Ordre de l'Écu d'or

Ordre de l'Écu d'or

L’ordre de l’Écu d’or fut institué le 1er janvier 1369[1] par Louis II, duc de Bourbon, pour récompenser les principaux gentilshommes de ses domaines. Il aurait été ainsi nommé parce que l'insigne consistait en un médaillon ou écu d'or, sur lequel se voyait le mot ALLEN (Allons tous ensemble au service de Dieu, et soyons unis en la défense de nos pays, et là où nous pourrons trouver à conquérir honneur par fait de chevalerie[2]).

Il se composait de dix-sept chevaliers.

L'ordre ne survécut probablement pas à la mort de Louis II ; on n'en trouve plus de trace par la suite[3].

Plusieurs auteurs ont mis en doute l'existence de cet ordre et pensent que le bijou était simplement une pièce de plaisir que Louis II distribua aux seigneurs de sa cour à l'occasion du 1er janvier.

Voir aussi

Notes et références

  1. François Sicard, Histoire des institutions militaires des Français, Corréard, , p. 34.
  2. Palliot, La Vraye et Parfaite Science des Armoiries, 1660.
  3. Olivier Troubat, op. cit.

Bibliographie

  • Olivier Troubat, La guerre de Cent Ans et le prince chevalier. Le "bon duc" Louis II de Bourbon (1337-1410), Montluçon, 2 vol., 2001-2003 (thèse Lyon II, 1991).