Ordre royal du Cambodge

Ordre royal du Cambodge
Ordre royal du Cambodge.jpg
Ordre royal Cambodge 2.jpg

L'Ordre royal du Cambodge fut fondé le par le roi du Cambodge Norodom Ier. Cet ordre avait pour but de récompenser les services civils et militaires.

Cet ordre comporte cinq classes : Grand-croix, Grand-Officier, Commandeur, Officier et Chevalier. La décoration est constituée d'un du médaillon comportant les armes royales, médaillon surmonté d'une couronne (les tout premiers modèles ne comportaient toutefois pas de couronne).

Il devint ordre colonial français de 1896 à 1948. Il fut alors décerné tant par le roi du Cambodge que par le président de la République française et fut notamment attribué aux fonctionnaires français, officiers (et aux sous-officiers pour le grade de chevalier) ayant servi avec distinction pendant une période de dix années en Indochine.

En 1899, le ruban, originellement rouge à liserés verts devint blanc à liserés orange pour que la boutonnière ne soit plus confondue avec la Légion d'honneur (décret du ). Ce ruban blanc à liserés orange étant d'ailleurs l'ancien ruban de l'Ordre du Dragon d'Annam lorsqu'il était décerné à titre militaire par l'Empereur d'Annam de 1886 à 1896, date à laquelle il devint lui-même un Ordre Colonial.

Par décret du , redevenu ordre national cambodgien, cet ordre retrouva son ruban d'origine rouge à liserés verts.

Abandonné par les Khmers rouges en 1975, l'ordre fut rétabli par décret royal du .

Classes

L'ordre était décomposé en cinq classes

Liste partielle de récipiendaires