Pandémie de Covid-19 au Québec

Pandémie de Covid-19 au Québec
COVID-19 Outbreak Cases in Quebec (Density).svg
Carte de la propagation de la Covid-19 au Québec en date du 2 mai.
Cas confirmés :
  • 1 à 9
  • 10 à 49
  • 50 à 199
  • 200 à 499
  • 500 à 999
  • 1 000 à 4 999
  • ≥ 5 000
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Premier cas
Date d'arrivée
Site web
Gouvernement du Québec
Bilan
Cas confirmés
39 931 (13 mai 2020)
Cas soignés
10 470 (13 mai 2020)
Morts
3 220 (13 mai 2020)

La pandémie de Covid-19 au Québec atteint cette province canadienne au début de l'année 2020 à partir d'une date dont la précision est difficile à déterminer. Un premier cas est officiellement recensé à la fin février. Il s'agit de celui d'une femme de retour de voyage en Iran, pays fortement touché par la maladie. Par la suite, les cas se multiplient dans la région de Montréal, qui deviens l'épicentre de la maladie au pays. Rapidement, on note également une éclosion significative dans la région de l'Estrie, éclosion qui laisse croire que le virus avait déjà voyagé sur le territoire avant que le premier cas officiel ne soit annoncé.

À l'instar d'une bonne partie des États de la planète, le Québec met en place des politiques sanitaires ainsi qu'une stratégie de distanciation sociale pour l'ensemble de la population, principale approche d'endiguement de la pandémie dans un monde sans vaccin. Ainsi, des mesures sont mises en place afin d'aplatir la courbe , anticipée exponentielle, des malades en détresse nécessitant des soins intensifs, soins que ne saurait donner à tou-te-s le système hospitalier public et privé de la province. Le gouvernement a également comme objectif d'augmenter rapidement la capacité de soins du système de santé québécois. Le personnel soignant est donc mobilisé et on procède à l'augmentation des quantités d'équipement de protection contre la maladie, ainsi que de respirateurs et du nombre de lits disponibles. À partir de la mi-mars, la province met également des efforts significatifs sur le dépistage du virus et le confinement des infectés.

Le , accompagné de la ministre de la santé Danielle McCann et du directeur national de la santé publique du Québec Horacio Arruda, le premier ministre du Québec François Legault tient une première conférence de presse pour annoncer des mesures exceptionnelles pour lutter contre la pandémie. Le lendemain, toujours en conférence de presse, Legault annonce la fermeture des écoles, cégeps et universités de la province et le Québec devient la première province à déclarer l'état d'urgence sanitaire.
Tout au long de la pandémie, le trio Legault-McCann-Arruda fait différentes annonces, notamment sur les mesures mises en place par les autorités de Santé publique, lors d'un point de presse quotidien, à 13h. À partir de la mi-avril, les points de presse sont faits du lundi au vendredi, prenant congé la fin de semaine. Ces conférences de presse deviendront un rendez-vous télévisuel pour les Québécois, atteignant des cotes d'écoute de plus de 2 millions de téléspectateurs[1]. C'est à ce moment, 13h, chaque jour, qu'est effectuée la mise à jour des chiffres d'évolution de l'épidémie sur le site web de l'INSPQ.

Le gouvernement fédéral adopte également une stratégie de distanciation sociale peu de temps après, notamment en contrôlant le passage aux frontières aériennes, terrestres et maritimes du pays, dont plusieurs traversent la province. Quant à elles, les différentes municipalités du Québec mettront également en place des mesures variées. La réponse de la population québécoise aux directives données par les différents paliers de gouvernement est l'une des meilleures en Amérique du Nord[2].

Cet article décrit les conséquences scientifiques, politiques, sociales et économiques de la pandémie dans cette région du monde.

Chronologie

Cas de Covid-19 recensés au Québec
    Cas confirmés   Guérisons   Décès   

    Fév Fév Mars Mars Avril Avril Mai Mai

Date Nombre de cas
1
1 (=)
2 (+100%)
3 (+50%)
3 (=)
4 (+33%)
4 (=)
7 (+75%)
8 (+14%)
17 (+113%)
Urgence sanitaire (fermeture écoles et garderies)
17 (=)
24 (+41%)
39 (+63%)
50 (+28%)
74 (+48%)
1
94 (+27%)
1
121 (+29%)
1
139 (+15%)
5
181 (+30%)
5
219 (+21%)
Fermeture des restaurants, salons de coiffure, etc.
5
628* (+187%)
5
1040 (+66%)
7
1339 (+29%)
9
1629 (+22%)
15
2021 (+24%)
19
2498 (+24%)
19
2840 (+14%)
22
3430 (+21%)
28
4162 (+21%)
30
4611 (+11%)
33
5518 (+20%)
58
6101 (+11%)
72
6997 (+15%)
94
7944 (+19%)
121
8580 (+8%)
150
9340 (+9%)
175
10031 (+7%)
216
10912 (+9%)
241
11677 (+7%)
289
12292 (+5%)
328
12846 (+5%)
360
13557 (+6%)
435
14248 (+5%)
487
14860 (+4%)
630**
15857 (+7%)
688
16798 (+6%)
805
17521 (+4%)
877
18357 (+5%)
939
19319 (+5%)
1041
20126 (+4%)
1134
20965 (+4%)
1243
21838 (+4%)
1340
22616 (+4%)
1446
23267 (+3%)
1518
24107 (+4%)
1599
24982 (+4%)
1682
25757 (+3%)
1761
26594 (+3%)
1859
27538 (+3%)
2022
28648 (+4%)
2136
29656 (+4%)
2205
31865 (+7%***)
Ouverture des magasins hors de Montréal
2280
32623 (+2%)
2398
33417 (+2%)
2510
34327 (+3%)
2631
35238 (+3%)
2725
36150 (+3%)
2786
36986 (+2%)
2928
37721 (+2%)
Ouverture garderies et écoles primaires hors de Montréal
3013
38469 (+2%)
3131
39225 (+2%)
3220
39931 (+2%)

Nombre de décès.

*Le bond important des résultats positifs le 23 mars correspond à une directive selon laquelle les tests ACP locaux effectués par les hôpitaux désignés n'ont plus besoin d'être confirmés par le laboratoire de santé publique. Auparavant, les tests confirmés uniquement dans les hôpitaux désignés étaient considérés comme "présumés" plutôt que "confirmés".
** L'augmentation du nombre de décès le 16 avril est causé par un changement de méthodologie et au temps nécessaire pour effectuer les enquêtes épidémiologiques.
*** L'importante augmentation du nombre de cas le 3 mai comprend l'augmentation par rapport à la veille (892 nouveaux cas) et 1 317 cas d'avril qui n'avaient pas encore été comptabilisés en raison d'un problème technique.


Nombre de cas par région au 10 mai                  

Les régions entre crochets sont celles avec des barrages policiers et/ou avec un accès restreint aux déplacements non essentiels vers ces régions. Les régions avec des nombres entre parenthèses ont des barrages pour certaines communautés au nord du Corridor Québec-Windsor.


Février 2020

Le , un premier cas est confirmé au Québec. Il s'agit d'une femme de 41 ans originaire de Montréal, revenue d'Iran le 24 février sur un vol en provenance de Doha, au Qatar[3],[4],[5]. Elle est transférée le 3 mars à l'Hôpital général juif, duquel elle sort le lendemain[6],[7].

Mars 2020

Le , le ministère de la Santé et des Services sociaux annonce un deuxième cas présumé impliquant un homme de 70 ans qui s'était rendu en Inde du 4 au 20 février. Il fut d'abord traité à l'hôpital de Mont-Laurier pour des symptômes similaires à la Covid-19. Le , la personne a été transférée à l'Hôpital général juif, où elle reçu un diagnostic de pneumonie[8]. Quelques heures plus tard, un troisième cas présumé est confirmé, impliquant une femme rentrée de France le [9],[10]. La personne infectée fut par la suite prise en charge dans un centre hospitalier de la Montérégie. Le deuxième cas fut confirmé jours plus tard, le 7 mars 2020[11].

Le , un quatrième cas est confirmé. Il s'agit d'une femme de la Montérégie (Longueuil) qui venait de rentrer d'une croisière[12]. Cette personne fut déclarée positive le , date à laquelle la santé publique du Québec confirma en conférence de presse, que ladite personne avait pris les transports en commun à Montréal entre le et le , passant par les stations de métro Berri-UQAM, Champ-de-Mars, en plus de l'autobus sur la ligne 88 du Réseau de transport de Longueuil[13],[14]. Le premier ministre François Legault qualifie initialement la menace posée par le virus de « faible »[15].

Le , la santé publique annonce qu'un cinquième cas potentiel est signalé à Montréal. Il s'agit d'un homme revenu d'Irlande le 5 mars[16]. Ce cas potentiel est confirmé le lendemain[17].

Le , l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclare officiellement la maladie à coronavirus (COVID-19) comme étant une pandémie mondiale[18]. Le même jour, le premier ministre du Québec, François Legault, recommande d'imposer une quarantaine volontaire de 14 jours à tous les étudiants et professeurs revenant de voyages scolaires dans des pays fortement touchés par la pandémie, comme la Chine et l'Italie, et déconseille de voyager dans ces pays[19]. Plus tard dans la journée, le personnel et les élèves de plusieurs écoles où ces derniers revenaient d'Italie sont invités à demeurer chez eux[20],[21],[22]. Le Collège International Marie de France suspend ses cours du lycée à cause d'un cas suspecté de Covid-19[23]. Cinq nouveaux cas sont confirmés, portant le total à sept au Québec. Outre le cinquième cas, celui revenu d'Irlande le 5 mars, le sixième malade revenait d'une croisière aux Caraïbes et à Miami. Il a été pris en charge à l'Hôpital général juif de Montréal. Le septième cas avait pour sa part voyagé en République dominicaine[17]. Le huitième cas est une personne ayant voyagé en France et qui avait consulté un centre hospitalier de la Mauricie[24]. Un neuvième cas est par la suite confirmé, il s'agit du premier cas détecté en Estrie: une personne ayant visité l'Italie[24],[25].

Le , le premier ministre annonce que la province prend des mesures plus strictes pour contrôler la propagation du virus, notamment une interdiction des rassemblements intérieurs de plus de 250 personnes, une incitation aux personnes qui reviennent de voyages internationaux à s'isoler volontairement pendant une période de 14 jours et un isolement obligatoire pour les employés de l'État[26]. Un conseil similaire est émis à l'égard des Québécois qui présentent des symptômes similaires à la grippe et qui reviennent de voyage[27].

Le , un grand nombre d'annulations et de fermetures préventives ont lieu à travers la province: défilés de la Saint-Patrick à Montréal et à Québec (celui de Montréal n'avait jamais été annulé en 196 ans)[28],[29], tous les événements publics de la Coalition avenir Québec[30], tous les concerts de l'Orchestre symphonique de Montréal prévus jusqu'au (y compris une représentation prévue au Carnegie Hall de New York) et tous les événements du Grand Théâtre de Québec jusqu'au [31]. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, annonce la fermeture des installations publiques à compter du , tels que les arénas, les bibliothèques, les installations sportives, ainsi que les musées d'Espace pour la vie[32]. Toujours le , l'adoption d'un décret par le gouvernement du Québec déclenche l'état d'urgence sanitaire, conformément à la Loi sur la santé publique, pour une période de 10 jours[33]. Les rassemblements intérieurs de plus de 250 personnes sont interdits[34], et tous les établissements scolaires primaires, secondaires, collégiaux et universitaires, ainsi que les centres de la petite enfance et les garderies sont fermés pendant deux semaines, soit du au [35]. La Santé publique souligne que tous les cas confirmés à ce jour concernent des personnes qui reviennent de voyage ou qui ont été en contact étroit avec des personnes revenant de voyage, et que la propagation dans la communauté n'est pas encore prouvée[36].

Le , François Legault annonce que le Québec interdit les visites dans les établissements de soins de longue durée et les hôpitaux, et conseille aux personnes de 70 ans et plus d'éviter de quitter leur domicile[37]. Plus tard dans la journée, le gouvernement annonce qu'il offrira des services de garde d'enfants gratuits aux personnes travaillant dans les services essentiels, avec jusqu'à 60 000 places disponibles, en utilisant les 400 écoles fermées par le gouvernement[38]. Le soir du , la Ville de Montréal annonce l'envoi d'employés à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal pour conseiller les voyageurs arrivant de destinations internationales à se mettre en quarantaine pendant 14 jours, devant l'inaction du gouvernement fédéral, responsable de l'aéroport[39].

Le , le premier ministre Legault annonce de nouvelles restrictions, qui forcent la fermeture de divers lieux de loisirs et de divertissement, notamment des bars, des cinémas, des gymnases, des piscines et des pistes de ski. Les restaurants sont également contraints de réduire leur capacité de moitié et à imposer une distanciation sociale[40],[41]. Le ministère des Affaires municipales et de l'Habitation demande le report de 29 élections partielles[42] ainsi que la limitation de l'accès aux lieux publics[43].

Le , le gouvernement fédéral annonce que la frontière fédérale serait fermée à tous, sauf aux citoyens canadiens et aux membres de leur famille immédiate, aux résidents permanents, aux citoyens américains, aux équipages de conduite et aux diplomates. De plus, au Québec, les vols internationaux sont limités à l'atterrissage à l'aéroport international Montréal-Trudeau.

Le , le gouvernement repousse jusqu'au 1er juin la date limite pour produire le rapport d'impôt 2019[44].

Le , le Québec connait son premier décès attribuable à la Covid-19. Il s'agit d'une personne âgée de la région de Lanaudière qui avait côtoyé une personne de retour de l'étranger[45].

À partir du , les résidents du Québec en isolement ou en quarantaine qui ne sont couverts par aucune prestation peuvent demander 573 $ par semaine d'aide financière[46]. Le gouvernement annonce également qu'il injecte 2,5 milliards de dollars dans les entreprises souffrant de problèmes de liquidité en raison de la crise Covid-19[47]. Il a également demandé aux Québécois de ne pas voyager entre les régions. La Sûreté du Québec lance une opération spéciale dans l’ensemble de la province pour « sensibiliser » les citoyens au respect des directives de la Loi sur la santé publique[48]. La Ville de Montréal annonce qu'elle prolonge son échéance fiscale et dévoile un fond d'urgence de 5 millions de dollars pour soutenir les petites et moyennes entreprises[49].

Le , le gouvernement du Québec interdit tout rassemblement, intérieur ou extérieur, avec certaines exceptions[50].

Le , le gouvernement du Québec ordonne la fermeture, à compter de minuit, des centres commerciaux, des salles à manger des restaurants, des salons de coiffure et d’esthétique jusqu’au 1er mai, et prolonge la fermeture des écoles et des services de garde jusqu’à cette date[51]. Quatre personnes habitant une résidence pour personnes âgées à Lavaltrie, dans Lanaudière, décèdent de la Covid-19[52]. Un arrêté signé par la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, permet au gouvernement de redéployer les fonctionnaires «dans une autre fonction ou dans un autre lieu, selon les besoins» pour s’assurer que le réseau ait les ressources humaines nécessaires dans les circonstances[53].

Le , le gouvernement québécois annonce la fermeture de toutes les entreprises et commerces non-essentiels jusqu'au 13 avril[54]. Le Guide autosoins pour la maladie à coronavirus (COVID-19)[55], qui donne les lignes directrices pour se protéger, se soigner ou soigner les autres, est lancé[56]. Une version papier sera distribuée par la poste aux Québécois au mois d'avril.

Le , le gouvernement du Québec annonce qu'il met en place des barrages routiers pour restreindre l'accès à 8 régions du Québec aux seuls services essentiels, à partir de 16h le jour même[57].

Le , Québec annonce qu'il commande 300 000 visières à la compagnie Bauer pour approvisionner le personnel du réseau de la santé[58], et fournit une aide d’urgence de 133 millions de dollars aux institutions qui hébergent ou accueillent des personnes aînées ou des clientèles avec des besoins spécifiques[59]. Un autre fabricant d'équipement de hockey au Québec, l’usine d’équipement de hockey d’élite de CCM à Saint-Jean-sur-Richelieu, a commencé à développer un prototype de masque 10 fois plus performant que les N95[60].

Avril 2020

Le , le gouvernement du Québec limite l’accès dans quatre nouvelles régions administratives du Québec: l’Outaouais, les Laurentides, Lanaudière et la MauricieCentre-du-Québec[61].

Le , le DPCP donne l'autorisation à la SQ et au SPVM d'émettre des contraventions sur-le-champ pour non-respect des consignes de distanciation[62].

Le , François Legault annonce que les entreprises et commerces non essentiels resteront fermés trois semaines de plus qu'annoncées, c'est-à-dire jusqu'au 4 mai. Une plateforme numérique d'achat au Québec, le « Panier bleu », est également lancée[63]. Alors que de plus en plus de pays restreignent l'exportation de masques de protection, la compagnie AMD Medicom, basée à Pointe-Claire, ouvrira sa première usine de masques au Canada d'ici juillet 2020, qui fournira de 30 à 50 millions de masques par année au gouvernement fédéral[64].

L'Université de Montréal et Héma-Québec participeront à une étude internationale sur un traitement expérimental qui consiste à injecter des anticorps de patients guéris de la Covid-19 à ceux qui sont encore infectés[65].

Le , l'entreprise Médi-Sécur à Terrebonne annonce qu'elle produit des blouses de protection réutilisables et lavables[66].

Le 9 avril 2020, le premier ministre du Québec présente des statistiques du nombre de cas et de décès dans les CHSLD par rapport au reste de la population. 90% des cas sont des personnes de plus de 70 ans[67].

Le , François Legault mentionne lors de son point de presse quotidien la possibilité que les écoles et les garderies rouvrent avant le 4 mai[68]. Il demande l'annulation jusqu'au 31 août de tous les événements culturels et sportifs, à l'exception des sports professionnels[69].

Le , il est annoncé lors du point de presse quotidien que certains secteurs de l'économie vont redémarrer au cours des prochains jours. Ainsi, il est prévu que les entreprises minières ainsi que les entreprises estivales (d'aménagement paysager, pépinières, centres de jardins et piscines) reprendront leur activités à partir du mercredi . Quant à lui, le secteur de la construction résidentielle pourra achever les projets domiciliaires prévus pour être livrés avant le 31 juillet 2020 à partir du lundi [70].

Le , devant la pénurie de personnel dans les CHSLD, François Legault réclame l'aide des médecins spécialistes pour venir faire du travail de préposé aux bénéficiaires ou des infirmières[71].

Le , le premier ministre du Québec annonce que, si la tendance se maintient, les garderies et écoles primaires de la province rouvriront le 11 mai pour toutes les régions à l'exception du Grand Montréal, où les écoles rouvriront huit jours plus tard le 19 mai[72].

Le , François Legault annonce un calendrier de reprise pour l'économie. Les magasins avec pignon sur rue pourront rouvrir le 4 mai, à l'exception de ceux de la grande région de Montréal qui le pourront une semaine plus tard, le 11 mai. Les chantiers de construction et les usines, mais avec un maximum de 50% de leur personnel, pourront rouvrir le 11 mai. Les entreprises manufacturières pourront rouvrir le 25 mai. Les centres commerciaux demeurent fermés, et les magasins non essentiels doivent être fermés le dimanche[73].

Le , la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, remplace François Legault lors du point de presse quotidien. Elle annonce la levée progressive des contrôles routiers dans les différentes régions du Québec. Le 4 mai, les contrôles seront arrêtés dans les Laurentides, Lanaudière, Chaudière-Appalaches et à Rouyn-Noranda. La semaine suivante, le 11 mai, ce sont les contrôles de l’Outaouais (à l’exception de Gatineau), d’Abitibi, du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la ville de La Tuque qui seront retirés. Finalement le 18 mai, dans une troisième phase, l'accès sera libre pour le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine, Charlevoix et la Côte-Nord. Aucune date n'est annoncée pour le Nord-du-Québec et la ville de Gatineau[74].

Le , François Legault admet que Montréal-Nord est la sous-région où il y a plus de cas et prévoit d'y ouvrir plus de cliniques et augmenter les tests[75],[76] ,[77].

Mai 2020

Le , une analyse effectuée par des économistes de l'Université de Montréal révèle que la prévalence de la Covid-19 serait bien plus importante que ce qui est officiellement rapporté. Au 22 avril, selon leurs estimations, le nombre réel d'infections serait de 256 130 au Québec, plus de 12 fois le nombre officiel[78]. Le même jour, Horacio Arruda annonce en ouverture du point de presse quotidien que toutes les personnes symptomatiques pourront avoir accès à un test de dépistage de la Covid-19, plus seulement les professionnels de la santé et les personnes hospitalisées. Le nombre de tests quotidiens passera de 6 000 à 14 000 dans les 7 prochains jours. Arruda indique qu'il y a lieu de croire que 3% des Québécois ont déjà contracté la maladie, soit environ 250 000 personnes[79],[80].

Le , le ministère de la Santé explique que la forte hausse dans le nombre de cas confirmés 2 209 cas pour la journée est attribuable un problème informatique qui avait omis de comptabiliser 1 317 cas détectés en avril[81].

Le , ouverture des magasins ayant pignon sur rue hors de la région du Grand Montréal, alors que l'ouverture de ceux hors de Montréal est reportée d'une semaine, passant du 11 au 18 mai[82].

Le , la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, accorde la permission de sortie aux détenus qui ont commis un crime de faible gravité, dont leur peine se termine dans moins de 30 jours ou qui sont vulnérables tels que les femmes enceintes, les personnes âgées de 65 ans et plus ou immunodéprimés sous recommandation du médecin. Ceux faisant partie d'un groupe criminel ou ayant commis des crimes violents ou graves sont exclus [83],[84]. Un premier foyer d'éclosion est constaté dans une garderie au Québec. La réouverture des garderies dans la région de Lanaudière, où se trouve le service de garde, est repoussé d'une semaine au 19 mai[85].

Le , François Legault annonce que l'ouverture des commerces, écoles et garderie est repoussée du 18 au 25 mai, dans le meilleur des cas, pour le Grand Montréal[86].

Le , le directeur national de la santé publique Horacio Arruda tourne un vidéoclip avec Rod le Stod afin d'amasser des fonds pour le Refuge des jeunes de Montréal. Diffusée sur les réseaux sociaux, elle soulève des critiques pour le ton léger de la vidéo[87], ainsi que pour certaines de ses paroles[88]. Il s'excuse de sa participation à cette danse le lendemain lors du point de presse quotidien[89].

Conséquences

Le Québec n'a pas été frappé par une pandémie de cette ampleur depuis la grippe espagnole, il y a plus d'un siècle. Les acquis sociétaux de ce genre de situations se sont dissipés avec le temps. Ainsi, l'évolution exponentielle de la menace, conjuguée au fait que les malades asymptomatiques semblent pouvoir transmettre la maladie, ont fait en sorte que la société québécoise a été frappée par surprise et de plein fouet[90]. Les impacts sont à de multiples niveaux : santé publique, politiques, légaux, sociaux, économiques, scientifiques, etc.

Mortalités

Au début mai, le Québec est la province qui possède le plus grand nombre de morts liés à la Covid-19 au pays, tant en absolu qu'en relatif. Ainsi, à la mi-avril, la Belle province affiche un taux de 21 morts par million d'habitants, alors que la province voisine, l'Ontario, arrive deuxième avec un taux de 14 par million[91]. Montréal est parmi les villes au monde avec le plus haut taux de mortalité per capita, avec près d'un Montréalais sur 1000 décédé de la Covid-19[92].

Bien que les comparaisons entre les territoires soient difficiles à faire[93] et que le bilan définitif pourrait changer fortement la donne, le Québec semble malgré tout être l'un des endroits en Amérique du Nord où la maladie frappe le plus fort[94]. Cela pourrait s'expliquer en partie par le fait que la semaine de relâche est arrivée plus tôt dans cette province, au début mars, alors qu'aucune mesure n'avait encore été prise[95]. Ainsi, plusieurs personnes ont profité de cette pause pour voyager à l'étranger, ramenant et diffusant malgré elles le virus à leur retour[95]. D'autres hypothèses sont soulevées pour expliquer l'écart, telles un taux plus élevé de personnes âgées en hébergement collectif[90], un âge moyen plus élevé et une plus grande proportion en milieu urbain de la population québécoise[94].

Personnalités mortes de la Covid-19

Personnalités notables au Québec décédées des suites de la pandémie de Covid-19 :

Santé publique

Par rapport au reste de l'Occident, le Québec bénéficie d'une arrivée tardive de la maladie sur son territoire, de sorte que des mesures de santé publique ont pu rapidement être mises en place afin d'endiguer la maladie. L'état d'urgence sanitaire est déclaré le 13 mars, ce qui donne des pouvoirs étendus à la ministre de la Santé et des Services sociaux.
Les autorités de la santé publique suivent les directives de l'OMS et mettent en place des cliniques de dépistage du virus afin de mieux détecter, suivre et isoler les cas. À la fin mars, le premier ministre du Québec affirme que la province est [...] un des endroits au monde où on teste le plus[103].
Le système de santé québécois est également adapté en prévision d'une vague de patients nécessitant des soins hospitaliers significatifs. Les hôpitaux répondent relativement bien aux besoins à ce niveau, ce qui n'est cependant pas le cas des centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), demeurés dans l'angle mort des autorités sanitaires et dont environ le quart des établissements a recensé au moins un cas de Covid-19 parmi les patients ou le personnel au début du mois d'avril.

CHSLD

Entrée du CHSLD de la colline à Chicoutimi-Nord

Le 2020, 519 CHSLD du Québec ont des cas de Covid-19 déclaré dans leur établissement[104]. Jusqu'à cette date, près de la moitié des décès causés par la Covid-19 au Québec sont dans ces établissements[105].

Le 2020, le CHSLD de Sainte-Dorothée à Laval connaît l'une plus importantes éclosions de Covid-19 au Québec. Sur les 250 rédidents, au moins 115 sont infectés, et il y a eu au moins 13 morts. Le même jour, François Legault annonce que le Québec déploiera 500 infirmières, 450 médecins, et plus d'équipement dans les CHSLD afind de les aider à traverser cette crise[106].

Le 2020, au moins 150 cas de Covid-19 sont reliés au CHSLD Herron  à Dorval, sur l'île de Montréal[107]. Des cas de négligence et de mauvaises conditions ont également été signalés dans l'établissement, le personnel ayant déserté l'établissement depuis le 29 mars. Des spécialistes de la santé décrivent les conditions dans l'établissement comme étant celles d'un film d'horreur, ou d'un camp de concentration - en raison de l'insalubrité, de la négligence alimentaire et dans les soins d'hygiène personnelle[108],[109]. La ministre de la santé Danielle McCann annonce qu'une enquête policière sur la situation dans ce CHSLD, placée sous tutelle sera effectuée[110],[107],[108] .

Le , Québec indique qu'il y a eu au moins 31 décès au CHSLD Herron au cours du dernier mois, dont au moins 5 décès attribuables à la Covid-19. La présidente du CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal, Lynne McVey, affirme que le propriétaire de l'établissement refusait de coopérer, les autorités sanitaires n'ayant pas pu avoir accès au dossier de santé des résidents avant le 8 avril[111]. Le bureau du coroner et le Service de police de la Ville de Montréal investiguent également sur cette situation[112].

Le gouvernement québécois envoie des équipes d'enquête dans les 41 CHSLD privés afin d'évaluer leur réponse à la pandémie[113] . Le , l'Association des établissements de longue durée du Québec (AELDPQ) adresse une lettre à la ministre McCann reprochant au gouvernement québécois de ne pas avoir tenu sa promesse d'augmenter le budget des CHSLD privés, de ne pas avoir démontré la même rigueur envers les établissements publics, d'avoir empêché les établissements privés de s'approvisionner en équipement de protection individuelle auprès de fournisseurs provinciaux et de ne pas voir mis en place les fonds d'urgence promis pour acheter de l'équipement de protection individuelle, ce qui a contraint les CHSLD privés à financer les coûts d'achat de cet équipement[113].

Le , le premier ministre Legault rapporte que les résultats des enquêtes démontrent que la vaste majorité des CHSLD privés étaient très bien gérés, mais que plusieurs d'entre eux nécessitaient une surveillance supplémentaire. La totalité des 2 600 CHSLD seront inspectée. Il admet que la pandémie a pu exacerber le problème de recrutement et de rétention de personnel, en raison de la faible rémunération du personnel. Il annonce des augmentations temporaires pour les préposés aux bénéficiaires d'ici la fin de la période de négociations des conventions collectives, arrivées à échéance le 31 mars 2020[114],[115]. Aussi le 13 avril, il est rapporté que 33 résidents sont morts de la Covid-19 à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM), entre le 25 mars et le 12 avril[116].

Le , le premier ministre Legault annonce que les proches aidants qui offraient du soutien aux résidents des CHSLD avant la pandémie peuvent les visiter à partir du 16 avril[105].

Le , Victoria Salvan, préposée aux bénéficiaires au CHSLD Grace Dart, décède après avoir contracté la Covid-19 dans l'établissement où elle travaille. Il s'agit du premier décès d'une préposée aux bénéficiaires au Québec[117].

Le , à la suite d'une demande du Québec, environs 125 membres des Forces armées canadiennes ayant reçu une formation médicale seront déployés pour aider aux CHSLD[118],[119]. Le gouvernement recherche aussi des volontaires parmi des travailleurs de la santé provenant d'endroits plus épargnés par la maladie, pour venir travailler dans les CHSLD de Montréal, Laval et la Montérégie[120]. À partir du 18 avril, la Croix-Rouge canadienne  fournit une formation accélérée afin de préparer des volontaires[121]. Le 22 avril, Legault demande au fédéral d'envoyer 1 000 militaires[122].

Le , une seconde préposée aux bénéficaires, Stéphanie Tessier, âgée de 31 ans, décède après avoir contractée la Covid-19 au CHSLD Lucien-G.-Rolland[123].

Le , une troisième préposée aux bénéficiaires, Marina Thenor Louis, employée au CHSLD Cartierville, décède après avoir contractée la Covid-19 sur son lieu de travail[124].

Enquêtes

Le 22 avril, le Collège des médecins du Québec, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec ainsi que l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec annoncent la tenue d’une enquête conjointe sur la qualité des soins dispensés dans le CHSLD Herron et l’IUGM[125].

Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec a l'intention de mener une enquête sur la gestion de la crise du coronavirus au CHSLD Laflèche de Shawinigan[126].

Réponse au gouvernement

Les propriétaires du CHSLD Herron adressent une lettre à François Legault, accusant le CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal de manquer de transparence puisque 28 des décès rapportés sont survenus après que le CHSLD Herron ait été placé sous sa tutelle le 29 mars, et que le CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal, contrairement à ses affirmations, avait accès aux dossiers de santé avant le 8 avril et qu'il n'a pas communiqué avec les familles des résidents malgré les demandes formulées à cet effet par les employés et les gestionnaires du CHSLD Herron. Ils réfutent également les allégations de négligence du gouvernement, affirmant qu'ils ont essayé d'obtenir l'aide du CIUSSS avec équipement de protection individuelle et personnel manquants, et qu'ils n'avaient pas refusé de coopérer après avoir été placés sous tutelle administrative[127],[128].

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec conteste l'affirmation de Legault selon laquelle le syndicat était responsable du blocage d'une hausse de salaire pour les préposés du CHSLD[129].

Recours collectif

Des proches de victimes ont déposé des recours collectifs contre CHSLD Herron et Sainte-Dorothée[130],[131].

Hôpitaux temporaires

Comme dans plusieurs États et pays, le Québec a mis en place des hôpitaux temporaires durant la pandémie, notamment à l'Hôtel Gouverneur Montréal à Place Dupuis; l'Aréna Jacques-Lemaire à LaSalle, avec l'aide de la Croix-Rouge; et l'École nationale de police du Québec à Nicolet, au Centre-du-Québec[132],[133],[134].

Sur la science

La science québécoise semble suivre la vague mondiale de diffusion électronique[note 1] des données sur la maladie, alors que la communauté scientifique semble avoir adopté une vision de tou-te-s contre l'ennemi[135].

À partir d'avril, à chaque semaine, de nouvelles approches et recherches sont annoncées, que ce soit sur l'utilisation de plusieurs médicaments sur des patients, tels notamment la colchicine soulignée par la ministre McCann en conférence de presse, ou le développement de tests divers et de vaccins par des institutions québécoises.
D'autres organisations indirectement liées à la santé participent à l'effort, entre autres dans la fabrication et l'expérimentation de matériel protecteur (masques[136], visières[137], écrans de plexiglas, blouses médicales[138], boîtiers pour l'intubation des patients[139], etc.) ou sanitaire (désinfectants[140], stations portatives d'hygiène des mains[141], dispositifs d'ouverture de portes sans utiliser les mains[142], matériaux antimicrobiens [143], etc.).

Politiques

Gouvernement fédéral

Gouvernement provincial

  • Les écoles et les universités sont fermées.
  • Les rassemblements en salle de plus de 250 personnes sont interdits.
  • Les rassemblements non essentiels sont déconseillés.
  • La distanciation sociale est encouragée.
  • Les bars, cinémas, gymnases, piscines, salles de ski, studios de danse, cabanes à sucre et sites touristiques sont fermés.
  • Les garderies normales sont fermées. De nouvelles garderies ont été ouvertes exclusivement pour les enfants des travailleurs de la santé.
  • Isolement volontaire de tous les voyageurs internationaux à partir du .
  • Isolement obligatoire de tous les voyageurs internationaux qui sont des fonctionnaires, des travailleurs de l'éducation ou des professionnels de la santé à partir du .
  • Restrictions aux visites dans les établissements de santé.
  • Ouverture des cliniques Covid-19.
  • Retard des élections municipales.
  • Aide de 573 $ par semaine pour les personnes en isolement ou en quarantaine qui ne sont pas admissibles aux prestations[144].
  • Aide de 2,5 milliards $ pour aider les entreprises à traverser la crise du coronavirus[145].
  • Obligation pour les pharmaciens de ne pas délivrer la chloroquine et l'hydroxychloroquine pour la Covid-19, ces médicaments étant réservés aux personnes atteintes de lupus érythémateux disséminé et d’arthrite juvénile idiopathique, ainsi qu'aux femmes enceintes à risque de rechute[146].
  • Mise en quarantaine de la communauté juive hassidique de Kiryas Tosh, à Boisbriand, après que de nombreux membres de la communauté aient été testés positivement à la Covid-19[147].
  • Mise sous tutelle de certains CHSLD, dont le CHSLD Herron  à Dorval, qui ne sont plus en mesure de fournir des soins adéquats à leurs résidents[148].
  • Le 16 avril, Tricots Liesse annonce qu'elle prévoit de ramener une centaine de travailleurs licenciés pour produire des blouses médicales pour le ministre de la Santé et des Services sociaux[149].
Assemblée nationale

L'annonce du premier cas de Covid-19 en sol québécois a lieu le 28 février 2020[150]. Aucune séance de l'Assemblée nationale du Québec n'a lieu avant le 10 mars 2020.

Séance du 12 mars 2020

Le , de concert avec les chefs de groupes parlementaires, le président de l'Assemblée nationale, François Paradis, annonce que l'Assemblée nationale suspend l'accès du bâtiment de l'Assemblée nationale aux visiteurs en raison de la Covid-19. Les mesures entrent en vigueur dès le lendemain[151].

Le , les travaux parlementaires sont ajournés jusqu'au mardi 21 avril 2020[152].

Commissions parlementaires virtuelles

Le , Simon Jolin-Barrette, leader parlementaire du gouvernement, annonce la prolongation de la suspension des travaux de l'Assemblée nationale jusqu'au 5 mai. Il y aura cependant des commissions parlementaires virtuelles, une première historique[153], au cours desquelles les élus pourront poser des questions aux ministres du gouvernement. Ces commissions se tiendront du 24 avril au 1er mai[154].

Retour à l'Assemblée nationale

Le a lieu la reprise des travaux à l'Assemblée nationale. Seuls 36 des 125 députés peuvent siéger dans le Salon bleu, avec une distance minimale de 2 mètres entre chacun d'eux[155]. Le drapeau du Québec est en berne de l'aube au crépuscule en mémoire aux victimes de la pandémie[156].

Par région

Côte-Nord

La communauté innue d’Ekuanitshit[157] interdit l'accès aux non-résidents le 16 mars, et celles de Nutashkuan[158] et de Pessamit[159] le 20 mars. À partir du 26 mars, Uashat mak Mani-utenam interdit de plus à ses résidents de sortir du territoire pour une durée indéterminée. Le 1er avril, Pessamit annonce un confinement total, sans entrées ni sorties, du 4 au 18 avril[160].

À partir de la mi-avril, les Rangers des Forces armées canadiennes commencent leur travail dans une dizaine de communautés isolées de la Basse-Côte-Nord. Ils patrouillent les communautés pour rassurer et sensibiliser la population aux mesures de distanciation sociale en vigueur et rapporter aux autorités de santé publique tout signe de détresse psychologique[161].

Estrie

L'épidémie a frappé statistiquement plus fort dans la région de l'Estrie.

Mauricie

Une usine de production de masques chirurgicaux ouvre ses portes à Louiseville. Entreprise Prémont est associée à des partenaires aux expertises variées – Delta Cosmetics, Vêtements Flip Design et Gestion Hardy-Girard, spécialisée dans la filtration de l’air – pour produire et distribuer des masques chirurgicaux à usage unique[162].

Montréal

Carte des arrondissements et municipalités avec des cas confirmés de coronavirus (17 avril)[163].
  • 1 à 9
  • 10 à 29
  • 30 à 99
  • 100 à 249
  • 250 à 749
  • 750+
Note: N'inclut pas 986 cas non confirmés dans les arrondissements ou municipalités.
Aire de jeux fermée dans le quartier Villeray.
  • Le , l'administration de la Ville de Montréal annonce une aide d'urgence de 5 millions de dollars afin d’aider certains secteurs économiques fragilisés par la crise[164].
  • Le , la mairesse Valérie Plante annonce que les « îlots sanitaires » sont déployés. Ces derniers sont composés de toilettes et de lave-mains pour aider les sans-abris. Montréal entend aussi offrir des produits nettoyants, lingettes et liquide désinfectant aux organismes qui viennent en aide aux itinérants[165].
  • Le , Montréal ferme les modules et aires de jeu pour enfants dans ses parcs[166]. À 20h, les Montréalais se rassemblent à leurs balcons et fenêtres pour chanter en chœur So Long, Marianne et d’autres chansons de Leonard Cohen, dans un moment de solidarité[167].
  • Le , l'état d'urgence décrété le 27 mars est une première fois. Elle est prolongée à plusieurs reprises par la suite, pour durer de façon ininterrompu tout le mois d'avril[173].
  • Le , l'Île Notre-Dame et le stationnement du parc du Mont-Royal sont fermés en raison d'un achalandage jugé trop élevé qui ne permet pas de respecter la distance minimale entre les personnes[174].
  • Le 23 avril, la ville de Montréal annonce des compressions de 125 millions de dollars dans ses services; un gel salarial représentant 50 millions sera aussi demandé[178].
  • Le , la directrice régionale de santé publique du CIUSSS Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, Mylène Drouin, confirme que les quartiers de Montréal-Nord, de Rivière-des-Prairies et de Saint-Michel sont les plus touchés à cause de la densité de la population et la forte présence de travailleurs essentiels où des foyers d'éclosion ont été déclarés dans leurs milieux de travail. Elle promet d'intensifier les dépistages dans ces quartiers [179],[180],[181].

Nord-du-Québec

Le 28 mars, le Nunavik confirme son premier cas de Covid-19. À partir du 2 avril, les quatorze villages du Nunavik sont en confinement total. Cette région, accessible uniquement par avion, n'accepte que les vols d'approvisionnement en nourriture et en équipement, ainsi que ceux transportant les travailleurs essentiels. Cette mesure vise à freiner la propagation de la Covid-19 au sein de communautés déjà fragilisées par la pénurie de logements, la présence de tuberculose, le nombre de fumeurs, le taux de maladies chroniques et un système de santé précaire[185],[186]. Le 3 avril, en réponse à la demande d'aide du gouvernement provincial, le premier ministre du Canada annonce le déploiement des Rangers canadiens au Nunavik dans le but de soutenir l'installation d'infrastructures médicales[187]. Depuis le début de la Covid-19, le Nunavik compte 14 cas en date du 19 avril, soit cinq guéris et neuf actifs[188]. Le 23 avril, la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik annonce un financement de 500 000 $ aux organismes communautaires locaux d'aide alimentaire[188].

Le 1er mai, Me Marc Lemay, président du Comité sur le système de justice du Nunavik, se préoccupe de la protection des enfants dans le contexte où le traitement des dossiers en protection de la jeunesse est ralenti par le manque d'accès à Internet. Depuis que la bande passante est réservée à la santé, la lenteur du service Internet limite l'utilisation de la visioconférence, alors que la communication non verbale constitue un aspect essentiel des échanges pour les Inuits. Puvurnituk est un des villages qui possède un palais de justice qui sert de point de service à d'autres villages. Puisqu'il présente également la majorité des cas de Covid-19, les parents sont réticents à s'y rendre. Comme les logements surpeuplés ne comportent pas d'espace privé où les intervenants peuvent rencontrer les parents, ces derniers doivent se rendre au palais de justice de Puvurnituk afin de protéger la confidentialité du dossier. Ces obstacles, aggravés par la pandémie, alourdissent un système de justice déjà fragilisé par un manque de ressources financières et un nombre restreint d'interprètes en inuktitut[189].

Saguenay-Lac-Saint-Jean

La clinique de dépistage de Saguenay est située dans l'ancien monastère des Augustines de la Miséricorde de Jésus.
Résidences des Sœurs antoniennes de Marie de Chicoutimi, situées sur la rue Jacques-Cartier.
  • Les trois premières cliniques entièrement dédiées au dépistage de la Covid-19 ouvrent le 17 mars dans la région[190]. En avril, elle en compte cinq[191].
  • Les premiers malades de la région sont détectés au Saguenay. Des cas seront recensés au Lac-Saint-Jean quelques jours plus tard, mais le nombre de ces derniers demeure beaucoup plus faible que celui du Saguenay[192],[193].
  • Le premier cas local médiatisé dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean est celui d'un participant au Festival Regard[194]. Le dévoilement après coup de sa participation à une activité ayant réunie plusieurs centaines de personnes crée l'émoi dans le milieu culturel régional[195].
  • Le 14 mars, la mairesse de Saguenay Josée Néron écourte ses vacances au Mexique et s'isole volontairement pendant 14 jours[196].
  • Le 16 mars, le conseil municipal annonce que les élus municipaux feront des rencontres téléphoniques, et que les conseils d'arrondissement et municipaux se tiendront à huis clos[197].
  • Le 11 avril, alors que l'on recense 142 cas dans la région, on enregistre les trois premiers morts de la pandémie au Saguenay, soit deux personnes au CHSLD de la Colline  et une religieuse des Sœurs antoniennes de Marie[198].
  • Le 13 avril, deux autres décès sont recensés au CHSLD de la Colline, qui est l'endroit le plus touché par la maladie dans la région[199].

Sociales

Depuis la pandémie, les cas de délation au Québec ont augmenté pouvant mener au profilage racial et social[200],[201],[202]. Le 15 avril 2020, un groupe de juristes publie Surprise, on a encore des droits! pour rappeler le réel contenu des nouveaux règlements sanitaires et les droits et libertés de la population[203].

Solidarité

Ca va bien aller.svg
Hôpital de Chicoutimi aux couleurs de l'arc-en-ciel.

Plusieurs symboles de solidarité se propagent pendant la pandémie, dont le mouvement des représentations des arcs-en-ciel[204]. Originaire d'Italie, ce mouvement est apparu au Québec grâce aux réseaux sociaux. Il consiste à coller sur les fenêtres des maisons le dessin d'un arc-en-ciel avec les mots « Ça va bien aller »[205]. De nombreuses personnalités participent au mouvement. Le premier ministre du Québec, François Legault, reprend ces mots dans un de ses discours à la population du Québec[206].

Le mouvement de faire clignoter les lumières de la maison, typiquement un flash tes lumières, est apparu, à nouveau, lors de la propagation de la pandémie de Covid-19 au Québec. L’un des initiateurs du mouvement est Stéphane Lévesque, un résident de Saint-Léonard-d'Aston, au Centre-du-Québec[207]. Les gens sont alors invités, chaque soir à 20h30, à faire clignoter leurs lumières en signe de solidarité avec le gouvernement, les travailleurs de la santé et tous ceux qui sont isolés dans leur foyer en raison de la pandémie. Jean-Marc Parent avait popularisé ce mouvement dans les années 1990 dans le cadre de son émission L'Heure JMP[208]. Des regroupements de véhicules qui clignotent leurs phares, klaxonnent ou font sonner des sirènes se produisent aux environs de certains centres hospitaliers[209],[210],[211].

Un mouvement de solidarité est survenu pour venir en aide au réseau de la santé québécois. Touchées par l'ampleur de la tâche de confronter le virus et par le manque d'équipement nécessaire aux travailleurs de la santé, de nombreuses entreprises offrent de récupérer et d'offrir des masques[212]. De plus, plusieurs entreprises offrent de modifier leur chaîne de travail pour fabriquer des produits utiles pour le système de santé, comme du désinfectant[213], des vêtements[214], des masques, etc.

Le 3 mai 2020, Fabrice Vil diffuse sur sa page Facebook la vidéo antiraciste Je me souviendrais réalisée Jorge Camarotti, qui est inspirée par le poème britannique Clap for me Now, saluant et remerciant la contribution du personnel de la santé et des travailleurs essentiels québécois principalement racisés ou immigrants de première génération. Fabrice Vil espère que la société québécoise se souvienne de sa propre diversité ethnoraciale pour que celle-ci en place des politiques qui luttent contre le racisme, la pauvreté et l'exclusion[215],[216],[217],[218] .

Le 10 mai 2020 est diffusé un spectacle bénéfice sur les ondes de TVA et de Télé-Québec, Une chance qu’on s’a, qui réuni plus de 80 artistes pour ramasser des dons pour deux organismes :Les Petits frères , aidant les personnes âgées se retrouvant seule, ainsi que SOS Violence conjugale, aidant les personnes victimes de violence conjugale. Le spectacle veut aussi amener une touche d’espoir et de positivisme, il s’inspire des spectacles-bénéfice américain One world : together at home, et canadien Stronger together – tous ensemble[219].

Économiques

Les pertes d'emplois dans la province comprennent le Cirque du Soleil, qui met 2 600 personnes à pied[220]. Les grandes chaînes d’alimentation au Québec installent des panneaux de plexiglas près des caisses pour protéger leurs employés[221].

Le 7 mai 2020, le Groupe Aldo, présent dans le monde de la chaussures par ses boutiques Aldo, Boutiques Spring et Globo demandent aux tribunaux la protection de leurs créanciers. Accumulant une dette de près de 300 millions de dollars. La pandémie a aggravé la situation, puisque les magasins fermés ne génèrent aucune vente. Aldo s’attend en outre à une diminution des royautés versées par ses franchisés dans les prochains mois et à une baisse de ses ventes en gros[222]

Depuis le début du confinement jusqu'à la mi-mai, les dépanneurs et épicerie du Québec refusent le retour des contenants consignés. Ce comportement, bien qu'illégal, est justifié par l'Association des détaillants en alimentation du Québec par les risques sanitaires qu'entraînerait cette collecte, de même que l'impossibilité de faire respecter les conditions sécuritaires de gouvernement. Les brasseurs du Québec doivent utiliser plus de bouteille de verre neuve qu'habituellement, ce qui cause une augmentation de leurs coûts[223]. Le 11 mai, le ministre de l'environnment Benoit Charette annonce qu'une entente avec les dépanneurs, épiceries, Recyc-Québec et les brasseurs a été conclu pour reprendre progressivement les contenants consignés. Débutant la semaine du 17 mai, les contenants seront repris à l'extérieur des commerces, là où c'est possible, ou encore lors d'opération de collecte ponctuelle dans des endroits désignés. Les bouteilles de verre, qui sont réutilisées plutôt que récupérés, pourraient être priorisées[224].

Éducation

Télé-Québec propose, à partir du 13 avril, la programmation Télé-Québec en classe, friandises pour matière grise qui consiste en plusieurs émissions à destination des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire, qui sont en confinement depuis la fermeture des établissements scolaires[225].

Arts et loisirs

Affiche placardée sur les clôtures des installations du Stade IGA.

La gala Artis est annulé[226]. Le Festival international du film sur l'art présente sa 38e édition en ligne du 17 au 29 mars[227]. À Gatineau, le Festival du film de l'Outaouais est annulé[228]. Le Festival Juste pour rire est reporté à l'automne, tandis que les Francos de Montréal, le Festival international de jazz de Montréal et le Festival d'été de Québec sont annulés[229]. Vélo Québec annonce l'annulation de certains de ses événements, dont le Tour de l'Île de Montréal[230].

Le 10 avril, le Québec demande l'annulation des festivals et autres événements publics sportifs et culturels jusqu'au 31 août[69].

Ginette Reno interprète le 10 mai 2020, pour la première fois, la chanson Ça va bien aller écrite durant la pandémie par elle, son fils Pascalin Reno ainsi que André M. Gagnon. La chanson est interprétée lors du spectacle-bénéfice Une chance qu'on s'a. Par son titre ainsi que par ses paroles, la chanson est liée à la pandémie de Covid-19[231].

Religieuses

Plusieurs paroisses font retentir les cloches de leurs églises tous les soirs à 20 h 30, un clin d'œil au mouvement flash tes lumières. L'initiative a été lancée par Céline Wakil, une agente en pastorale du Diocèse de Saint-Jean–Longueuil[232].

Mgr Christian Lépine, archevêque de Montréal, et Mgr Marc Pelchat, archevêque auxiliaire de Québec, ont demandé aux paroisses de faire sonner les cloches des églises tous les dimanches à midi, à compter du 29 mars et jusqu'à Pâques, pour une durée de 10 minutes[233]. Cette initiative a été reprise par d'autres diocèses québécois, dont celui de Valleyfield[234].

Statistiques

Décès totaux


Décès quotidien

Personnes hospitalisées ou aux soins intensifs

Nombre de personnes actuellement à l’hôpital au Québec; à noter que celles ayant reçu leur congé lors de la journée d’analyse sont comptabilisées. Les personnes aux soins intensifs sont incluses dans l'ensemble des hospitalisations.

Source: INSPQ : Données COVID-19

Variation quotidienne

Nouveaux cas par jour au Québec

Nouveaux cas par jour à Montréal

Tendances logarithmiques

Comparaison avec les projections du gouvernement

Le ministère de la Santé et des Services sociaux, dans un document daté du 16 mars, fait une projection du mois suivant pour le nombre de cas d'infections à la Covid-19. Ceci est le tracé des cas mesurés par rapport aux projections[235].


Répartition des cas par région administrative

Cas de COVID-19 au Québec par région administrative[236]
Date Nouveaux cas Confirmés En cours Guéris Décès Tests[237]
Bsl
(01)
Sag
(02)
Que
(03)
Mau
(04)
Est
(05)
Mtl
(06)
Out
(07)
Abi
(08)
Côt
(09)
Nor
(10)
Gas
(11)
Cha
(12)
Lav
(13)
Lan
(14)
Lau
(15)
Mon
(16)
Nun
(17)
Cre
(18)
NR ? Léger Grave Nég Att
28 février 1 1 0
5 mars 1 1 0 242 20
6 mars 1 1 0
7 mars 0 0
8 mars 1 1 0 340 10
9 mars 0 0 376 25
10 mars 1 1 1 3 0 465 91
11 mars 1 1 0 570 136
12 mars 1 4 1 1 2 9 0 798 266
13 mars 0 0 1 079 646
14 mars 1 1 1 3 1 7 0
15 mars 2 2 1 2 2 1 1 2 1 1 15 0
16 mars 8 1 1 1 1 11 0
17 mars 1 5 4 3 4 3 1 2 24 0 4 778 2 949
18 mars 5 9 2 1 2 1 20 1 1 5 213 3 627
19 mars 1 2 8 4 1 1 1 6 3 27 112 7 0 0 6 331 3 997
20 mars 1 3 1 1 2 10 18 127 10 0 0 7 666 2 403
21 mars 1 3 1 1 10 2 7 2 2 4 5 4 42 155 20 0 4 9 242 1 512
22 mars 2 3 5 2 1 6 3 14 2 38 0 9 786
23 mars 2 20 9 18 219 3 3 3 2 17 35 13 26 1 38 409[note 2] 0 11 211
24 mars 1 4 46 16 82 174 4 2 1 4 26 39 5 14 59 -3 -62 412 0 12 202
25 mars 2 3 16 3 39 164 1 1 5 23 13 6 23 299 0 2 26 634
26 mars 3 8 14 18 179 3 6 1 12 12 4 11 19 290 0 2 31 854
27 mars 1 5 3 20 40 189 2 7 3 15 35 25 20 26 1 392 28 6 32 335
28 mars 1 2 42 16 26 248 8 6 7 2 7 30 29 27 26 477 0 4 43 583
29 mars 16 37 43 142 2 3 4 6 20 18 12 38 1 342 55 49 364
30 mars 3 6 10 42 33 251 10 1 9 4 9 77 53 49 32 1 590 0 3 56 285
31 mars 2 7 39 51 36 379 12 6 4 24 22 15 52 30 52 1 732 0 6 63 378
1 avril 5 1 34 32 14 106 14 7 5 13 66 7 64 81 449 147 2 65 082
2 avril 1 23 71 25 545 11 6 7 1 2 73 49 27 64 1 907 0 3 69 024
3 avril 5 12 10 46 46 195 6 11 5 1 3 3 65 49 29 97 583 75 25[note 3] 77 469
4 avril 3 11 29 67 49 424 4 18 2 2 3 93 39 52 106 896 131 14 83 230
5 avril 24 36 63 19 452 24 7 9 11 17 71 53 37 117 1 947 41 19 87 992
6 avril 2 14 12 55 30 264 8 18 10 8 2 72 45 5 88 3 636 133 27 91 533
7 avril 1 10 18 40 22 430 12 7 3 4 23 47 41 34 67 1 760 109 29 95 186
8 avril 3 15 17 25 27 368 1 3 4 9 14 72 48 12 73 691 107 25 99 239
9 avril 5 20 34 23 487 1 8 6 4 12 66 84 57 74 881 285 41 102 463
10 avril 1 12 15 25 22 355 10 11 3 3 5 15 120 74 29 65 765 229 25 106 540
11 avril 7 13 38 19 244 16 4 8 6 8 91 50 23 86 2 615 222 48 110 823
12 avril 7 4 28 28 227 12 3 6 17 123 20 13 66 554 182 39 113 925
13 avril 12 36 46 15 305 3 1 3 2 1 25 37 60 54 108 3 711 237 32 118 013
14 avril 9 31 45 17 235 8 1 2 14 90 78 28 132 1 691 164 75 123 203
15 avril 5 17 32 17 202 1 1 2 4 5 97 80 27 121 1 612 345 52 128 314
16 avril 27 23 29 13 451 10 1 3 2 165 114 37 121 1 997 350 143[note 3] 132 714
17 avril 2 18 26 12 479 1 3 3 4 11 152 67 50 113 941 1080 193 227 58 136 924
18 avril 10 17 30 7 292 10 3 12 12 125 37 36 132 723 1102 183 247 117 141 249
19 avril 12 13 14 8 406 7 2 2 6 7 132 101 31 90 834 1169 198 240 72 145 191
20 avril 13 16 28 9 507 5 2 1 4 66 61 25 224 962 1224 201 292 62 148 482
21 avril 5 15 26 7 384 5 1 1 13 8 104 56 37 145 807 1278 199 201 102 151 394
22 avril 5 17 31 3 508 1 8 5 97 72 30 62 839 1411 207 243 93 155 083
23 avril 8 11 40 6 519 10 1 3 3 115 49 31 77 873 1460 227 193 109 158 995
24 avril 4 24 25 522 7 3 6 71 62 38 16 778 1509 217 240 97 163 016
25 avril 2 5 38 (4) 10 264 10 1 (4) 1 4 12 107 78 51 70 651 1518 215 333 106 167 498
26 avril 42 20 9 460 6 7 7 122 73 40 53 2 1 3 1 840 1541 210 285 69 171 470
27 avril 1 7 13 28 4 413 14 2 9 11 141 117 37 90 2 875 1625 217 175 84 175 190
28 avril (3) 14 21 453 4 (1) 4 (1) 4 67 70 50 94 (2) (1) 775 1648 222 324 83 178 715
29 avril (1) 18 43 1 324 3 (8) (1) 10 170 105 58 123 837 1684 214 207 79 182 385
30 avril 1 7 46 20 12 513 1 1 7 3 (1) (5) 81 99 42 134 944 1716 218 214 98 186 509
1 mai 2 32 46 7 655 14 1 7 114 88 45 99 1054 401 163 190 719
Total cas confirmés 35 281 867 1 285 846 13 979 288 150 113 7 168 394 3 277 2 275 1 328 3 329 16 8 1 2 28 648 6 700 2 022
Bsl Sag Que Mau Est Mtl Out Abi Côt Nor Gas Cha Lav Lan Lau Mon Nun Cre X ? Confirmé Gravité Soigné Morts

Répartition des cas par arrondissement ou ville de l'agglomération de Montréal

Cas de Covid-19 à l'agglomération Montréal par arrondissement et ville[239],[240]
Date Nouveaux cas
Ahu Anj Bai Bea CdN CSL Dol Dor Ham Kir Lac LaS IBS MHM M-E M-N M-O MR Out Pie Pla Poi Riv Ros SAB SLa SLe Sen Sud Ver VMa VSP Wes TA
29 mars 54 9 2 10 161 107 17 7 18 7 19 66 5 40 1 26 3 18 56 26 67 11 41 80 2 40 17 46 36 67 41 25 487
30 mars

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. au degré d'ouvertures à géométrie variable
  2. Cette forte augmentation est le résultat d'un changement d'approche dans l'évaluation des cas, qui n'ont plus besoin d'être doublement validés[238].
  3. a et b Cette forte augmentation est le résultat de déterminations a posteriori de décès précédents qui n'avaient pas été attribués jusqu'ici à la Covid-19.

Références

  1. Marc-André Lemieux, « Cotes d’écoute: François Legault devant La Voix et District 31 », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 2 mai 2020)
  2. « Les Québécois respectent les consignes, selon Google », sur lapresse.ca,
  3. ICI.Radio-Canada.ca, « Coronavirus : un premier cas est officiellement confirmé au Québec » [archive du ], Radio-Canada.ca (consulté le 9 mars 2020).
  4. « Un premier cas de COVID-19 au Québec » [archive du ], La Presse, (consulté le 28 février 2020).
  5. (en) Schwartz, « Montreal woman with COVID-19 is back at home after medical evaluation » [archive du ], Montreal Gazette, (consulté le 9 mars 2020).
  6. (en) Tomesco et 2020, « Montreal has Quebec's first probable case of the COVID-19 coronavirus » [archive du ], Montreal Gazette, (consulté le 9 mars 2020).
  7. (en) « Quebec woman diagnosed with COVID-19 released from Jewish General Hospital » [archive du ], Global News (consulté le 9 mars 2020).
  8. ICI.Radio-Canada.ca, « Coronavirus : deux cas confirmés et un autre cas probable au Québec » [archive du ], Radio-Canada.ca (consulté le 9 mars 2020).
  9. (en) Luft, « Third probable case of COVID-19 reported in Quebec, hours after second case is confirmed » [archive du ], CTV News Montreal, (consulté le 13 mars 2020).
  10. « Trois cas confirmés et un cas probable au Québec » [archive du ], TVA Nouvelles (consulté le 9 mars 2020).
  11. (en) Susan Schwartz et Montreal Gazette Updated: March 7, « COVID-19: A second coronavirus case has been confirmed in Quebec | Montreal Gazette », (consulté le 18 mars 2020)
  12. Blais, « Un quatrième cas probable de COVID-19 est identifié au Québec », L’actualité (consulté le 9 mars 2020).
  13. (en) « Quebec health authorities say coronavirus patient used Montreal, Longueuil public transit » [archive du ], Global News (consulté le 13 mars 2020).
  14. « Coronavirus : une personne infectée a pris les transports en commun à Montréal », Radio-Canada (consulté le 10 mars 2020).
  15. (en) « Legault assesses coronavirus threat in Quebec as 'weak' » [archive du ], Montreal Gazette, (consulté le 12 mars 2020).
  16. Zone Santé- ICI.Radio-Canada.ca, « Coronavirus : une personne infectée a pris métro et autobus à Montréal et Longueuil | Coronavirus », sur Radio-Canada.ca (consulté le 18 mars 2020)
  17. a et b Zone Santé- ICI.Radio-Canada.ca, « COVID-19 : maintenant sept cas confirmés au Québec | Coronavirus », sur Radio-Canada.ca (consulté le 18 mars 2020)
  18. (en-US) « Coronavirus Disease (COVID-19) - events as they happen », sur www.who.int (consulté le 22 mars 2020).
  19. (en) Staff, « COVID-19: Quebec premier asks province's health workers to halt all travel » [archive du ], Montreal, (consulté le 12 mars 2020).
  20. (en) « Quebec confirms 9th case of COVID-19 as WHO declares pandemic » [archive du ], Global News (consulté le 12 mars 2020).
  21. (en) Boshra, « COVID-19: High school south of Montreal sends home 18 students, 2 staff who were in Italy » [archive du ], CTV News Montreal, (consulté le 12 mars 2020).
  22. ICI.Radio-Canada.ca, « La crainte du coronavirus force l'isolement de trois personnes d'écoles de Jonquière », Radio-Canada.ca (consulté le 12 mars 2020).
  23. Zone Société- ICI.Radio-Canada.ca, « COVID-19 : fermeture temporaire du Collège Marie de France », sur Radio-Canada.ca (consulté le 23 mars 2020).
  24. a et b « Neuf cas de coronavirus confirmés au Québec », sur TVA Nouvelles (consulté le 18 mars 2020)
  25. (en) y Riga Updated: March 11 et 2020, « As it happened: Quebec confirms more COVID-19 cases as WHO declares pandemic | Montreal Gazette », (consulté le 18 mars 2020)
  26. https://www.quebec.ca/premier-ministre/actualites/detail/le-gouvernement-du-quebec-diffuse-de-nouvelles-directives-a-l-intention-de-la-population-du-quebec/
  27. (en) Lapierre, « COVID-19: Quebec now has 17 confirmed cases », Montreal, (consulté le 13 mars 2020).
  28. (en) Magder, « Coronavirus: St. Patrick's parade postponed; events drawing 250 or more banned », Montreal Gazette, (consulté le 12 mars 2020).
  29. Lavallée, « Coronavirus: la Ville de Québec confirme l'annulation du défilé de la Saint-Patrick », Le Journal de Québec (consulté le 12 mars 2020).
  30. « COVID-19 : Québec prend les grands moyens » [archive du ], Radio-Canada (consulté le 12 mars 2020).
  31. ICI.Radio-Canada.ca, « Qu'est-ce qui est annulé à cause du coronavirus? », Radio-Canada.ca (consulté le 12 mars 2020).
  32. canadienne, « COVID-19: Montréal ferme de nombreuses installations, mais le métro reste ouvert », L’actualité (consulté le 12 mars 2020).
  33. « Situation du coronavirus (COVID-19) au Québec », www.quebec.ca (consulté le 19 mars 2020).
  34. « décret numéro 177-2020 du 13 mars 2020 »
  35. « Écoles, cégeps, universités et garderies fermés pour deux semaines », sur TVA Nouvelles (consulté le 13 mars 2020)
  36. (en) « There Are Now 17 Confirmed Cases Of COVID-19 In Quebec But Still No Community Spread », Mtl Blog, (consulté le 19 mars 2020).
  37. « Quebec declares 10-day public health emergency, bans hospital visits, calls on seniors to stay home », CBC,‎ (lire en ligne).
  38. Chouinard, « Des garderies pour les employés des services essentiels », La Presse, (consulté le 15 mars 2020).
  39. Schué, « Frustrée par le gouvernement Trudeau, Montréal prend des mesures à l’aéroport | Coronavirus », Radio-Canada.ca, (consulté le 15 mars 2020).
  40. (en) Wilton, « COVID-19 live updates: Quebec now has 35 cases, orders further closures », Montreal Gazette, (consulté le 16 mars 2020).
  41. Chouinard, « Legault ordonne la fermeture de lieux de rassemblement », La Presse, (consulté le 15 mars 2020).
  42. « Pandémie de la COVID-19 - Vingt-neuf élections partielles sont remises partout au Québec »,
  43. « Pandémie de la COVID-19 - Des mesures préventives pour toutes les municipalités du Québec »,
  44. « Jusqu'au 1er juin pour faire ses impôts », sur TVA Nouvelles (consulté le 19 mars 2020)
  45. Laframboise, « Quebec reports first death in the province due to coronavirus » [March 2020 archive du 18 mars 2020], (consulté le 18 mars 2020).
  46. « Programme d’aide temporaire aux travailleurs (PATT COVID-19)date=2020-03-18 », Quebec Government (consulté le 18 mars 2020).
  47. Radio-Canada avec La Presse canadienne, « Coronavirus : Québec adopte un plan de 2,5 milliards pour les entreprises », sur Radio-Canada info, (consulté le 11 avril 2020)
  48. « COVID-19: la SQ lance une opération spéciale pour «sensibiliser» aux directives », sur La Tribune, (consulté le 21 mars 2020)
  49. (en) Riga, Magder, March 19 et 2020, « Coronavirus live updates: 121 cases in Quebec as Legault announces $2.5-billion economic plan | Montreal Gazette », Montreal Gazette, (consulté le 19 mars 2020).
  50. « Pandémie de la COVID-19 - Le gouvernement du Québec interdit tout rassemblement intérieur ou extérieur - Portail Québec », sur www.fil-information.gouv.qc.ca (consulté le 21 mars 2020).
  51. Tommy Chouinard, « Écoles et centres commerciaux fermés jusqu’au 1er mai », sur lapresse.ca, (consulté le 22 mars 2020).
  52. « Résidence EVA: «On dirait que cet endroit est rendu un nid à virus» », sur lapresse.ca, (consulté le 22 mars 2020).
  53. Mylène Crête, « Les fonctionnaires appelés en renfort dans le réseau de la santé », sur Le Devoir, (consulté le 20 avril 2020)
  54. « Le Québec sur pause pour trois semaines »
  55. [PDF]Guide autosoins pour la maladie à coronavirus (COVID-19)
  56. « COVID-19 : Québec publie son Guide autosoins », sur Courrier Frontenac, (consulté le 11 avril 2020)
  57. Joëlle Girard, « Des barrages routiers limitent l'accès à huit régions du Québec », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le 29 mars 2020)
  58. Marie-Eve Morasse, « Québec commande 300 000 visières à Bauer », sur lapresse.ca, (consulté le 29 mars 2020)
  59. « Québec accorde 133 millions aux institutions pour aînés », sur lapresse.ca, La Presse canadienne, (consulté le 30 mars 2020)
  60. Yves Boisvert, « CCM et le super-masque du docteur Caissie », La Presse, (consulté le 10 avril 2020)
  61. « Québec limite l’accès à quatre nouvelles régions », sur lapresse.ca, La Presse canadienne, (consulté le 2 avril 2020)
  62. Jeanne Corriveau, « Les policiers serrent la vis aux contrevenants », sur Le Devoir, (consulté le 8 avril 2020)
  63. Tommy Chouinard, « La fermeture des entreprises et commerces non essentiels prolongée jusqu'au 4 mai », sur lapresse.ca, (consulté le 5 avril 2020)
  64. (en) Sean Silcoff, « Medicom to begin manufacturing N95 masks in Canada as foreign countries curb exports », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le 5 avril 2020)
  65. (en) Michael Doyle, « Canada begins clinical trial of experimental COVID-19 treatment using plasma from recovered individuals », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le 6 avril 2020)
  66. Mayssa Ferah, « Des blouses de protection réutilisables conçues au Québec », sur lapresse.ca, (consulté le 8 avril 2020)
  67. Tommy Chouinard, « Dix résidences classées « rouge » - Les 2600 résidences pour aînés de la province seront inspectées », sur La Presse+, (consulté le 3 mai 2020)
  68. Marco Bélair-Cirino, « Legault n’exclut pas de rouvrir les écoles et les garderies avant le 4 mai », sur Le Devoir, (consulté le 10 avril 2020)
  69. a et b « Québec demande l'annulation des festivals et événements publics sportifs et culturels jusqu'au 31 août », sur ICI.Radio-Canada.ca, (consulté le 10 avril 2020)
  70. ICI.Radio-Canada.ca, « Legault élargit quelque peu sa liste des services prioritaires - Coronavirus », sur Radio-Canada.ca
  71. Fanny Lévesque, « CHSLD: Québec lance un appel aux médecins spécialistes », sur La Presse, (consulté le 18 avril 2020)
  72. ICI.Radio-Canada.ca, « Les écoles primaires du Québec rouvriront graduellement à compter du 11 mai - Coronavirus », sur Radio-Canada.ca
  73. Mylène Crête, « Le Québec se remet en branle à son rythme », sur Le Devoir, (consulté le 29 avril 2020)
  74. Marie-Michèle Sioui, « Québec rouvre des régions, les Autochtones ferment leurs routes », sur Le Devoir, (consulté le 30 avril 2020)
  75. « Montréal-Nord : augmentation importante des tests, promet François Legault », Métro,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  76. Ariane Krol, « François Legault n'exclut pas un report du déconfinement à Montréal », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  77. « COVID-19 : Le déconfinement à court terme de Montréal est loin d’être acquis », Métrp,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  78. « Beaucoup plus de cas que ceux officiellement signalés », sur Bureau des communications et des relations publiques, Université de Montréal, (consulté le 1er mai 2020)
  79. Isabelle Porter, « Reprise du dépistage massif de la COVID-19 », sur Le Devoir, (consulté le 1er mai 2020)
  80. « Déconfinement : Québec change sa stratégie de dépistage », sur ICI.Radio-Canada.ca, (consulté le 1er mai 2020)
  81. La Presse canadienne, « Nombreux nouveaux cas de COVID-19 au Québec: un problème informatique en cause », sur Le Devoir, (consulté le 3 mai 2020)
  82. Marie-Michèle Sioui, « Legault reporte d’une semaine l’ouverture des commerces dans le Grand Montréal », sur Le Devoir, (consulté le 4 mai 2020)
  83. Mylène Crête, « L’insoutenable attente des familles de détenus à la prison de Bordeaux », Le Devoir,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  84. Jérôme Labbé, « COVID-19 : une permission de sortie à certains détenus du Québec », ICI Radio-Canada,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020)
  85. Kathleen Lévesque, « Premier foyer d’éclosion dans une garderie à Mascouche », sur La Presse, (consulté le 6 mai 2020)
  86. Marie-Michèle Sioui, « Pas de reprise avant le 25 mai à Montréal », sur Le Devoir, (consulté le 7 mai 2020)
  87. Jonathan Tremblay, « [VIDÉO] Le rap d’Horacio Arruda dérange », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 13 mai 2020)
  88. Stéphane Blais, « Le Refuge des jeunes se dissocie de la danse du Dr Arruda », sur Le Devoir, (consulté le 13 mai 2020)
  89. Jean-Michel Clermont-Goulet, « Horacio Arruda s'excuse après la controverse entourant sa danse dans le vidéoclip de rap », sur Narcity, (consulté le 13 mai 2020)
  90. a et b Castonguay, « Au cœur de la bataille pour sauver le Québec », sur L’actualité
  91. « Pourquoi y a-t-il plus de cas de COVID-19 au Québec qu'en Ontario? »,
  92. Sarah Daoust-Braun, Marie Christine Trottier, Andrea Valeria et Jean-François Gibeault, « INFOGRAPHIE: Montréal est parmi les pires villes de la planète », Le Journal de Montréal, (consulté le 12 mai 2020)
  93. Jean-François Cliche, « Le bordel », sur Le Soleil,
  94. a et b « Pourquoi la COVID-19 frappe-t-elle plus le Québec? », sur Le Devoir
  95. a et b https://ici.radio-canada.ca/info/2020/05/geolocalisation-deplacements-provinces-regions-quebec-montreal-distanciation-sociale/
  96. « Une éclosion dans un CHSLD emporte l’autrice Marguerite Lescop », sur La Presse, (consulté le 8 avril 2020)
  97. Zone Arts- ICI.Radio-Canada.ca, « Ghyslain Tremblay s'éteint à 68 ans | Coronavirus », sur Radio-Canada.ca, (consulté le 8 avril 2020)
  98. Stéphanie Grammond, « Merci Monsieur Beauchamp | Le bâtisseur de l'information économique au Québec s'est éteint », sur La Presse, (consulté le 14 avril 2020)
  99. Agence QMI, « L'animateur Claude Lafortune décède des suites de la COVID-19 », sur Le Journal de Montréal (consulté le 19 avril 2020)
  100. « Décès de l’anthropologue Sylvie Vincent », sur Le Devoir (consulté le 3 mai 2020)
  101. Marie Kirouac-Poirier, « L’anthropologue Sylvie Vincent est morte », sur Radio-Canada.ca (consulté le 3 mai 2020)
  102. « La chanteuse Renée Claude emportée par la COVID-19 à l’âge de 80 ans », sur ICI.Radio-Canada.ca, (consulté le 12 mai 2020)
  103. ICI.Radio-Canada.ca, « COVID-19 : le Québec est en contrôle, assure Legault - Coronavirus », sur Radio-Canada.ca
  104. (en) Benjamin Shingler, « COVID-19 in Quebec: Staying away from seniors' homes a matter of 'life or death,' Legault says »,
  105. a et b (en) Basem Boshra, « COVID-19: Quebec to ease restrictions on visiting seniors' residences, premier Legault says », (consulté le 15 avril 2020)
  106. (en) Genevieve Beauchemin et Graham Slaughter, « Workers speak out at nursing home where nearly half of residents have COVID-19 », (consulté le 13 avril 2020)
  107. a et b (en) Adam Kovac, « Quebec takes charge of seniors' home after reports of death, unhygienic conditions », sur CTV News Montreal, (consulté le 12 avril 2020)
  108. a et b (en-CA) « Public health, police find bodies, feces at Dorval seniors' residence: sources », sur Montreal Gazette (consulté le 11 avril 2020)
  109. « "Film d'horreur" dans un CHSLD », sur lapresse.ca, (consulté le 11 avril 2020)
  110. (en) « Coronavirus: 31 dead, elderly covered in feces at Dorval long-term care facility », sur Global News (consulté le 11 avril 2020)
  111. Jesse Feith, « COVID-19: Quebec to inspect 40 private nursing homes after 31 deaths in Dorval residence », sur Montreal Gazette, (consulté le 13 avril 2020)
  112. (en) Amanda Kovac, Adam Koval et Matt Grillo, « As investigations into deaths begin, families describe history of neglect at Maison Herron », sur CTV News Montreal, (consulté le 13 avril 2020)
  113. a et b « Quebec's private nursing homes under scrutiny as COVID-19 death toll rises to 328 », sur CBC News, (consulté le 13 avril 2020)
  114. (en) Annabelle Olivier, « Coronavirus: Pre-existing staff shortages exacerbating situation in Quebec long-term care homes », sur Global News (consulté le 14 avril 2020)
  115. (en) Basem Boshra, « COVID-19: All 2,600 seniors' residences in Quebec will be inspected, Premier Legault says », sur CTV News Montreal, (consulté le 14 avril 2020)
  116. Thomas Gerbet, « Un bilan bien plus lourd qu'annoncé à l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal », sur ICI.Radio-Canada.ca, (consulté le 21 avril 2020)
  117. Roxanne Trudel et Dominique Scali, « Triste journée pour les préposés aux bénéficiaires », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 2 mai 2020)
  118. Janie Gosselin, « Militaires dans les CHSLD: le CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île recevra de l'aide », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 18 avril 2020)
  119. Émilie Bergeron, « Une centaine de militaires en renfort dans les CHSLD du Québec », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 18 avril 2020)
  120. Hugo Duchaine, « Québec appelle les régions en renfort dans sa lutte contre la COVID-19 », sur Le Journal de Montréal (consulté le 19 avril 2020)
  121. « La Croix-Rouge va former des bénévoles pour aider les établissements pour aînés », sur ICI.Radio-Canada.ca, (consulté le 20 avril 2020)
  122. « CHSLD : Legault demande au fédéral l'aide de 1000 militaires », Radio-Canada,‎ (lire en ligne)
  123. Isabelle Paré, « Décès d’une jeune préposée dans les Laurentides », sur Le Devoir, (consulté le 1er mai 2020)
  124. Améli Pineda et Guillaume Lepage, « Une autre préposée tombe au combat », sur Le Devoir, (consulté le 1er mai 2020)
  125. Ariane Lacoursière, « Trois ordres professionnels enquêteront sur les CHSLD », La Presse, (consulté le 21 avril 2020)
  126. Charel Traversy, « Une enquête interne au CHSLD Laflèche », Journal de Montréal, (consulté le 22 avril 2020)
  127. Audrey Ruel-Manseau, « CHSLD Herron: «On a fait ce qu'on pouvait», disent les propriétaires », sur lapresse.ca, (consulté le 19 avril 2020)
  128. (en-CA) Linda Guylai, « 'We reached out for help': Résidence Herron owner denies allegations of negligence », Montreal Gazette, (consulté le 19 avril 2020)
  129. Lia Levesque, « Salaire des préposés : la FTQ avait déjà demandé des hausses plus élevées », sur lapresse.ca, La Presse canadienne, (consulté le 21 avril 2020)
  130. « CHSLD Herron: recours collectif de 2 M$ », sur Journal Métro, (consulté le 22 avril 2020)
  131. « Demande de recours collectif de plusieurs millions de dollars contre le CHSLD de Sainte-Dorothée », sur TVA Nouvelles (consulté le 22 avril 2020)
  132. Yves Poirier, « Montréal: l’Hôtel Place Dupuis transformé en hôpital », Journal de Montréal, (consulté le 24 avril 2020)
  133. Daniel Boily et Davide Gentile, « COVID-19 : la Croix-Rouge s’installe dans un aréna de LaSalle », Radio-Canada.ca, (consulté le 24 avril 2020)
  134. Louis Cloutier, « L'École nationale de police convertie en hôpital », sur TVA Nouvelles, (consulté le 25 avril 2020)
  135. « La science en temps de pandémie », sur La Presse+,
  136. « Polaire + reçoit plus de 1200 commandes de masques en moins de 24h », sur Le Quotidien,
  137. « COVID-19: Confection Imagine produit 6000 visières de protection pour les paramédics », sur Le Quotidien,
  138. ICI.Radio-Canada.ca, « Des entreprises s’adaptent à la crise du coronavirus - Coronavirus », sur Radio-Canada.ca
  139. « COVID-19: du matériel de protection imaginé et fabriqué à Québec [VIDÉO] », sur La Voix de l’Est,
  140. « Labatt, Pur Vodka et plusieurs compagnies produisent du désinfectant pour le réseau de la Santé! », nightlife.ca, (consulté le 5 mai 2020)
  141. « COVID-19: une station de lave-mains autonome «made in Saguenay» », sur Le Quotidien,
  142. « Ils développent un dispositif pour ouvrir une porte sans les mains », sur TVA Nouvelles
  143. « De l’aluminium garanti sans COVID-19 et fait au Québec », sur La Presse,
  144. « Coronavirus (COVID-19) », Government of Quebec, (consulté le 18 mars 2020).
  145. Olivier Bossé, « Malgré une aide de 2,5 G $, «on ne pourra pas sauver toutes les entreprises» », sur Le Nouvelliste, (consulté le 20 mars 2020).
  146. « La chloroquine du Québec réservée aux malades chroniques », sur TVA Nouvelles
  147. Émilie Dubreuil, « La communauté juive orthodoxe de Boisbriand en quarantaine », sur ICI.Radio-Canada.ca, (consulté le 30 mars 2020)
  148. ICI.Radio-Canada.ca, « COVID-19 chez les aînés : une « catastrophe humanitaire » - Coronavirus », sur Radio-Canada.ca
  149. (en) Frédéric Tomesco, « Quebec medical gown order offers 'lifeline' to Montreal textile company », Montreal Gazette, (consulté le 16 avril 2020)
  150. Zone Société- ICI.Radio-Canada.ca, « Coronavirus : un premier cas est officiellement confirmé au Québec | Coronavirus », sur Radio-Canada.ca (consulté le 6 avril 2020)
  151. « COVID-19 : Accès au parlement suspendu à tous les visiteurs à partir du 13 mars - Assemblée nationale du Québec », sur www.assnat.qc.ca (consulté le 25 mars 2020)
  152. « COVID-19 : Ajournement des travaux parlementaires - Assemblée nationale du Québec », sur www.assnat.qc.ca (consulté le 25 mars 2020)
  153. Marco Bélair-Cirino, « Première commission parlementaire virtuelle de l’histoire à Québec », sur Le Devoir, (consulté le 2 mai 2020)
  154. Agence QMI, « COVID-19: l’opposition pourra questionner le gouvernement Legault de façon virtuelle », sur Le Journal de Québec, (consulté le 18 avril 2020)
  155. Pierre Michaud, « Les députés siègent dans des conditions extraordinaires », sur Journal le soir, (consulté le 13 mai 2020)
  156. La Rédaction, « Le drapeau du Québec au Parlement sera en berne pour les victimes de la Covid-19 », sur Québec Hebdo, (consulté le 13 mai 2020)
  157. Zone Santé- ICI.Radio-Canada.ca, « COVID-19 : la communauté innue d’Ekuanitshit fermée aux non-résidents », sur Radio-Canada.ca (consulté le 1er avril 2020)
  158. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « COVID-19 : des points de contrôle à l'entrée de territoires autochtones | Coronavirus », sur Radio-Canada.ca (consulté le 1er avril 2020)
  159. « COVID-19 : Un point de contrôle à l'entrée du territoire innu de Pessamit », sur Le Soleil, (consulté le 1er avril 2020)
  160. « Côte-Nord: Pessamit confinée dès samedi », sur La Voix de l’Est, (consulté le 1er avril 2020)
  161. Alexandre Cantin, « Les Rangers canadiens se déploient sur la Basse-Côte-Nord », sur TVA Nouvelles, (consulté le 20 avril 2020)
  162. « Ouverture d’une usine de masques chirurgicaux à Louiseville », TVA Nouvelles,‎ (lire en ligne, consulté le 23 avril 2020)
  163. « Coronavirus COVID-19 - Santé Montréal », sur Santé Montréal, (consulté le 19 avril 2020)
  164. Joran Collet, « COVID-19: points de presse, 19 mars: 121 cas confirmés - 28 à Montréal – Les déplacements inter-régions déconseillés », Journaldesvoisins.com, (consulté le 20 mars 2020).
  165. a et b Guillaume Lepage, « L’hôpital Royal Victoria accueillera des patients itinérants atteints de la COVID-19 », sur Le Devoir, (consulté le 21 mars 2020)
  166. Radio-Canada/La Presse canadienne, « Montréal ferme les modules et aires de jeu dans ses parcs », sur Le Devoir, (consulté le 3 avril 2020).
  167. « Montréal chante Leonard Cohen au balcon avec Martha Wainwright », sur lapresse.ca, (consulté le 23 mars 2020)
  168. Pierre-Luc Gagnon, « Ouverture d'une clinique pour dépister la COVID-19 à la place des Festivals, à Montréal », sur Radio-Canada.ca, (consulté le 23 mars 2020)
  169. « La clinique de dépistage de la Place des festivals est ouverte », sur lapresse.ca, (consulté le 23 mars 2020)
  170. Jeanne Corriveau, « La Ville de Montréal décrète l’état d’urgence », sur Le Devoir, (consulté le 29 mars 2020)
  171. Janie Gosselin, « Des centres de jour pour les sans-abri à Montréal », sur lapresse.ca, (consulté le 29 mars 2020)
  172. Camille Dauphinais-Pelletier, « COVID-19 : réduction de service à la STM », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 3 avril 2020)
  173. « Communiqués d'avril 2020 », sur Le portail officiel de la ville de Montréal, (consulté le 2 mai 2020)
  174. « L’île Notre-Dame fermée en raison de l’achalandage trop élevé », sur ICI Grand Montréal, (consulté le 5 avril 2020).
  175. Jeanne Corriveau, « Montréal annule tous les événements sportifs et culturels jusqu’au 2 juillet », sur Le Devoir, (consulté le 8 avril 2020).
  176. Marie-Eve Maheu, « Le Jardin botanique de Montréal veut doubler sa production de légumes pour les donner », Radio-Canada, (consulté le 17 avril 2020)
  177. « Huit arrondissements créent des corridors sanitaires », sur TVA Nouvelles, Agence QMI (consulté le 18 avril 2020)
  178. Tristan Péloquin et Kathleen Lévesque, « Montréal demande des compressions de 125 millions dans ses services », La Presse, (consulté le 23 avril 2020)
  179. Kathleen Lévesque, Tommy Chouinard et Louis-Samuel Perron, « Montréal-Nord, Saint-Michel et Rivière-des-Prairies en tête », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  180. Jeanne Corriveau, « Montréal-Nord, Saint-Michel et Rivière-des-Prairies sont des «quartiers chauds» de COVID-19 », Le Devoir,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  181. Jeanne Corriveau et Marco Fortier, « Montréal-Nord en zone rouge », Le Devoir,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  182. Olivier Faucher, « Ouverture d’un centre de dépistage sans rendez-vous à Montréal-Nord », Métro,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  183. « Ouverture d’un centre de dépistage sans rendez-vous à Montréal-Nord », sur montreal.ca, (consulté le 10 mai 2020).
  184. Daniel Renaud, « La tension monte à Bordeaux, le nombre de personnes infectées aussi », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  185. Philippe Teisceira-Lessard, « Le Grand Nord du Québec se barricade », sur lapresse.ca, (consulté le 3 avril 2020)
  186. Zone Société- ICI.Radio-Canada.ca, « COVID-19 : le Nunavik sur le qui-vive | Coronavirus », sur Radio-Canada.ca (consulté le 6 avril 2020)
  187. Zone Société- ICI.Radio-Canada.ca, « Les Forces canadiennes appelées en renfort pour protéger le Nunavik de la COVID-19 | Coronavirus », sur Radio-Canada.ca (consulté le 6 avril 2020)
  188. a et b « Communiqués de presse | Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik », sur nrbhss.ca (consulté le 7 mai 2020)
  189. Julie Marceau, « La protection des enfants du Nunavik menacée par la faiblesse d'Internet », sur Radio-Canada, Espaces autochtones - Zone Justice, (consulté le 7 mai 2020)
  190. « Trois cliniques de dépistage du coronavirus dans la région », sur Le Quotidien,
  191. « Les cliniques désignées d'évaluation (CDÉ) et les cliniques de dépistage », sur Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay - Lac-Saint-Jean
  192. « Josée Néron dit non à la fermeture des frontières avec le Lac-Saint-Jean », sur Le Quotidien,
  193. « Toujours 16 cas au Lac-Saint-Jean »,
  194. « REGARD transparent sur le premier cas confirmé de COVID-19 dans la région », sur Le Quotidien,
  195. ICI.Radio-Canada.ca, « Premier cas de COVID-19 : au cocktail de Regard, à l'Inter et chez María María - Coronavirus », sur Radio-Canada.ca
  196. Agence QMI, « En vacances au Mexique, la mairesse de Saguenay, Josée Néron, a décidé de rentrer d’urgence au Québec », sur Le Journal de Québec, (consulté le 14 avril 2020)
  197. Service des communications et des relations avec les citoyens, Ville de Saguenay, « Pandémie de la COVID-19 : D’autres mesures préventives », sur Ville Saguenay, (consulté le 14 avril 2020)
  198. ICI.Radio-Canada.ca, « Le coronavirus a fait trois morts dans la région - Coronavirus », sur Radio-Canada.ca
  199. « COVID-19: cinq décès au Saguenay-Lac-Saint-Jean », sur Le Quotidien,
  200. Zacharie Goudreault, « La crise du coronavirus fait craindre des dérives policières à Montréal », Métro,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mai 2020).
  201. Nancy Massicotte, « Distanciation sociale : 5000 constats d’infraction au Québec dont 26 à Trois-Rivières », Le Nouvelliste,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mai 2020).
  202. Jean-François Racine, « COVID-19 : la délation devient parfois exagérée à Québec », Journal de Montréal,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mai 2020).
  203. François Carabin, « La crise sanitaire encourage le profilage racial, dénonce une avocate », Métro,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mai 2020).
  204. Judith Desmeules, « «Ça va bien aller»: un arc-en-ciel avec la corde à linge », sur lesoleil.com, Le Soleil, (consulté le 7 avril 2020)
  205. Cynthia Brunet, « Des arcs-en-ciel pour égayer vos journées, malgré la COVID-19 », sur canalvie.com (consulté le 7 avril 2020)
  206. Bureau du Premier ministre du Québec, « Ça va bien aller dit François Legault », sur quebec.ca/premier-ministre, (consulté le 6 avril 2020)
  207. Élyse Allard, « « Flash tes lumières » pour briser l’isolement », sur ici.radio-canada/nouvelle, (consulté le 7 avril 2020)
  208. Véronique Racine, « Le mouvement «Flash tes lumières»: Jean-Marc Parent «trouve ça bien cool» », sur journaldequebec.com, Journal de Québec, (consulté le 7 avril 2020)
  209. ICI.Radio-Canada.ca, « « Flash tes lumières » : le CIUSSS demande à Saguenay d'intervenir - Coronavirus », sur Radio-Canada.ca
  210. « Un quatrième rassemblement «Flash tes lumières» et une parade à Chicoutimi », sur Le Quotidien,
  211. « COVID-19: les services d’urgence «flashent» leurs lumières pour les travailleurs de la santé », sur Le Quotidien,
  212. Jean-François Tardif, « Vertdure se lance dans la collecte des précieux masques N95 », sur lesoleil.com, Le Soleil, (consulté le 7 avril 2020)
  213. Léa Harvey, « Du gin au désinfectant : les distilleries, un service essentiel », sur quebechebdo.com, Québec Hebdo, (consulté le 7 avril 2020)
  214. Frederic Desjardins, « Beauce Jeans change son mandat pour aider les professionnels de la santé », sur leclaireurprogres.ca, L'éclaireur-progrès, (consulté le 7 avril 2020)
  215. Rima Elkouri, « S'en souviendra-t-on », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  216. (en) Tina Tenneriello, « Video showing support for frontline workers aims to fight racism », City News Montreal, (lire en ligne, consulté le 10 mai 2020).
  217. Fabrice Vil, Interview, « Je me souviendrai », ICI RDI, 3 mai (consulté le 10 mai 2020).
  218. Fabrice Vil, interview par Claude Bernatchez, Mouvement #jemesouviendrai : Fabrice Vil, entrepreneur social, Première heure, ICI Radio-Canada Première, 4 mai 2020
  219. TVA Nouvelles, « «Une chance qu’on s’a»: proches malgré la distance », sur tvanouvelles.ca, (consulté le 10 mai 2020)
  220. « Coronavirus : le Cirque du Soleil met 2600 personnes à pied », sur ICI.Radio-Canada.ca, La Presse canadienne, (consulté le 21 mars 2020).
  221. « De nouvelles protections en plexiglas dans les supermarchés », sur lapresse.ca, (consulté le 21 mars 2020).
  222. Marie-Ève Fournier, « Aldo croule sous des dettes de 287 millions », La Presse,‎ (lire en ligne)
  223. Stéphane Baillargeon, « La consigne, victime collatérale de la COVID-19 », sur Le Devoir, (consulté le 13 mai 2020)
  224. La Presse canadienne, « Les contenants consignés seront à nouveau repris », sur Le Devoir, (consulté le 13 mai 2020)
  225. « Télé-Québec à la rescousse du programme scolaire », sur Le Journal de Montréal, Agence QMI, (consulté le 6 avril 2020)
  226. Benoit Valois-Nadeau, « Le gala Artis annulé en raison du coronavirus », sur Journal Métro, (consulté le 21 mars 2020).
  227. Gabriel Beauchemin, « Le cinéma au temps du coronavirus », sur Le Journal de Montréal (consulté le 21 mars 2020).
  228. « Le milieu culturel de la région touché par la COVID-19 », sur Radio-Canada.ca (consulté le 21 mars 2020).
  229. « Juste pour rire reporté, les Francos et le Festival de jazz annulés », sur ICI.Radio-Canada.ca, (consulté le 4 avril 2020)
  230. « Le Tour de l'île de Montréal annulé », sur ICI.Radio-Canada.ca, La Presse canadienne, (consulté le 4 avril 2020)
  231. TVA Nouvelles, « Ça va bien aller: la nouvelle chanson de Ginette Reno », sur journaldemontreal.com, Journal de Montréal, (consulté le 11 mai 2020)
  232. « Sonne ton clocher pour soutenir et prier », sur www.facebook.com (consulté le 9 avril 2020)
  233. « COVID-19 : Envolée de cloches », sur Diocèse de Montréal (consulté le 9 avril 2020)
  234. « COVID-19 : Envolées de cloches en signe de solidarité », sur Journal Saint-François, (consulté le 9 avril 2020)
  235. Tommy Chouinard et Hugo Pilon-Larose, « 18 000 cas d'ici un mois », sur lapresse.ca, (consulté le 1er avril 2020)
  236. Source : INPSPQ
  237. « Coronavirus (COVID-19) - Professionnels de la santé - MSSS », sur msss.gouv.qc.ca (consulté le 19 mars 2020)
  238. Société Radio-Canada, « Coronavirus : le Québec « sur pause » jusqu’au 13 avril », (consulté le 4 avril 2020)
  239. Source : Radio-Canada
  240. Source: Santé Montréal