Opisthochontes

(Redirigé depuis Opisthokonta)

Les opisthocontes (Opisthokonta) constituent un groupe d'eucaryotes regroupant des organismes très divers en apparence. Le rapprochement de ces taxons (dont les champignons et les métazoaires ou animaux multicellulaires) est assez récent. Il est fondé sur l'étude de plusieurs gènes analysés séparément, ce qui confère à l'existence des opisthocontes une certaine fiabilité. À partir de cette mise en évidence moléculaire, d'autres synapomorphies sont apparues comme évidentes, confirmant qu'il s'agit bien d'un groupe monophylétique. Les opisthocontes se seraient séparés des autres eucaryotes il y a un milliard d'années.

Caractéristiques

  • Les cellules de ces organismes sont propulsées par le flagelle, et non tractées (par opposition aux "antérocontes"). Cette caractéristique donne son nom au groupe (οπίσθω- opisthō = derrière et κοντός kontós = flagelle). Les flagelles observés au sein d'autres taxons sont toujours situés sur la partie antérieure des cellules[1].
  • Utilisation ancestrale de la chitine comme macromolécule structurale (voir la cuticule des arthropodes et la paroi squelettique des eumycètes)[1].
  • Les crêtes mitochondriales sont aplaties (elles sont tubulaires chez les autres eucaryotes)[1].
  • Le facteur d'élongation de la traduction eEF1A, qui est une des protéines les plus conservées, possède une insertion de 11 acides aminés mais pas chez les autres eucaryotes[réf. souhaitée].
  • La thymidylate synthase et la dihydrofolate réductase sont deux enzymes séparées alors qu'ils sont fusionnés chez tous les autres eucaryotes[réf. nécessaire].
  • Ils stockent leurs réserves carbonées sous forme de glycogène[réf. nécessaire].
  • Dans la mitochondrie, le codon UGA spécifie tryptophane au lieu de stop[réf. nécessaire].

Références

  1. a, b et c Guillaume Lecointre et Hervé Le Guyader, Classification phylogénétique du vivant, t. 1, 4e édition, Belin, (ISBN 978-2-7011-8294-0), p. 176

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie