Olga Morozova

Olga Morozova
(épouse Rubenov)
Carrière professionnelle
1972[1] – 1989[2]
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Naissance (68 ans)
Drapeau : URSS Moscou
Taille / poids 1,70 m (5 7) / 
Prise de raquette Droitière
Palmarès
En simple
Titres 10
Finales perdues 10
En double
Titres 20
Finales perdues 15
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 F (1) F (1) 1/4
Double F (1) V (1) 1/2 F (1)
Mixte 1/2 F (2) 1/2

Olga Vassilievna Morozova (en russe : Ольга Васильевна Морозова ; née le 22 février 1949 à Moscou) est une joueuse de tennis soviétique, professionnelle dans les années 1970.

Elle a été finaliste en simple à Roland-Garros puis Wimbledon en 1974, défaite à chaque fois par Chris Evert en deux sets.

Première Soviétique/Russe à remporter un titre du Grand Chelem (en double dames des Internationaux de France 1974 avec Evert), elle compte une vingtaine de tournois WTA à son palmarès.

À partir de 2004, Olga Morozova est devenue le coach d'Elena Dementieva.

Palmarès (partiel)

En simple dames

En double dames

En double mixte

Parcours en Grand Chelem (partiel)

Parcours aux Masters

Parcours en Coupe de la Fédération

Notes et références

  1. Premier match officiel connu
  2. Premier et dernier matchs officiels connus
  3. La finale n'a pas été disputée en raison des pluies persistantes ; Evonne Goolagong remporte le titre par tirage au sort mais les gains sont partagés.
  4. Dotation totale messieurs et dames
  5. a et b En raison de circonstances extérieures au tournoi, la finale n'a pu être jouée. Les finalistes se partagent les gains et les points au classement mais personne n'emporte le titre.
  6. a et b L'Open d'Australie est organisé en décembre de 1978 à 1985.
  7. a et b Pas de tableau double mixte à l’Open d'Australie de 1970 à 1985.
  8. Entre 1975 et 1978, l'épreuve de double dames des Masters (Virginia Slims Championships) se déroule une ou deux semaines plus tard que l'épreuve de simple, à l'occasion d'un tournoi bien distinct, le championnat de double WTA (également appelé Bridgestone Doubles en raison de son principal sponsor).

Voir aussi

Liens externes