Orange (Californie)

Orange
Orange Circle 5-21-05 4642.JPG
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
66,81 km2
Altitude
58 m
Coordonnées
33° 48′ 11″ N, 117° 49′ 57″ O
Orange County California Incorporated and Unincorporated areas Orange Highlighted.svg
Démographie
Population
136 416 hab. ()
Densité
2 041,8 hab./km2 ()
Fonctionnement
Jumelages
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
92856
Code FIPS
06-53980
GNIS
Site web
www.cityoforange.org

Orange est une ville des États-Unis qui se trouve dans le comté d'Orange (Californie) et dont la population est supérieure à 100 000 habitants. La ville est à six kilomètres au nord du siège du comté, Santa Ana, et à environ 52 kilomètres au sud-est de Los Angeles. Orange est inhabituelle du fait que beaucoup des bâtiments de son Old Town District furent construits avant 1920 ; alors que presque toutes les autres villes de la région ont démoli de telles maisons dans les années 1960, Orange a décidé de les conserver.

Histoire

Des membres des Tongvas et des nations Juaneño/Luiseño habitaient depuis longtemps la région. Après l'expédition de Gaspar de Portolà en 1769, une expédition espagnole organisé par le Père Junípero Serra nomma la zone Vallejo de Santa Ana (Vallée de Sainte Anne). Le , la mission San Juan Capistrano devint la première colonie européenne permanente en Haute-Californie (Nouvelle-Espagne).

En 1801, l'Empire espagnol céda 62 500 acres[1] à Jose Antonio Yorba, qu'il nomma Rancho San Antonio. Le ranch de Yorba incluait les terres où les villes d'Olive, d'Orange, de Villa Park, de Santa Ana, de Tustin, de Costa Mesa et de Newport Beach se trouvent aujourd'hui. De plus petits ranchs évoluèrent de celui-ci, dont le Rancho Santiago de Santa Ana.

Don Juan Pablo Grijalva, soldat espagnol, eut la permission en 1809 du gouvernement colonial espagnol d'établir un ranch.

Après la guerre américano-mexicaine, la Californie devint une partie du territoire des États-Unis à la signature du Traité de Guadeloupe Hidalgo en 1848, et bien que beaucoup de Californios aient perdu leurs titres de propriété, les descendants de Grijalva ont conservé leurs propriétés par des mariages Anglo-Américains.

En 1869, les avocats de Los Angeles Alfred Chapman et Andrew Glassell reçurent, comme paiement pour des services légaux, 1 385 acres[2] de terres du Rancho Santiago de Santa Ana, qu'ils divisèrent rapidement en une ville de 1,6 km2 avec un certain nombre de fermes l'entourant. Originellement la communauté s'appelait Richland, mais la demande d'un bureau de poste fut refusé à la ville en 1873, à cause du fait qu'un Richland existait déjà dans le comté de Sacramento. D'après le livre California from the Conquistadores to the Legends of Laguna de Roeger W. Jones, Alfred Chapman (qui voulait le nom de "Lemon"), Andrew Glassell (qui préférait "Orange"), et deux autres prétendants (qui préféraient "Olive" et "Walnut") jouèrent une partie de poker dont l'enjeu était le renommage de la ville. Glassell, né dans le Comté d'Orange (Virginie) (lui-même nommé non d'après le fruit, mais d'après le Prince Guillaume IV d'Orange-Nassau), gagna la partie, et en 1875, Richland fut renommé Orange. Les autres noms devinrent ceux de rues de la ville.

La ville s'est développée autour d'une place centrale en forme de rond-point qui est resté aujourd'hui, et fut soumis à la législation de l'État de Californie le . Du fait qu'Orange était la seule ville du comté à être organisée autour d'une place lui valut le surnom de "Plaza City" [3].

La ville a connu sa première explosion de la croissance durant les dernières décennies du XIXe siècle (comme cela s'est passé dans les communautés environnantes), grâce à une demande croissante d'agrumes de Californie, une période souvent nommé "Orange Era". Le boom de l'immobilier de 1886-1888 au sud de la Californie, alimenté par la guerre des tarifs de chemin de fer, contribua aussi a augmenter la population. Comme dans la plupart des villes du comté, l'agriculture était la colonne vertébrale de l'économie locale, et la croissance fut lente mais régulière jusqu'aux années 1950, quand un deuxième boom immobilier a de nouveau encouragé le développement.

Géographie

D'après le Bureau du recensement des États-Unis, Orange a une surface de 69,9 km2, dont 59,9 km2 sont des terres et 1,3 km2 de l'eau (soit 1,9 % de la surface).

Climat

Relevé météorologique d'Orange
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 7,2 7,7 8,3 10 12,2 13,8 16,1 16,6 15,5 13,3 10 7,7 11,6
Température maximale moyenne (°C) 18,3 19,4 19,4 21,6 22,2 25 27,7 28,3 27,7 25 21,6 18,8 22,7
Précipitations (mm) 6,8 6 6,3 2,5 0,5 0,2 0 0,2 0,5 0,7 3,3 4,5 32
Source : Weatherbase


Urbanisme

Transports

Routes

Comme la plupart des villes de Californie du Sud, le premier moyen de transport est l'automobile. Orange est proche de plusieurs highways de l'état, comme l'Interstate 5, connus aussi sous le nom de Santa Ana Freeway. La jonction de "la 5" avec deux autres highways d'état (la SR-57 "Orange Freeway" et la SR-22 "Garden Grove Freeway"), communément appelé "Orange Crush", est l'un des échangeurs autoroutiers les plus fréquentés du comté d'Orange, et se trouve au sud-ouest de la ville.

Aéroport

L'aéroport John-Wayne (SNA) près de Santa Ana dessert quotidiennement une ligne dans la région.

Politique

Jumelages

Orange a cinq jumelages[Lesquels ?], choisis par la Sister Cities International, Inc. (SCI) :

Démographie

Historique des recensements
Ann. Pop.
1880 679
1890 866 27,5 %
1900 1 216 40,4 %
1910 2 920 140,1 %
1920 4 884 67,3 %
1930 8 066 65,2 %
1940 7 901 -2,0 %
1950 10 027 26,9 %
1960 26 444 163,7 %
1970 77 365 192,6 %
1980 91 450 18,2 %
1990 110 658 21,0 %
2000 128 821 16,4 %
2010 136 416 5,9 %
Composition de la population en % (2010)[4],[5]
Groupe Orange Drapeau de la Californie Californie Drapeau des États-Unis États-Unis
Blancs 67,1 57,6 72,4
Autres 15,1 17,0 6,2
Asiatiques 11,3 13,1 4,8
Métis 4,0 4,9 2,9
Afro-Américains 1,6 6,2 12,6
Amérindiens 0,7 1,0 0,9
Océaniens 0,3 0,4 0,2
Total 100 100 100
Latino-Américains 38,1 37,6 16,7

Selon l'American Community Survey pour la période 2011-2015, 59,54 % de la population âgée de plus de 5 ans déclare parler l'anglais à la maison, 27,92 % déclare parler l'espagnol, 2,61 % le vietnamien, 1,74 % le tagalog, 1,47 % une langue chinoise, 1,24 % le coréen, 0,71 % l'arabe, 0,50 % le persan et 4,27 % une autre langue[6].

Éducation

  • Université Chapman
  • Santiago Canyon College
  • Orange High School — avec l'équipe des Panthers
  • El Modena High School — avec l'équipe des Vanguards
  • Orange Unified School District — District scolaire publique d'Orange et ses environs
  • Lutheran High School of Orange County — Avec l'équipe des Lancers

Culture et patrimoine

Points d'intérêt

Orange possède des parcs, des lacs, et un petit zoo.

The Block at Orange, un centre commercial majeur de la région.

Personnalités liées à la ville

Sources

Références

  1. soit environ 25 292 ha (25,292 km2)
  2. soit environ 560 ha (5,6 km2)
  3. Historic Orange Preservation Online
  4. (en) « Orange, CA Population - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com.
  5. (en) « Population of California - Census 2010 and 2000 », sur censusviewer.com.
  6. (en) « Language spoken at home by ability to speak english for the population 5 years and over », sur factfinder.census.gov.
  7. <span class="ouvrage" id="(ISBN 0-02-578970-8)">(en) Joseph L. Reichler (éditeur), The Baseball Encyclopedia, New York, Macmillan Publishing, 4e éd. (1re éd. 1969)
  8. Mitch Lucker, le chanteur de Suicide Silence est mort

Compléments

Articles connexes

Liens externes