Nouère

la Nouère
Illustration
La Nouère à Saint-Cybardeaux.
Carte.
Canton de Val de Nouère en Charente
Caractéristiques
Longueur 25,8 km [1]
Bassin 118 km2 [1]
Bassin collecteur la Charente
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire EPTB Charente[2]
Régime pluvial océanique
Cours
Source le Temple
· Localisation Rouillac
· Altitude 114 m
· Coordonnées 45° 47′ 35″ N, 0° 04′ 45″ O
Confluence la Charente
· Localisation Linars - Fleurac
· Altitude 25 m
· Coordonnées 45° 38′ 37″ N, 0° 05′ 01″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Pont Reine
· Rive droite Fontguyon
Pays traversés Drapeau de la France France
Département la Charente
Arrondissement Angoulême
Canton Val de Nouère
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine
Principales localités Rouillac, Linars

Sources : SANDRE:« R3020500 », Géoportail

La Nouère est une rivière du sud-ouest de la France et un affluent droit de la Charente. Elle arrose le département de la Charente à l'ouest d'Angoulême, dans l'ancienne région Poitou-Charentes, donc en région Nouvelle-Aquitaine. La Nouère est un cours d'eau de première catégorie.

Géographie

Elle prend sa source au nord-est de Rouillac qu'elle contourne puis son cours est sud-sud-est et elle rejoint la Charente dont elle est un affluent rive droite, juste en aval d'Angoulême, en face de La Couronne.

La longueur de son cours d'eau est de 25,8 km[1].

Communes et cantons traversés

La Nouère prend sa source sur la commune de Rouillac, traverse - de l'amont vers l'aval - les communes de Saint-Cybardeaux, Saint-Genis-d'Hiersac, Saint-Amant-de-Nouère, Asnières-sur-Nouère, Saint-Saturnin et conflue sur la commune de Linars[1].

Soit en termes de cantons, elle prend sa source sur l'ancien canton de Rouillac, maintenant le canton de Val de Nouère, et traverse et conflue sur l'ancien canton d'Hiersac maintenant le même canton de Val de Nouère, dans l'arrondissement d'Angoulême.

Toponymes

La Nouère a donné son hydronyme aux deux communes suivantes de Saint-Amant-de-Nouère, Asnières-sur-Nouère, ainsi qu'au canton de Val de Nouère.

Bassin versant

La Nouère traverse une seule zone hydrographique « La Nouère » (R302) de 118 km2 de superficie[1]. ce bassin versant est constitué à 85,14 % de « territoires agricoles », à 10,974 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 3,90 % de « territoires artificialisés »[1]

Organisme gestionnaire

L'Organisme gestionnaire est l'EPTB Charente[2].

Affluents

La Nouère n'a pas d'affluent contributeur connu dans le Sandre[1].

Sur la carte de Cassini no 69 d'Angoulême, levée vers 1768, on voit sur sa rive droite un affluent nommé ruisseau de Fondion, en fait le ruisseau de Fontguyon qui passe à Douzat où il est déjà intermittent, puis devient une vallée sèche en aval[note 1].

Un affluent alimenté par plusieurs sources (Font de Grosville, Font de Bonneuil, Font Franchaud) arrive sur sa rive gauche à Saint-Cybardeaux, au lavoir du Pont Reine[note 1].

Rang de Strahler

Donc son rang de Strahler est de deux.

Hydrologie

Hydronymie

Les formes anciennes sont super Noiram en 852, fluvium Nodra en 879, fluvium Noira après 942[3]. Vraisemblablement francisé et associé à noire, la couleur (ancien français nouère) plus tardivement.

Histoire

Les bords de la Nouère étaient très cultivés en chanvre. Plusieurs bassins de rouissage existent encore.

Galerie

Liens externes

  • Système d'information sur l'eau du bassin Adour Garonne, « La Nouère », (consulté le 8 mai 2012)

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. a et b Voir sous Géoportail

Références

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - La Nouère (R3020500) », consultée le 8 mai 2012
  2. a et b « EPTB Charente », sur www.fleuve-charente.net (consulté le 11 mars 2018)
  3. Jacques Duguet, Noms de lieux des Charentes, éd. Bonneton, , 232 p. (ISBN 2-86253-185-5, présentation en ligne), p. 57
Ressource relative à la géographie :