Off the Wall (album)

Off the Wall
Description de l'image Off the Wall logo.png.
Album de Michael Jackson
Sortie Drapeau des États-Unis
Durée 42:28
Genre R&B, disco, soul, pop, funk, soft rock
Format Vinyle, K7 audio, CD
Producteur Quincy Jones, Michael Jackson
Label Epic Records (EK-35745)
Critique

Albums de Michael Jackson

Singles

  1. Don't Stop 'Til You Get Enough
    Sortie : 10 juillet 1979
  2. Rock with You
    Sortie : 3 novembre 1979
  3. Off the Wall
    Sortie : 2 février 1980
  4. She's Out of My Life
    Sortie : 19 avril 1980
  5. Girlfriend (seulement au Royaume-Uni)
    Sortie : 16 juillet 1980

Off the Wall un album Michael Jackson, paru le . Produit par Quincy Jones, c'est le premier album solo de Michael Jackson sur le label Epic Records. Sorti trois semaines avant le 21e anniversaire de Michael, l'album marque la 1re collaboration du chanteur avec le légendaire producteur Quincy Jones. Les thèmes de cet album incluent l'évasion, l'illumination, la liberté, la solitude, l'hédonisme et la romance.

Après quatre albums solo chez Motown (le dernier, Forever, Michael, est sorti en 1975), Michael Jackson, membre des Jacksons, entre en contact avec Quincy Jones, qu'il avait connu lors du tournage de la comédie musicale The Wiz (1978). Quincy Jones dira plus tard au sujet du début de leur collaboration pour Off the Wall : « J'ai dit à Michael : "Ne t'inquiète pas, j'adore quand on me sous-estime : c'est là que je suis le meilleur". Et finalement cela s'est révélé être vrai ».

Off the Wall a été enregistré à Los Angeles, les premières sessions s'étant déroulées au studio 3 Cherokee[5] le lundi , jusqu'au dernier jour de mixage, le dimanche aux studios Westlake[6]. Il a ensuite été masterisé par Bernie Grundman le mardi , aux studios A&M recording, toujours à Los Angeles.

L'album mélange harmonieusement funk, disco, pop et soul, créant ainsi un album inoubliable, dévoilant au passage l’étendue de la voix du chanteur. Quincy Jones décide de faire appel notamment à Rod Temperton, Paul McCartney ou encore Stevie Wonder, et choisit l'un des meilleurs bassistes du monde, Louis Johnson, du groupe funk The Brothers Johnson.

Contexte

Entre 1972 et 1975, Michael Jackson a publié un total de quatre albums de studio solo avec Motown Got to Be There, Ben, Music & Me, et forever, Michael Sortis dans le cadre de la franchise The Jackson 5 , et ont produit des singles à succès. Les ventes du groupe Jackson 5, ont commencé à baisser en 1973, et les membres du groupe se sont émus du refus catégorique de Motown de leur permettre un contrôle créatif ou une contribution. Bien que le groupe ait enregistré plusieurs hits, The Jackson 5 (sans Jermaine Jackson ) quitte la Motown en 1975. Les Jackson 5 ont signé un nouveau contrat avec CBS Records en , rejoignant pour la première fois les Philadelphia International Records. A la suite d' une procédure judiciaire, le groupe a été rebaptisé The Jacksons. Après le changement de nom, le groupe a continué des tournées internationales, libérant cinq albums studio entre 1976 et 1984 : The Jacksons, Goin' Places, Destiny, Triumph, et Victory , ainsi qu’un album de concerts live en 1981. Durant cette période, Michael était non seulement le chanteur principal, mais également le compositeur en chef du groupe, écrivant ou co-écrivant des succès tels que Shake Your Body, This Place Hotel, Can You Feel It.

En 1978, Jackson a joué le rôle de Scarecrow dans la comédie musicale The Wiz. Les partitions ont été arrangées par Quincy Jones, qui a formé un partenariat avec Jackson lors de la production du film et a accepté de produire l'album solo de la chanteuse Off the Wall. Michael Jackson était dédié à ce rôle et regardait des cassettes vidéo de guépards et de panthères afin d’apprendre des mouvements gracieux de sa part. En 1980, Michael Jackson a déclaré : « Mon temps à travailler sur The Wiz était ma plus grande expérience jusqu’à présent ... je n’oublierai jamais cela. »

Production

Lorsque Michael Jackson a lancé le projet Off the Wall, il n'était pas sûr de ce qu'il voulait comme résultat final. Cependant, il ne voulait pas d'un autre album qui ressemblait à un précédent opus des Jacksons. Il disposait dorénavant d'une plus grande liberté de création, ce qui ne lui avait pas été permis sur les albums précédents avec ses frères ou en solo chez Motown.

Le père de Michael, Joseph, a également approuvé ce projet d'album solo et lui a permis de l'enregistrer à condition qu'il ne gêne pas les affaires du groupe. Malgré le désir de ses frères de travailler avec lui, Jackson voulait réaliser cet album indépendamment de sa famille. Néanmoins, son frère Randy a tout de même contribué aux percussions dans Don't Stop 'Til You Get Enough.

Liste des pistes

No TitreAuteur Durée
1. Don't Stop 'Til You Get EnoughMichael Jackson 6:05
2. Rock with YouRod Temperton 3:40
3. Working Day and NightMichael Jackson 5:14
4. Get on the FloorMichael Jackson, Louis Johnson 4:39
5. Off the WallRod Temperton 4:06
6. GirlfriendPaul McCartney 3:05
7. She's Out of My LifeTom Bahler 3:38
8. I Can't Help ItSusaye Greene, Stevie Wonder 4:28
9. It's the Falling in LoveDavid Foster, Carole Bayer Sager 3:48
10. Burn This Disco OutRod Temperton 3:38
Édition spéciale 2001 (réédition en 2016)
No TitreAuteur Durée
11. Quincy Jones Interview #1 0:37
12. Introduction to Don't Stop 'Til You Get Enough demo 0:13
13. Don't Stop 'Til You Get Enough (Original demo from 1978) 4:48
14. Quincy Jones Interview #2 0:30
15. Introduction to Working Day and Night demo 0:10
16. Working Day and Night (Original Demo from 1978) 4:19
17. Quincy Jones Interview #3 0:48
18. Rod Temperton Interview 4:57
19. Quincy Jones Interview #4 1:32

Michael Jackson, naissance d'une légende (DVD)

Un documentaire sur la création de l'album intitulé Michael Jackson, naissance d'une légende, réalisé par Spike Lee, est inclus dans l'édition spéciale de la réédition de l'album de 2016.

Personnel

  • Michael Jackson – chants, chœurs, producteur
  • Larry Carlton – guitare
  • Marlo Henderson – guitare
  • Phil Upchurch – guitare
  • Melvin Ragin – guitare
  • David Williams – guitare
  • Louis Johnson – basse
  • Bobby Watson – basse
  • Michael Boddicker – claviers, synthétiseurs, programmation
  • George Duke – claviers, synthétiseurs, programmation
  • David Foster – claviers, synthétiseurs, programmation
  • Greg Phillinganes – claviers, synthétiseurs, programmation
  • Steve Porcaro – claviers, synthétiseurs, programmation
  • Larry Williams – saxophone, flûte
  • Kim Hutchcroft – saxophone, flûte, trompette, bugle
  • Gary Grant – trompette, bugle
  • Jerry Hey - trompette, bugle
  • Bill Reichenbach – trombone
  • William Reichenbach - trombonne
  • John Robinson – batterie
  • Paulinho Da Costa - percussion

Ventes

Pays Chart # Réf
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200 3 [8]
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Top R&B/Hip-Hop Albums 1 [8]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni UK Albums Chart 3 [9]
Drapeau de la Norvège Norvège VG-lista 4 [10]
Drapeau de la Suède Suède Sverigetopplistan 26 [11]
Drapeau de la Suisse Suisse Swiss Music Charts 27 [12]
Drapeau de l'Espagne Espagne PROMUSICAE 11 [13]
Drapeau de l'Italie Italie FIMI 9 [14]
Drapeau du Mexique Mexique Regional Mexican Albums 49 [15]
Drapeau de l'Australie Australie ARIA Charts 17 [16]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Rianz 2 [17]

L'album s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaires à travers le monde[18] (dont 8 millions rien qu'aux États-Unis[19]), ce qui en fait un des albums les plus vendus. En France, les ventes de l'album sont estimés à 500 000 exemplaires[20]. En 2008, l'album a été introduit au Grammy Hall of Fame.

Récompenses

Aux Grammy Awards 1980, l'album reçut deux nominations :

La même année, Jackson remporta trois American Music Awards pour cet album :

En 1981, il remporta à nouveau deux autres AMA :

  • Album soul/R&B favori ;
  • Artiste masculin soul/R&B favori.

Quelque peu déçu par le nombre de récompenses reçues, Michael Jackson se fixa comme objectif d'en remporter davantage pour son prochain album.

Divers

Notes et références

  1. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Michael Jackson – Off the Wall », sur AllMusic (consulté le 9 août 2015)
  2. (en) « Michael Jackson: Off the Wall » (version du 12 octobre 2007 sur l'Internet Archive), Blender.
  3. (en) Stephen Holden, « Michael Jackson: Off the Wall » (version du 8 décembre 2008 sur l'Internet Archive), Rolling Stone, 1er novembre 1979.
  4. (en) Jennifer Clay, « Michael Jackson: Off the Wall » (version du 6 juillet 2009 sur l'Internet Archive), Yahoo! Music.
  5. Qui a fermé ses portes en 2007 après 35 ans d'existence.
  6. Au 7265 Santa Monica Boulevard à West Hollywood.
  7. Le titre sortira sur Michael Jackson: The Ultimate Collection (2004) et dans le jeu vidéo Michael Jackson: The Experience (2010).
  8. a et b (en) « Off the Wall - Michael Jackson / Songs, Reviews, Credits / AllMusic », sur allmusic.com (consulté le 30 septembre 2020).
  9. http://www.chartstats.com/release.php?release=34445
  10. http://norwegiancharts.com/showitem.asp?interpret=Michael+Jackson&titel=Off+The+Wall&cat=a
  11. http://swedishcharts.com/showitem.asp?interpret=Michael+Jackson&titel=Off+The+Wall&cat=a
  12. http://hitparade.ch/showitem.asp?interpret=Michael+Jackson&titel=Off+The+Wall&cat=a
  13. http://spanishcharts.com/showitem.asp?interpret=Michael+Jackson&titel=Off+The+Wall&cat=a
  14. http://italiancharts.com/showitem.asp?interpret=Michael+Jackson&titel=Off+The+Wall&cat=a
  15. http://mexicancharts.com/showitem.asp?interpret=Michael+Jackson&titel=Off+The+Wall&cat=a
  16. http://australian-charts.com/showitem.asp?interpret=Michael+Jackson&titel=Off+The+Wall&cat=a
  17. http://charts.org.nz/showitem.asp?interpret=Michael+Jackson&titel=Off+The+Wall&cat=a
  18. (en) « OBITUARY: Michael Jackson 1958-2009 », Uncut,‎ (lire en ligne)
  19. http://www.elusiveshadow.com/musique-michael-jackson/discographie-solo-sony
  20. http://www.elusiveshadow.com/musique-michael-jackson/discographie-solo-sony/48-contenu-en-francais/musique-michael-jackson/discographie-solo-adulte/2351-charts-et-ventes-de-lalbum-off-the-wall?showall=&start=1

Voir aussi

Liens externes