Panégyrique de Trajan

Panégyrique de Trajan
Image illustrative de l’article Panégyrique de Trajan
Statue de Trajan à l'amphithéâtre de Xanten, ancienne Colonia Ulpia Traiana, en Germanie

Auteur Pline le Jeune
Pays Rome antique
Genre éloge panégyrique
Version originale
Langue latin
Titre Panægyricus Traiano Augusto
Version française
Traducteur Marcel Durry
Éditeur Les Belles Lettres
Collection Collection des Universités de France
Lieu de parution Paris
Date de parution 2002
Nombre de pages 355
ISBN 978-2-251-01192-9

Le Panégyrique de Trajan est un discours en prose de Pline le Jeune en 95 chapitres, composé à l'occasion de sa nomination au Sénat romain par l'empereur Trajan en 100. Le discours original, prononcé devant l'assemblée, est certainement beaucoup plus court que celui, retravaillé et augmenté, qui est publié vraisemblablement vers 113[1] et nous est parvenu[2].

Portrait du prince

Trajan occupe bien sûr l'essentiel du discours. Dans les éloges directs à la deuxième personne du singulier et dans les récits où l'empereur apparaît, Pline brosse le portrait d'un empereur sous le règne duquel s'épanouit la liberté, après celui de Domitien[3]. Dans tous les événements de l'actualité politique mentionnés (première séance du Sénat en 100, cérémonie des comices, procès de Marius Priscus), l'empereur, sincère et modeste, est l'objet de l'amour de ses sujets qui voient en lui le retour de la justice.

Notes et références

  1. Jérôme Carcopino, Les surprises du testament de Pline le Jeune, dans Rencontres de l'histoire et de la littérature romaines, Flammarion, 1963, p. 201 à 231.
  2. Thomas 1829, p. 138
  3. Méthy 2000, p. 372

Bibliographie

Éditions

Études

  • Nicole Méthy, « Éloge rhétorique et propagande politique sous le Haut-Empire : L'Exemple du Panégyrique de Trajan », Mélanges de l'École française de Rome, Antiquité, vol. 112, no 1,‎ , p. 365-411 (lire en ligne)
  • Antoine-Léonard Thomas, Essai sur les éloges, Paris, Delalain, (lire en ligne)