Ogg

Ogg
Ogg Logo.png
Caractéristiques
Extensions
.ogg, .ogv, .oga, .ogx, .spx, .opus, .ogm
Type MIME
audio/ogg, video/ogg, application/ogg
PUID
Signature
4F 67 67 53 00 02 00 00 00 00 00 00 00 00 (hexa)
Développé par
Chris Montgomery (en), Xiph.org
Type de format
Conteneur de fichiers
Spécification
Site web

Ogg est le nom du principal projet de la fondation Xiph.org dont le but est de proposer des formats et codecs multimédias ouverts, libres et dégagés de tout brevet.

C’est aussi le nom du format de fichier conteneur proposé par ce même projet. L’extension .ogg est une des extensions possibles pour les fichiers au format Ogg. Par abus de langage, on appelle couramment « fichier Ogg » un fichier audio au format Ogg contenant des données audio compressées en Vorbis, l’un des codecs du projet Ogg.

La fondation Xiph.Org a pourtant créé un ensemble d'extensions pour les différents types de contenus :

  • .oga pour les fichiers audio uniquement ;
  • .ogv pour la vidéo (généralement encodée avec Theora) ;
  • .ogx pour les applications[1].

Projet Ogg

Les travaux du projet Ogg sont les suivants :

  • le format de fichier conteneur Ogg, qui peut contenir des pistes audio (en général Vorbis), vidéo (en général Theora) et texte (sous-titres). Il peut y avoir plusieurs pistes de chaque type pour, par exemple, proposer des médias multilingues. L’extension habituelle du format Ogg est .ogg[2], que le fichier contienne uniquement de l’audio, ou de l’audio et de la vidéo ;
  • le format de compression audio Vorbis et les codecs associés ;
  • le format de compression vidéo Theora dont le codec est basé sur celui de VP3, libéré par la société On2 Technologies ;
  • le format de compression audio sans pertes FLAC ;
  • le format de compression audio Speex, spécialisé dans la compression de la voix ;
  • le projet de format de compression vidéo Tarkin, basé sur la technologie de compression par ondelettes, est définitivement abandonné.

Étymologie

Le projet original se nomme Squich, cependant, peu après sa mise en ligne, l’auteur reçoit une notification stipulant que ce nom est déjà déposé. Le projet est rebaptisé OggSquich, Ogg étant le nom attribué à une manœuvre tactique du jeu vidéo Netrek [3].

Avec le temps, Ogg reste le nom du format d’encapsulation.

Logiciels compatibles

Lecteurs

  • Amarok (lecteur multimédia de l'environnement de bureau KDE de GNU/Linux) ;
  • Audacious (lecteur audio libre, fork de BMP) ;
  • Banshee (lecteur multimédia de l'environnement de bureau GNOME de Linux) ;
  • Clementine (lecteur audio multiplate-forme) ;
  • Exaile (lecteur audio pour l'environnement de bureau GNOME de GNU/Linux) ;
  • foobar2000 (lecteur audio pour Windows) ;
  • Kaffeine (lecteur multimédia de l'environnement de bureau KDE de Linux) ;
  • Mplayer (lecteur multimédia multiplate-forme) ;
  • Rhythmbox (lecteur audio pour l'environnement de bureau GNOME de GNU/Linux) ;
  • Songbird (lecteur multimédia multiplate-forme) ;
  • Totem (lecteur multimédia de l'environnement de bureau GNOME de GNU/Linux) ;
  • VLC media player (lecteur multimédia multiplate-forme) ;
  • Winamp (lecteur multimédia pour Windows) ;
  • Xfmedia (lecteur multimédia de l'environnement de bureau Xfce de GNU/Linux).

Des plugins pour QuickTime Player et Windows Media Player sont disponibles sur le site de Xiph.org.

Certains navigateurs web compatibles avec les balises <audio> et <video> du HTML5 peuvent lire nativement les composants multimédia Ogg Vorbis et Theora :

Convertisseurs

  • Audacity (permet aussi l'édition) ;
  • Avidemux ;
  • Bigasoft WTV Converter ;
  • CDex ;
  • dir2ogg (Permet de convertir rapidement de nombreux fichiers vers ogg)
  • FFmpeg (ligne de commandes) ;
  • FormatFactory (permet également de convertir d'autres formats) ;
  • Gstreamer (ligne de commandes) ;
  • Konvertor (convertisseur multi-formats) ;
  • Miro convertisseur vidéo ;
  • OGMRip ;
  • SoundConverter ;
  • Sound Normalizer[8] ;
  • Streaming Video Recorder ;
  • VLC (« Convertir / Enregistrer », choix du format de sortie) ;
  • WinFF ;
  • WinLame ;
  • XCFA.

Notes et références

  1. (en) « MIME Types and File Extensions », XiphWiki, (consulté le 4 septembre 2008).
  2. Attention à ne pas confondre avec les fichiers .ogm qui ne font pas partie des spécifications du Ogg. Les .ogm peuvent contenir tout type de flux audios et vidéos. Plus de précisions sur la page Xiph.org.
  3. (en) « What's in a name? », sur xiph.org.
  4. « ChromiumBrowserVsGoogleChrome », sur code.google.com.
  5. (en) « Media formats supported by the HTML audio and video elements », sur developer.mozilla.org.
  6. (en) « Using HTML5 audio and video », sur developer.mozilla.org.
  7. (en) « (Re-)Introducing <video> », sur my.opera.com.
  8. (en) « Sound Normalizer 7.0 », sur kanssoftware.com.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site officiel
  • Help:Conversion vidéo sur Wikimedia Commons.
  • Liste des appareils supportant la lecture Ogg
  • Convertir en ligne des vidéos au format OGG