Palais fédéral

Palais fédéral
(la) Curia Confoederationis Helveticae
(de) Bundeshaus
(it) Palazzo federale
Bundeshaus Bern 2009, Flooffy.jpg

La façade nord du Palais fédéral.

Présentation
Type
Palais du Gouvernement
Destination actuelle
Architecte
Hans Auer
Construction
Occupant
Statut patrimonial
Bien culturel suisse d'importance nationale ()
Site web
Localisation
Pays
Canton
Arrondissement
Commune
Adresse
Bundesplatz / Bundesgasse 1–9
Coordonnées
46° 56′ 48″ N, 7° 26′ 39″ E

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

Le Palais fédéral est à la fois le siège du Conseil fédéral (gouvernement) et de l'Assemblée fédérale (parlement) suisse (Conseil national et Conseil des États). Il domine la place Fédérale de Berne.

Histoire

Après la fondation de l'État fédéral en 1848, le Conseil fédéral et le parlement utilisent d'abord divers bâtiments de Berne. L'Hôtel du gouvernement (actuelle aile ouest) est construit dès 1852 selon les plans de l’architecte bernois Jakob Friedrich Studer , aidé de Horace Édouard Davinet. Inauguré le 5 juin 1857, il comprend alors deux salles, l'une pour le Conseil national, l'autre pour le Conseil des États, ainsi que des salles de séance pour le gouvernement, 96 bureaux pour l'administration fédérale et un logement pour le chancelier de la Confédération. Aujourd'hui, le Conseil fédéral y tient ses séances hebdomadaires dans une salle du 1er étage offrant une vue sur l'Aar.

Dessiné par l'architecte Hans Wilhelm Auer, l'actuel palais est inauguré le 1er avril 1902 après huit années de travaux et un investissement de plus de 7 millions de francs pour construire un édifice de 3 742 m². Il est inséré entre l'ancien Hôtel du gouvernement, le plus ancien des trois corps de bâtiment constituant l'actuel Palais fédéral, et l'aile est bâtie entre 1888 et 1892. Il constitue l'achèvement harmonieux d'une lignée d'édifices dont il est la réalisation la plus remarquable. Par son architecture, il est représentatif de la fin du XIXe siècle, plus particulièrement de l'historicisme. Il est construit en grès d'Ostermundigen. La grande fresque Le Lac des Quatre-Cantons, le berceau de la Confédération, qui orne la salle du Conseil, fut commandée au peintre suisse Charles Giron (1850-1914) en 1899 par le Département fédéral de l'Intérieur précisant qu'il souhaitait un paysage gigantesque avec un symbolisme puissant[réf. nécessaire]. Cette œuvre mesure cinq mètres de hauteur sur douze de long et fut achevée en 1901. Le peintre offrit l'esquisse de ce tableau à Adrien Lachenal (1849-1918), président de la Confédération.

À noter que le coût de construction était de sept millions de francs de l'époque, ce qui équivaut aujourd'hui à plus d'un milliard de francs.

Les salles du Conseil national et du Conseil des États sont rénovées, respectivement en 1993 et 2001. Par ailleurs, après trois ans de travaux qui ont coûté 103 millions de francs suisses, le Palais fédéral rénové est officiellement inauguré le .

Infrastructures

En 1997-1998, un bunker aurait été bâti, « sous l'aile ouest du Palais fédéral »[1].

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références

  1. Le bunker est toujours prêt, www.lematin.ch, 1er décembre 2012 (page consultée le 7 septembre 2013). Voir aussi : Centrale de commandement K20.

Annexes

Article connexe

Liens externes