Pè a Corsica

Pè a Corsica
image illustrative de l’article Pè a Corsica

Fondation
Dirigeant Gilles Simeoni
Région Drapeau de la Corse Corse
Députés de Corse
3 / 4
Assemblée de Corse
41 / 63
Maires de Corse
 / 360
Organisations politiques concernées Femu a Corsica
Corsica libera

Idéologie Autonomisme (FC), Régionalisme, nationalisme corse, Indépendantisme (CL)
Couleurs           Noir et blanc


Pè a Corsica (en français : Pour la Corse) est une coalition nationaliste corse appelant à une autonomie renforcée de la Corse.

Historique

Création

Pè a Corsica est formée à l'occasion des élections territoriales de 2015. Elle rassemble les partis politiques nationalistes corses Femu a Corsica (FC) et Corsica Libera (CL).

À l'issue de ce scrutin, Gilles Simeoni devient président du conseil exécutif de Corse, sa liste l'ayant emporté dans le cadre d'une quadrangulaire avec 35,3 % des voix[1].

Législatives de 2017

Lors des élections législatives françaises de 2017, trois députés issus des rangs de ce mouvement sont élus à l'Assemblée nationale, sur les quatre que compte la Corse : Paul-André Colombani en Corse-du-Sud, Michel Castellani et Jean-Félix Acquaviva en Haute-Corse. Dans la continuité des élections territoriales de 2015, c'est la première fois que les candidats nationalistes obtiennent un tel succès[2].

Les nouveaux députés annoncent leur intention de se battre pour l'officialisation du bilinguisme corse-français dans tous les actes de la vie publique, pour une loi d'amnistie en faveur des Corses détenus pour des actes liés à la politique et pour l'inscription de la Corse dans la Constitution[2].

Élections territoriales de 2017

À l'issue des élections territoriales de 2017, Pè a Corsica confirme et renforce sa majorité au sein de l'Assemblée de Corse. La formation arrive en tête avec 56,46 % des suffrages exprimés au second tour comptabilisant 41 sièges.

Le 2 janvier 2018, la liste présentée par la coalition est réélue au conseil exécutif de Corse en obtenant 42 voix sur 63 alors que la majorité dispose de 41 sièges.

Dirigeant

La coalition est menée par Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse.

Notes et références