Ouragan Harvey

Harvey
L'ouragan Harvey près de la côte texane, au pic de son intensité le 25 août 2017.
L'ouragan Harvey près de la côte texane, au pic de son intensité le 25 août 2017.

Apparition
Dissipation

Catégorie maximale Ouragan catégorie 4
Pression minimale 938 hPa
Vent maximal
(soutenu sur 1 min.)
215 km/h

Dommages confirmés ≥ $70 milliards (USD 2017)
Morts confirmés au moins 83
Blessés confirmés

Zones touchées Texas, Louisiane, Missouri et Tennessee

trajectoire de Harvey
trajectoire de Harvey
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5
Saison cyclonique 2017 dans l'océan Atlantique nord

L’ouragan Harvey est le neuvième système tropical de la saison cyclonique 2017 dans l'océan Atlantique nord, le huitième à être nommé et le premier ouragan majeur (catégorie 3 ou plus), atteignant la catégorie 4 de l'Échelle de Saffir-Simpson. Il a frappé le Texas fin août 2017, avec des vents maximaux de 215 km/h[1]. C'est l'un des plus puissants ouragans qu'aient connu les États-Unis depuis le milieu des années 2000 et l'ouragan Katrina[1]. Cependant, ce sont les pluies diluviennes prolongées qui l'accompagnaient qui ont causé des dommages se montant à plus de 70 milliards $US sur le sud-est du Texas, la Louisiane, le Missouri et le Tennessee. Selon les autorités, la reconstruction prendrait des années[2].

Évolution météorologique

Le 13 août, le National Hurricane Center a commencé à suivre une onde tropicale sortie de la côte africaine. Le 17 août, elle s'était assez bien organisée pour devenir la tempête tropicale dénommée Harvey à 400 km à l'est de la Barbade[3]. Elle a suivi ensuite une trajectoire la faisant passer sur le sud des Petites Antilles, près de la côte du Venezuela. Faisant face à des conditions peu favorables, Harvey ne s'est cependant pas vraiment développé et à 3 heures UTC le 20 août, il fut déclassé en onde tropicale à 215 km au nord de la péninsule de Guajira en Colombie après une étude in situ par un avion de reconnaissance[4]. Cependant, les conditions pouvaient devenir favorables en aval de ce point, au large de la côte entre le Belize et le Nicaragua, et le NHC continua sa surveillance sur le système.

Le 22 août au matin, le système est passé sur la péninsule du Yucatán et le NHC lui donnait encore un probabilité de 70 à 90 % de retour au stade de cyclone tropical en passant sur la baie de Campêche et le sud du golfe du Mexique[5]. Le 23 août après être entré dans le golfe du Mexique, Harvey a rencontré des conditions atmosphériques plus favorables et commença à s'organiser. Une dépression s'est formée, devenant une tempête tropicale dans la même journée. Le lendemain 24 août, la pression a commencé à baisser faisant passer Harvey en ouragan de catégorie 1 vers midi, puis de catégorie 2 à minuit[6],[7]. Le 25 août, l'ouragan s'intensifiat pour passer en catégorie 3, avec des vents de 175 km/h, puis en catégorie 4 dans la soirée avec des vents atteignant les 215 km/h[8].

Fichier:First pass through the eye of -HurricaneHarvey in WP-3D Orion -NOAA42 Credi....webmLire le média
Vue de l’œil depuis un avion chasseur d'ouragan de la NOAA le 24 août.

Les bandes externes de pluie de l'ouragan atteignirent la côte du Texas le 25 août au matin mais l’œil d’Harvey ne toucha terre que seulement vers minuit à 48 km au nord-est de Corpus Christi, apportant d'importantes précipitations et des vents proches de 200 km/h[9]. Le 26 août, l'ouragan perdit rapidement sa puissance et fut déclassé en tempête tropicale et se mit à errer à l'intérieur des terres, parallèlement à côte est du Texas[10]. Le mouvement lent permit à la tempête de laisser des quantités historiques de pluies sur la région entre Corpus Christi et la frontière de la Louisiane, particulièrement à Houston.

Le 28 août, la trajectoire d'Harvey s'orienta à nouveau vers le Golfe du Mexique provoquant une réintensification de la tempête et des vents soutenus de 85 km/h le lendemain[11]. Le 30 août, Harvey s'orienta vers la Louisiane et retoucha terre à h UTC à Cameron, ses vents soutenus n'étant que de 75 km/h[12]. Le système faiblit ensuite à dépression tropicale sur le centre de la Louisiane vers h UTC le 31 août[13]. Il continua par la suite vers le nord, puis le nord-nord-est, tout en affaiblissant.

La convection associée à Harvey se concentra au nord de son centre et le long d'un front chaud le 1er septembre, menant à sa transition post-tropicale dès à 15 h UTC ce jour-là. Le NHC arrêta de suivre ce système, laissant le soin au Weather Prediction Center de prendre la relève[14]. La dépression post-tropicale continua vers le nord-est, tout en s'affaiblissant lentement et tard le 2 septembre, le WPC émit son bulletin final alors qu'elle était situé sur l'Ohio[15]. Les restes du système dérivèrent vers le nord, avant d'être absorbés par une dépression des latitudes moyennes au nord du lac Érié le 3 septembre[16].

Préparatifs

Antilles et Amérique latine

Des veilles et alertes furent émises pour les îles sous le Vent dès 15 h UTC le 17 août, soit environ six heures avant qu’Harvey ne se développe. ces messages visaient la Dominique, la Barbade, la Martinique, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines[17]. Elles furent terminées tard le 18 août alors que le système continuait vers la mer des Caraïbes[18].

Bien qu’Harvey ait considérablement faibli, ses restes menaçaient le Honduras et une alerte verte fut émise le 19 août pour les départements d'Atlántida, d'Islas de la Bahía, de Colón, de Cortés, de Gracias a Dios, d'Olancho et d'Yoro pour des pluies diluviennes donnant des accumulations allant jusqu'à 200 mm sur la côte[19].

Le secrétaire à la protection civile de l'État de Campêche émit une alerte bleue le 21 août[20]. Lorsqu’Harvey s'est redéveloppé le 23, le gouvernement du Mexique émit une veille de tempête tropicale pour le Tamaulipas, de Boca De Catan au Rio Grande. Elle est restée en vigueur jusqu'en fin d'après-midi le 25 août alors qu'il devenait évident que l'ouragan se digireait plutôt vers le Texas[21].

États-Unis

Lorsque qu’Harvey redevint un cyclone tropical, le NHC reprit ses bulletins à 15 h UTC le 23 août et émit tout de suite des veilles de tempête tropicale et d'ouragan pour la côte sud-est du Texas[22]. Ces veilles furent changées en avertissements dès le lendemain, puis déplacées vers l'intérieur des terres suivant la trajectoire prévue de l'ouragan.

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, déclara l'état d'urgence pour 30 comtés dès le 23 août et des évacuations obligatoires furent décrétées pour ceux de Brazoria, Calhoun, Jackson, Refugio, San Patricio et Victoria, ainsi que des parties du comté de Matagorda[23]. Le 26 août, le gouverneur ajouta 20 comtés de plus à la déclaration d'état d'urgence[24]. En outre, la Charte internationale Espace et catastrophes majeures fut activée par l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) au nom du comité des urgence de l'État, prévoyant ainsi une couverture satellite pour les missions de sauvetage[25].

En Louisiane le 25 août, le gouverneur John Bel Edwards mit tout l'État un état d'urgence. Une évacuation obligatoire fut ordonnée pour les villes de Big Lake, Cameron, Creole, Grand Chenier, Hackberry, Holly Beach et Johnson Bayou dans la paroisse de Cameron près du Texas. En outre, une évacuation volontaire fut suggéré pour les zones inondables de la paroisse de Vermilion, au sud de de la route d'État 14. La Garde nationale de la Louisiane prépara environ un demi million de sacs de sable et mit en service des bateaux et des véhicules de sauvetage pour faire face aux prévisibles inondations. À La Nouvelle-Orléans, les inquiétudes étaient grande à savoir si le système de drainage de la ville pourrait ou non gérer les fortes pluies avec seulement 105 des 120 pompes en service[26]. Lorsqu’Harvey réémergea dans le golfe du Mexique le 28 août, l'avertissement de tempête tropicale fut étendue vers l'est en Louisiane jusqu'à la communauté de Cameron à 12 h UTC, tandis qu'une veille fut émise jusqu'à Intracoastal City[27]. Les classes furent suspendues dans les écoles publiques de La Nouvelle-Orléans, dans les six les universités et dans une école de médecine le 29 août[28].

La Federal Emergency Management Agency (FEMA) coordonna avec la Garde côtière des États-Unis, le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis et le Service de l'Immigration et des douanes pour mettre en branle une réponse efficace face à l'ouragan. Elle mit les équipes d'intervention sur un pied d'alerte à Austin (Texas) et Baton Rouge (Louisiane)[29].

Impacts

Au 31 août 2017, d'après « une équipe d'experts allemands des catastrophes naturelles », l'ouragan Harvey engendre des dégâts matériels considérables d'environ 58 milliards de dollars américains[30], uniquement au Texas (bien qu'il s'agisse d'une estimation et que la marge d'incertitude soit comprise entre 41 et 80 milliards)[31].

Au 14 septembre, le nombre de morts s'élevait à 82 au Texas, sans compter ceux en Louisiane ou au Tennessee[32].

Antilles et Amérique latine

Les vents coupèrent le courant dans une bonne partie de la Barbade, la majorité de pannes se situant dans les paroisses de Christ Church, Saint Joseph, Saint Lucy et Saint Michael. Les inondations déplacèrent une maison de ses fondations, tandis que l'eau entra dans certaines autres, obligeant les résidents à évacuer. Les ponts de Saint-André et de Saint-Joseph furent endommagés. De plus, un dépôt de carburant à Speightstown fut inondé. Les vents ont détruit une église[33].

À Saint-Vincent-et-les-Grenadines, neuf maisons furent inondées et quatre autres subirent des dégâts par le vent. En outre, un arbre est tombé sur une école, endommageant le bâtiment. Les drains bloqués à Port Elizabeth ont entraîné l'inondation de plus de 15 entreprises. Au total, 15 personnes furent logées dans des abris après la tempête[34].

Des vents forts et de fortes pluies ont également affecté le Suriname et le Guyana. Les vents forts dans la capitale du premier pays, Paramaribo, causèrent des dommages au toit au palais présidentiel et à deux maisons, tandis que l'hôtel Torarica et son casino subirent un impact à sa structure. En outre, les toits de quatre habitations partirent au vent à Commewijne et trois autres à Wanica et le bâtiment du ministère des Affaires sociales fut endommagé par la chute d'arbres. En Guyana, le village de Jawalla fut le plus touché : quatre maisons furent démolies alors que cinq autres et deux magasins furent endommagés. Plusieurs bâtiments publics furent également été endommagés, y compris le centre communautaire, les bâtiments du conseil de village, la maternelle et les écoles publiques. Une femme de 29 ans est morte dans l'effondrement de sa maison[34].

États-Unis

Texas

Dès le 27 août, le cœur de la tempête étant resté pratiquement stationnaire, des trombes de pluie s’abattent sur la région de Houston. Le National Weather Service annonça des inondations « sans précédent », avec des précipitations pouvant atteindre 1,25 m (50 inches) à certains endroits[35].

Dans l'ensemble du Texas, Harvey a fait pour des dizaines de milliards de dollars de dommages, plus de 300 000 personnes ont perdu le courant électrique et au moins 82 personnes ont perdu la vie. Au 29 août 2017, environ 13 000 personnes avaient été secourues à travers l'État et quelque 30 000 avaient dû évacuer leur domicile. Harvey frappa également une zone géographique concentrant des industries pétrolières et pétrochimiques présentant un risque de pollution très élevé des territoires touchés[36]. La capacité de raffinage fut réduite de plus de 20 % avant l'arrivée de l'ouragan ce qui créa une pénurie artificielle de carburant avec de longue lignes d'attente aux stations services au Texas et une augmentation des prix du carburant partout aux États-Unis[37]. Le ministère de la Sécurité publique du Texas a déclaré que plus de 185 000 maisons ont été endommagées et 9 000 furent détruites[38].

Zone côtière

Harvey a touché une première fois la côte alors qu'il était de catégorie 4 dans l'Échelle de Saffir-Simpson. Il a alors infligé des dégâts énormes dans le comté d'Aransas[39]. Les rafales observées atteignirent 212 km/h près de Port Aransas et presque toutes les structures de la ville ont subi des dégâts[40],[39]. Dans l'après-midi du 26 août, plus de 510 mm de pluie sont aussi tombées dans la région métropolitaine de Corpus Christi[24].

À Rockport, des quadrilatères entiers de maisons furent nivelés par les vents de l'ouragan. Le palais de justice de la ville fut gravement endommagé lorsqu'une remorque de fret fut projetée dans celui-ci, s'arrêtant à mi-chemin de la structure[39]. Le gymnase du Rockport-Fulton High School perdit plusieurs murs alors que l'école elle-même a subi des dégâts. Un hôtel Fairfield Inn dans la ville fut aussi gravement endommagé[41]. Une personne est morte dans l'incendie d'une maison, incapable d'être sauvée en raison des conditions météorologiques extrêmes[42]. Toute la ville de Victoria était restée sans eau et sans électricité[39].

Louisiane

Les pluies torrentielles affectèrent surtout l'ouest de la Louisiane, avec une maximum de 378 mm près de la ville de l'Iowa, Paroisse de Calcasieu[43]. Dans la ville de Lake Charles, le niveau d'eau a atteint 1,2 m dans les rues, inondant les maisons dans un des quartiers de la ville et forçant des centaines de personnes à évacuer. Dans l'ensemble de l'État, environ 500 personnes furent secourues le 28 août tandis que 269 ont dû aller dans un refuge dans le sud-ouest de la Louisiane[44]. Une tornade EF2 près d'Evangeline, Paroisse de l'Acadie, a endommagé quatre maisons, dont l'une a été détruite. La tornade a également endommagé des clôtures, une moto, une camionnette et a renversé trois poteaux électriques[45].

Analyse

S’il est impossible d’imputer un événement météorologique isolé au réchauffement climatique en cours, Harvey apparaît néanmoins comme une concrétisation du risque climatique[36].

Références

  1. a et b « Harvey, pire ouragan depuis Katrina, s’abat sur le Texas », sur Le Monde, 26 août 2017.
  2. « Harvey reclassé en tempête tropicale : la reconstruction prendra "des années" », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Beven, « Tropical Storm Harvey Public Advisory Number 2 », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 18 août 2017).
  4. (en) Beven, « Remnants Of Harvey Advisory Number 11 », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 20 août 2017).
  5. (en) Blake, « Tropical Weather Outlook », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 22 août 2017).
  6. (en) Berg et Brennan, « Hurricane Harvey Tropical Cyclone Update », National Hurricane Center, (consulté le 15 septembre 2017).
  7. (en) Zelinsky, « Hurricane Harvey Tropical Cyclone Update », National Hurricane Center, (consulté le 15 septembre 2017).
  8. (en) Beven, « Hurricane Harvey Advisory Number 23 », National Hurricane Center, (consulté le 15 septembre 2017).
  9. (en) Cangialosi et Zelinsky, « Hurricane Harvey Tropical Cyclone Update », National Hurricane Center, (consulté le 15 septembre 2017).
  10. (en) Lixion A. Avila, « Tropical Storm Harvey Intermediate Advisory Number 25A », Miami, Floride, National Hurricane Center, 26 août 2017consulté le=15 septembre 2017.
  11. (en) Lixion A. Avila, « Tropical Storm Harvey Discussion Number 38 », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 15 septembre 2017).
  12. (en) Robbie J. Berg, « Tropical Storm Harvey Public Advisory Number 40 », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 15 septembre 2017).
  13. (en) Daniel P. Brown, « Tropical Depression Harvey Intermediate Advisory Number 42A », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 15 septembre 2017).
  14. (en) Jason Krekeler, « Post-Tropical Cyclone Harvey Public Advisory Number 49 », Weather Prediction Center, .
  15. (en) « Post-tropical Cyclone HARVEY Advisory Number 53 », Weather Prediction Center, (consulté le 15 septembre 2017).
  16. (en) National Weather Service, « WPC surface analysis valid for 09/03/2017 at 15 UTC », (consulté le 15 septembre 2017).
  17. (en) John L. Beven, « Potential Tropical Cyclone Nine Public Advisory Number 1 », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 16 septembre 2017).
  18. (en) John L. Beven, « Tropical Storm Harvey Intermidiary Advosory Number 5A », Miami, Floride, National Hurricane Centre, (consulté le 16 septembre 2017).
  19. (es) « Harvey se acerca a Honduras como depresión tropical », La Prensa, San Pedro Sula, Organisation Publicitaria, SA,‎ (lire en ligne).
  20. (es) « Levantan la alerta azul Tormenta Harvey », Tribuna de Campeche, Campeche,‎ (lire en ligne).
  21. (en) Robbie J. Berg, [http:%20//www.nhc.noaa.gov/archive/2017/al09/al092017.public.022.shtml? « Tropical Storm Harvey Advisory Number 22 »], Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 28 août 2017).
  22. (en) Eric S. Blake, « Tropical Depression Harvey Advisory Number 12 », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 16 septembre 2017).
  23. (en) M. L. Nestel, « Harvey expected to make landfall as a major hurricane », ABC News, New York, ABC,‎ (lire en ligne).
  24. a et b (en) Tom Dart et Edward Helmore, « Hurricane Harvey: at least one dead in Texas as storm moves inland », The Guardian, Londres, Groupe Guardian Media,‎ (lire en ligne).
  25. (en) « Cyclone in the U.S. », Charte internationale Espace et catastrophes majeures, (consulté le 16 septembre 2017).
  26. (en) James Crugnale, « Hurricane Harvey: Louisiana Gov. Urges Residents to Remain Vigilant as Storm Strikes Texas », The Weather Channel,‎ (lire en ligne).
  27. (en) John L. Beven II, « Tropical Storm Harvey Advisory Number 33 », Miami, Floride, National Hurricane Center, (consulté le 18 septembre 2017).
  28. (en) Jeff Amy et Michael Kunzelman, « Haunted by Katrina's memory, Louisiana now faces Harvey », Chicago Tribune, Chicago,‎ (lire en ligne).
  29. (en) Nicholas Fandos, « Trump Administration Prepares for Hurricane Harvey », The New York Times, New York, New York Times Company,‎ (lire en ligne).
  30. « Ouragan Harvey: les dégâts pourraient coûter jusqu'à 100 milliards de dollars », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)
  31. « Harvey, 58 milliards de dollars de dommages pour le Texas (estimation) », sur lepoint.fr, (consulté le 31 août 2017)
  32. (en) Eva Moravec, « Texas officials: Hurricane Harvey death toll at 82, ‘mass casualties have absolutely not happened’ », The Washington Post,‎ 14 septembre 2017consulté le=18 septembre 2017 (lire en ligne).
  33. (en) ReliefWeb, « CDEMA Situation Report #1 – Tropical Storm Harvey – as of 4:00pm on August 18th, 2017 », New York, Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU, (consulté le 18 septembre 2017).
  34. a et b (en) Caribbean Disaster Emergency Management Agency, « GUYANA: Emergency Situation at Jawalla Village, Region 7 », (consulté le 18 septembre 2017).
  35. (en) Eliott C. McLaughlin, Ralph Ellis and Joe Sterling CNN, « Harvey's rain 'beyond anything experienced,' weather service says », sur CNN
  36. a et b Stéphane Foucart, « Le réchauffement climatique rend l’est des États-Unis extrêmement vulnérable », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  37. (en) « Harvey's toll on refineries sparks widespread gasoline shortages, price hikes », Houston Chronicle, Houston, Hearst Communications,‎ (lire en ligne).
  38. (en) « Houston residents begin 'massive' cleanup as Harvey death toll hits 45 », The Guardian, Londres, Guardian Media Group,‎ (lire en ligne).
  39. a, b, c et d (en) Sean Breslin, « Harvey's Ground Zero: Search Continues for Missing Along Texas Coast », The Weather Channel, Atlanta, Landmark Communications,‎ (lire en ligne).
  40. (en) Jennifer Elyse Tate, « Storm Summary Number 14 for Tropical Storm Harvey Rainfall and Wind », College Park, Maryland, Weather Prediction Center, (consulté le 21 septembre 2017).
  41. (en) Sean Breslin et Pam Wright, « Hurricane Harvey Update: More Than 100 Evacuated from Damaged Rockport Hotel: Tens of Thousands Without Power », The Weather Channel, Atlanta, Landmark Communications,‎ (lire en ligne).
  42. (en) Phil McCausland, Daniel Arkin et Kurt Chirbas, « Hurricane Harvey: At Least 2 Dead After Storm Hits Texas Coast », NBC News,‎ (lire en ligne).
  43. (en) Jennifer Tate, « Storm Summary Number 15 for Tropical Storm Harvey Rainfall and Wind », College Park, Maryland, Weather Prediction Center, (consulté le 21 septembre 2017).
  44. (en) Kelly McCarthy et Julia Jacobo, « Louisiana begins evacuations for Harvey on 12th anniversary of Hurricane Katrina », ABC News,‎ (lire en ligne).
  45. (en) Bureau de Lake Charles, Louisiane, « Public Information Statement », National Weather Service, (consulté le 21 septembre 2017).

Lien externe

Saison cyclonique 2017 de l’océan Atlantique
A   B   C   4   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M  
Échelle de Saffir-Simpson
D T 1 2 3 4 5