cas confirmés, avec 90 guérisons et aucun décès[1].

La réponse du pays à l'épidémie a été saluée pour son efficacité et sa transparence, ainsi que pour son modèle à faible coût, contrairement à la Chine, au reste de l'Asie du Sud-Est et même à l'Europe et à l'Amérique du Nord et est comparée à la manière dont la Corée du Sud a réagi, malgré un plus grand retard sur le plan économique ; mais pas sans controverses[3],[4],[5].

Chronologie

Entre le 22 janvier et le 25 février, 16 cas de contamination ont été découverts, principalement liés à un groupe de travailleurs rentrés de Wuhan et à leurs proches. Parmi les autres figurent deux ressortissants chinois, une réceptionniste vietnamienne qui a eu des contacts avec eux et un Américain d'origine vietnamienne qui a fait une escale de deux heures à Wuhan lors d'un voyage en provenance des États-Unis. Au 25 février, les 16 cas avaient été guéris[6],[7],[8],[9],[10].

Le 6 mars, 28 patients ont été annoncés par le ministère vietnamien de la Santé. La plupart des cas sont liés au « patient numéro 17 », au vol VN0054 de Londres à Hanoï avec ses passagers et au « patient numéro 34 ». Le seul cas sans rapport avec tous les nouveaux clusters mentionnés est un travailleur vietnamien de retour de Daegu[11].

Notes et références

Article connexe

Liens externes