On l'appelle Jeeg Robot

On l'appelle Jeeg Robot
Titre original Lo chiamavano Jeeg Robot
Réalisation Gabriele Mainetti
Scénario Nicola Guaglianone
Menotti
Acteurs principaux
Sociétés de production Gabriele Mainetti
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre super-héros
Durée 118 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

On l'appelle Jeeg Robot (Lo chiamavano Jeeg Robot) est un film italien de super-héros réalisé par Gabriele Mainetti, sorti en 2015[1],[2],[3].

Le film est un hommage au manga de Gō Nagai intitulé Kotetsu Jeeg (Jeeg Robot en Italie).

Synopsis

Enzo Ceccotti est un petit voleur qui vit dans la banlieue romaine de Tor Bella Monaca. Un jour, en fuyant la police, il se jette dans le Tibre et entre en contact avec des substances radioactives. Ces substances le contaminent et lui confèrent des pouvoirs surnaturels, une super force et la capacité de guérir les blessures. Initialement réticent à utiliser ses pouvoirs pour faire le bien, il change d'avis lorsqu'il rencontre Alessia, une jeune femme un peu folle, victime d'abus qui l'identifie comme le héros du dessin animé japonais Jeeg Robot. Enzo devient un super-héros au service du bien, pour sauver Alessia et la ville de Rome de la fureur de Fabio, un criminel fou et narcissique connu sous le nom de « le Gitan ».

Fiche technique

Distribution

  • Claudio Santamaria (VF : Jean Philippe Lejeune) : Enzo Ceccotti, « Jeeg Robot »
  • Luca Marinelli : Fabio Cannizzaro, « le Gitan »
  • Ilenia Pastorelli (VF : Mélanie Dambermont) : Alessia
  • Stefano Ambrogi (VF : Martin Spinhayer) : Sergio
  • Maurizio Tesei (VF : Frédéric Clou) : Biondo
  • Francesco Formichetti (VF : Alessandro Bevillacqua) : Sperma
  • Daniele Trombetti (VF : Alain Eloy) : Tazzina
  • Antonia Truppo (VF : Fanny Roy) : Nunzia
  • Gianluca Di Gennaro : Antonio
  • Salvatore Esposito : Vincenzo

Sortie

Le film a été projeté dans de nombreux festivals. Il est présenté pour la première fois le , lors du festival international du film de Rome[4]. En France, il est diffusé le au festival « De Rome à Paris »[6]. Il est également présenté au festival du film italien d'Édimbourg[7], au Cinema Made in Italy à Londres[8], au 8 ½ Festa do Cinema Italiano au Portugal[9], au festival du film fantastique d'Amsterdam[10], au festival del cinema italiano 2016 au Japon[11], Italų kino festivalis Cinemando en Lituanie[12], au festival international du film de Seattle[13], à Open Roads: New Italian Cinema à New York[14] ou encore en Argentine à la III° Semana del Cine Italiano[15].

En France, le film est distribué en salles le 3 mai 2017 par Nour Films[16].

Accueil

Accueil critique

L'accueil critique est globalement positif : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,3/5.

Récompenses

  • Festival du film italien de Villerupt (2016)[23]
    • Amilcar du jury

Notes et références

  1. Vittoria Scarpa, « Claudio Santamaria en superhéros mélancolique dans On l'appelle Jeeg Robot », sur cineuropa.org, (consulté le 21 avril 2016)
  2. (en) Jay Weissberg, « Film Review: ‘They Call Me Jeeg’ », Variety (magazine),‎ (lire en ligne)
  3. (it) Franco Montini, « Al Festival del Cinema Santamaria il supereroe 'Jeeg Robot' », La Repubblica,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (it) « Lo chiamavano Jeeg Robot. Selezione ufficiale », sur Festival del cinema di Roma (consulté le 21 avril 2016)
  5. (it) « Lo chiamavano Jeeg Robot. Bande-annonce officielle italienne », YouTube, (consulté le 21 avril 2016)
  6. « Festival De Rome à Paris, programme », sur lesecransdeparis.fr, (consulté le 21 avril 2016)
  7. (en) « They Call Me Jeeg/Lo chiamavano Jeeg Robot », sur italianfilmfestival.org.uk (consulté le 27 avril 2016)
  8. (en) « They Call Me Jeeg Robot », sur institut-francais.org.uk (consulté le 27 avril 2016)
  9. (pt) « Lo chiamavano Jeeg Robot », sur festadocinemaitaliano.com (consulté le 21 avril 2016)
  10. (nl) « They Call Me Jeeg Robot. Italiaanse crimineel wordt superheld tegen wil en dank », sur imaginefilmfestival.nl (consulté le 25 avril 2016)
  11. (ja) « J『皆はこう呼んだ「鋼鉄ジーグ」』 », sur asahi.com (consulté le 27 avril 2016)
  12. (lt) « Kino naujenos, Renginių naujienos. Italų kino festivalis „Cinemando“ 2016 », sur forumcinemas.lt, (consulté le 7 mai 2016)
  13. (en) « They Call Me Jeeg Robot », sur siff.net (consulté le 25 mai 2016)
  14. (en) « Lineup for 16th Edition of Open Roads: New Italian Cinema », sur filmlinc.org (consulté le 27 avril 2016)
  15. (es) « III° Semana del Cine Italiano », sur iicbuenosaires.esteri.it, (consulté le 8 juin 2016)
  16. « Cannes 2016 : Nour Films acquiert un film multi-primé aux César italiens », sur lefilmfrancais.com, (consulté le 16 mai 2016)
  17. (it) Andrea Bedeschi, « David di Donatello 2016, ecco tutti i film in gara! », sur badtaste.it, (consulté le 21 avril 2016)
  18. (it) « David di Donatello: vincono i perfetti sconosciuti », sur Paramount Channel Italia, (consulté le 21 avril 2016)
  19. (it) Alessandra Vitali, « Bif&st, ecco i vincitori: dal cult "Jeeg Robot" al fenomeno "The Plastic Cardboard Sonata" », sur La Repubblica, (consulté le 21 avril 2016)
  20. (pt) Lúcia Gomes, « Lo Chiamavano Jeeg Robot duplo vencedor da Festa do Cinema Italiano », sur arte-factos.net, (consulté le 21 avril 2016)
  21. (nl) « Einduitslag Silver Scream Award. De einduitslag is bekend! They Call Me Jeeg Robot is de winnaar van de Silver Scream Award 2016. », sur imaginefilmfestival.nl, (consulté le 25 avril 2016)
  22. Festival du Film Italien de Villerupt, « Festival du Film Italien de Villerupt », sur www.festival-villerupt.com (consulté le 1er février 2017)
  23. « PALMARES 2017 | Festival de Gérardmer 2017 », Festival de Gérardmer 2017,‎ (lire en ligne)

Liens externes