Onhaye

Onhaye
Onhaye
L'église Saint-Martin (1808)
Blason de Onhaye
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Dinant
Bourgmestre Christophe Bastin (cdH)
(ICO)
Majorité ICO
Sièges
ICO
ECI
13
10
3
Section Code postal
Onhaye
Anthée
Falaën
Gerin
Serville
Sommière
Weillen
5520
5520
5522
5524
5521
5523
5523
Code INS 91103
Zone téléphonique 082
Démographie
Gentilé (Onhaytois(e) ) Walhérois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
3 201 ()
49,98 %
50,02 %
49 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
23,61 %
61,55 %
14,85 %
Étrangers 2,68 % ()
Taux de chômage 13,90 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 11 874 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 14′ nord, 4° 50′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
65,53 km2 (2005)
67,70 %
24,83 %
5,52 %
1,95 %
Localisation
Localisation de Onhaye
Situation de la commune dans l'arrondissement de Dinant et la province de Namur

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Onhaye

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Onhaye
Liens
Site officiel onhaye.be

Onhaye [ɔ̃ɛ][1] (en wallon Onhaye) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur, ainsi qu’une localité où siège son administration. Onhaye est une commune rurale.

Histoire

En août 1914, le 148e régiment d'infanterie français était stationné à Onhaye et y subit des pertes[2].

Le , lors de la bataille de France, les Allemands de la 7. Panzer-Division (Erwin Rommel) ont traversé avec succès la Meuse dans la journée à Bouvignes. Dans la nuit du 13 au 14, les fusiliers du Schützen-Regiment 7 de l’Oberst Georg von Bismarck (fusiliers de la 7. Panzer-Division) attaquent en direction du village (qui est directement attaqué en fin de matinée du 14) qui est alors défendu par des éléments français du 77e régiment d'infanterie, du 125e régiment d'infanterie, du 5e régiment de dragons portés et du 19e régiment de dragons portés[3]. Les Allemands effectuent des « bombardements violents » et reçoivent le renfort de chars envoyés par Rommel qui prend place dans l'un deux, il est alors blessé dans cette action qui échoue sous le feu des canons de 25 mm de la 604e batterie antichar française[3]. Les Allemands ne renoncent pas, et finalement ils prennent Onhaye vers 16h ce 14 mai 1940[4].

Sections et hameaux

La commune d'Onhaye se compose de sept sections (ou anciennes communes) : Anthée, Falaën (repris parmi les plus beaux villages de Wallonie), Gerin, Onhaye, Serville, Sommière et Weillen.

Elle compte aussi plusieurs hameaux parmi lesquels Chertin, Foy, Fter, Hontoir, La Forge, Marteau, Miavoye, Ostemerée et Rostenne.

Description de la commune

La commune située en Condroz namurois est une succession de tiges et de chavées. Ces dernières sont parfois empruntées par des rivières et ruisseaux affluents directs ou indirects de la Meuse qui, par ailleurs, coule à l'est de la commune sans jamais la pénétrer ni la longer. Ces cours d'eau sont la Molignée qui arrose La Forge, le Flavion qui passe à Ostemerée et Weillen et la Ftroule qui arrose Fter.

La route nationale 97 Dinant-Philippeville traverse la commune d'est en ouest en passant par Onhaye, Gérin et Anthée.

Description du village

Le village d'Onhaye est un bourg étendu et étiré le long d'un tige (altitude jusqu'à 260 m) et sur le versant peu incliné s'orientant vers le sud. Le village se rassemble autour de l'église et de quelques fermes importantes. Il a été édifié en pierre calcaire mais aussi en brique dès la fin du XVIIIe siècle[5]. Le tracé de la route nationale 97 Dinant-Philippeville qui traversait le centre du village a été dévié par une section passant un peu plus au nord.

Héraldique

Blason ville be Onhaye.svg
La ville possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 19 mars 1981. Ce sont à l'origine les armoiries d'Anthée à qui elles avaient été concédes en 1921[6]. Le buste du Dieu Mercure avait été découvert lors de fouilles sur le site de la Villa romaine Anteia d'où l'ancienne commune d'Anthée tirerait son nom.
Blasonnement : De gueules au buste de Mercure d'argent.
Source du blasonnement : Heraldy of the World.



Communes limitrophes

Communes limitrophes d’Onhaye
Mettet Anhée
Florennes Onhaye Dinant
Hastière

Population et évolution de son chiffre

Au 1er octobre 2018, le commun compte 3 227 habitants, 1 616 hommes et 1 611 femmes, soit une densité de 49,24 habitants/km² sur une superficie de 65,53 km²[7].

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[8]

Politique

Personnalités liées à la commune

Activités

Bibliographie

  • André Lépine et Guy Heynen, « Rommel traverse l’Entre-Sambre-et-Meuse, de Dinant à Landrecies, par Philippeville », Cahier du Musée de Cerfontaine, no 415,‎

Notes et références

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, (lire en ligne), p. 106.
  2. Site Mémoire des hommes
  3. a et b Jean-Yves Mary, Le Corridor des Panzers, t. I, Bayeux, Heimdal, , p. 296 298
  4. Jean-Yves Mary, Le Corridor des Panzers, t. I, Bayeux, Heimdal, , p. 303
  5. http://spw.wallonie.be/dgo4/site_ipic/index.php/fiche/index?sortCol=2&sortDir=asc&start=0&nbElemPage=10&filtre=&codeInt=91103-INV-0116-01
  6. http://www.onhaye.be/commune/ma-commune
  7. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  8. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf
La maison communale.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes