Noureddine Melikechi

Noureddine Melikechi
Nordine Melikechi
Noureddine-melikechi-profile.png
Noureddine Melikechi
Fonction
Doyen
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Noureddine Melikechi, né en 1958 à Thénia (Âarch des Aïth Aïcha), près de Boumerdès, en Algérie est un physicien atomique travaillant pour l'agence spatiale américaine NASA[1].

Biographie

Après un passage à l’école Mohamed Farhi à Thénia, puis au collège des frères Rod dans la même ville, il rejoint en 1973 le lycée Ramdane Abane d'El-Harrach à Alger[2]. Il y décroche un baccalauréat en mathématiques en 1976.

Il s'inscrit alors à l'université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene de Bab Ezzouar où il obtient un diplôme d'études supérieures (DES) en physique en 1980.

Grâce à une bourse du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en Algérie, il part faire des études post-graduées à l'étranger.

Il est alors diplômé en 1987 d'un Ph.D. de physique en optique quantique à l’université du Sussex au Royaume-Uni[1] après avoir obtenu auparavant en 1982 un master of science en physique.

En tant que chercheur postdoctoral, il poursuit alors ses travaux au North East London Polytechnic où il rejoint les laboratoires du docteur Leslie Allen, l'une des éminences mondiales en lasers[3].

Après une expérience en tant que postdoctoral research fellow à Londres, il rentre au pays en 1988 pour y effectuer son service national. Il passe deux mois à Djelfa avant d’être affecté à université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene de Bab Ezzouar en tant qu’enseignant-chercheur.

Entre-temps, il assure des cours de mathématiques pour les classes de terminale au lycée des frères Touzout à Thénia jusqu'en 1990, date à laquelle il quitte l’Algérie pour les États-Unis[4].

En tant que professeur en physique, il est le doyen du Collège de mathématiques, de sciences naturelles et de technologie, ainsi que le directeur fondateur du Centre des sciences optiques pour la recherche appliquée à Delaware State University[5],[6].

Le professeur Noureddine Melikechi a mis au point une nouvelle technique d’analyse par le laser permettant de dépister le cancer de l'ovaire. Cette même technique permet d’étudier la composition de la surface de la planète Mars grâce à un dispositif baptisé « ChemCam »[7],[8],[9].

Distinctions

En 2011, il est nommé «ambassadeur de Mars» par le gouverneur du Delaware[10],[11].

Notes et références

  1. a et b « Ces 10 Algériens qui cartonnent à l'étranger », Al Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  2. « Noureddine Melikechi, ingénieur à la NASA, à “Liberté” “Mon souhait est que nos jeunes croient en eux-mêmes” - Algérie360 », Algerie360.com | Information et Actualité sur l'Algérie,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  3. http://www.desu.edu/news/dsus-dr-noureddine-melikechi-receives-delaware-bio-award
  4. http://www.jijel-echo.com/Noureddine-Melikechi-physicien-a.html
  5. « DSU », sur DSU (consulté le 25 juillet 2015)
  6. http://www.algerianamericanfoundation.org/about-aaf/aaf-board-members/dr-noureddine-melikechi
  7. « Etats-Unis: Un chercheur algérien révolutionne l’oncologie et l’exploration spatiale. - Algérie360 », Algerie360.com | Information et Actualité sur l'Algérie,‎ (lire en ligne, consulté le 14 février 2017)
  8. Tewfik Abdelbari, « Un chercheur algérien fait une percée dans la lutte contre le cancer et… l’exploration de la planète Mars », sur tsa-algerie.com, (consulté le 14 février 2017).
  9. (en) Edwin L. Aguirre, « Dean’s Research Targets Early Detection of Ovarian Cancer », sur uml.edu , (consulté le 14 février 2017).
  10. Boutebna N., « L’Algérien Melikechi nommé « ambassadeur de Mars » », setif.info,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)
  11. « Le Dr Nouredine Mélikechi nommé ambassadeur du Delaware sur la planète Mars, Un Algérien sur la planète Mars - Algérie360 », Algerie360.com | Information et Actualité sur l'Algérie,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2017)