Opération Vigorous

Opération Vigorous
Description de cette image, également commentée ci-après
Le HMAS Nestor coulant après une attaque aérienne
Informations générales
Date 12 - 16 juin 1942
Lieu Mer Méditerranée, non loin de Malte
Issue Victoire de l'Axe
Convoi Allié bloqué
Belligérants
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni Philip Vian Drapeau de l'Italie Giuseppe Fioravanzo
Forces en présence
08 croiseurs légers
26 destroyers
09 sous-marins
02 dragueurs de mines
04 corvettes
02 navires de sauvetage
04 MTB
11 navires marchands
01 navire auxiliaire
02 cuirassés
02 croiseurs lourds
02 croiseurs légers
12 destroyers
06 S-Boote
02 U-Boote
Pertes
Coulés :
1 croiseur
3 destroyers
2 navires marchands
1 MTB
Endommagés :
3 croiseurs
2 navires marchands
Coulé :
1 croiseur lourd
Endommagé :
1 cuirassé

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Batailles et opérations des campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée
Invasion italienne de l'Albanie · Guerre du désert · Campagne d'Afrique de l'Est · Invasion italienne du Somaliland britannique · Invasion de l'Égypte · Opération Compass · Bataille de Koufra · Bataille de Dakar · Campagne du Gabon · Opération Vado · Attaque sur Mers el-Kébir · Bataille du convoi Espero · Bataille de Punta Stilo · Bataille de Tarente · Bataille du cap Teulada · Bataille du cap Matapan · Siège de Malte · Opération Sonnenblume · Campagne des Balkans · Bataille d'El Agheila · Bataille des îles Kerkennah · Siège de Tobrouk · Guerre anglo-irakienne · Campagne de Syrie · Résistance en Grèce · Opérations en Yougoslavie · Opérations anti-partisans en Croatie · Opération Brevity · Opération Battleaxe · Invasion anglo-soviétique de l'Iran · Raid de la rade d'Alexandrie · Opération Vigorous · Opération Pedestal · Bataille de Madagascar · Libération de La Réunion · Opération Crusader · Bataille de Bir Hakeim · Bataille de Gazala · 1re Bataille d'El-Alamein · Bataille d'Alam el Halfa · 2e Bataille d'El-Alamein · Opération Torch · Campagne de Tunisie · Bataille du banc de Skerki · Campagne du Dodécanèse (Bataille de Kos · Bataille de Leros) · Offensive de Belgrade · Bataille de Poljana · Bataille de Sejnane · Bataille de Sidi Bouzid · Bataille de Kasserine · Opération Capri · Bataille de Ksar Ghilane · Ligne Mareth · Opération Pugilist · Bataille d'El Guettar · Opération Retribution · Campagne d'Italie · Résistance en Macédoine · Libération de la Corse · Bataille de la mer Ligure


Front d'Europe de l'Ouest


Front d'Europe de l'Est


Bataille de l'Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise


Théâtre américain

L'opération Vigorous est une opération des Alliés de la Seconde Guerre mondiale visant à ravitailler l'île de Malte. Le convoi MW 11, parti de Haïfa et de Port-Saïd le 12 juin 1942, escorté par la Royal Navy, rencontre une forte opposition des forces de l'Axe et doit rebrousser chemin, atteignant Alexandrie le 16 juin.

Prélude

Articles détaillés : Siège de Malte et Convois de Malte.

Malte est assiégée par les Italiens et par les Allemands depuis juin 1940. Vers juin 1942, la situation se détériore de plus en plus, la Luftwaffe aidant la Regia Aeronautica à affamer l'île. Les armées de l'Axe ont progressé en Égypte et en Crète, menaçant la souveraineté alliée en mer Méditerranée. Les munitions, l'essence et la nourriture diminuant drastiquement, les Alliés décident de se pencher sur le problème, et investissent leurs efforts dans des convois à destination de l'île. Deux convois partent ainsi simultanément afin de ravitailler Malte; le 12 juin, l'un part de Gibraltar, à l'ouest de la Méditerranée, c'est l'opération Harpoon; l'autre part de Haïfa et de Port-Saïd à l'est, c'est l'opération Vigorous.

Déroulement

Ainsi, la Mediterranean Fleet est mobilisée, renforcée par des unités venus de l'océan Indien, tels des destroyers australiens de classe N. Finalement, onze navires marchands remplis de ravitaillement quittent Haïfa et Port-Saïd le 12 juin, rejoints le jour suivant au large de Tobrouk par la Force A du contre-amiral Vian, constituée de sept croiseurs légers et de dix-sept destroyers. L'escorte comprend alors huit croiseurs, ving-six destroyers, plusieurs corvettes et dragueurs de mines, ainsi que le vieux cuirassé HMS Centurion, camouflé afin de ressembler au plus moderne HMS Anson. Neuf sous-marins sont déployés au large de Tarente.

Dès le départ du convoi, les attaques aériennes ennemies se succèdent. Deux navires marchands endommagés doivent quitter le convoi pour rallier Tobrouk dès le premier jour. Le 14, l'amiral Vian apprend qu'une escadre italienne, aux ordres de l'amiral Fioravanzo a quitté le port de Tarente afin de les intercepter. Cette force d'attaque, constituée des cuirassés Littorio et Vittorio Veneto, de deux croiseurs lourds, de deux croiseurs légers et de plusieurs destroyers, utilise alors pour la première fois un radar de recherche allemand Dete monté sur le destroyer Legionario. Vian tente alors plusieurs manœuvres de contournement successives, allant vers l'est puis revenant vers l'ouest en direction de Malte, mais elles se révèlent insuffisantes, malgré l'aide apportée par les avions britanniques basés à Malte.

Le soir du 15 juin, après avoir perdu plusieurs navires, manquant de mazout, opposé à une féroce résistance de la part de la flotte italienne et des appareils de l'Axe venus des aérodromes d'Afrique du Nord, Vian décide de faire demi-tour et de rentrer à Alexandrie. Lorsqu'il atteint le port le 16, le convoi a perdu un croiseur, trois destroyers et deux navires marchands et trois croiseurs, un destroyer et une corvette ont été endommagés. Les attaques aériennes alliées ont quant à elles permis d'endommager le croiseur Trento et le cuirassé Littorio.

Conséquences

Les Spitfire britanniques basés à Malte ont besoin de carburant pour voler tout autant que Malte a besoin de ravitaillement. L'opération Vigorous est ainsi un échec. Seuls deux des six navires de l'opération Harpoon ont réussi à rallier l'île. L'Air Vice-Marshal Keith Park envoie alors un message à Londres signifiant qu'il ne lui reste plus que sept semaines de carburant pour ses avions. Cependant, en août, la plupart des forces britanniques disponibles sont mises à disposition du prochain gros convoi, l'opération Pedestal, qui lui réussira à faire parvenir cinq navires marchands à bon port.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes