Norvège au Concours Eurovision de la chanson

Norvège au Concours Eurovision
Image illustrative de l’article Norvège au Concours Eurovision de la chanson
Pays Drapeau de Norvège Norvège
Radio diffuseur NRK, TV 2 AS
Émission de présélection Melodi Grand Prix
Participations
1re participation Eurovision 1960
Participations 57 (en 2018)
Meilleure place Médaille d'or, Europe 1er (en 1985, 1995 et 2009)
Moins bonne place Dernier (en 1963, 1969, 1974, 1976, 1978, 1981, 1990, 1997, 2001, 2004 et 2012)
Liens externes
Page officielle du diffuseur
Page sur Eurovision.tv
Chronologie
Pour la participation la plus récente, voir :
Norvège au Concours Eurovision de la chanson 2019

La Norvège participe au Concours Eurovision de la chanson, depuis sa cinquième édition, en 1960, et l’a remporté à trois reprises : en 1985, 1995 et 2009[1].

Participation

Le pays participe donc depuis 1960 et n'a manqué que deux éditions du concours : en 1970 et 2002[1]. En 1970, la Norvège décida de s'abstenir, mécontente du résultat de l'édition 1969 et du système de vote en usage[2]. En 2002, le pays fut relégué, à la suite des résultats obtenus l’année précédente[3].

Depuis l'instauration des demi-finales, en 2004, la Norvège a manqué trois finales du concours : en 2007, 2011 et 2016[1].

Organisation

Le représentant norvégien au concours est choisi lors d'une sélection nationale appelée Melodi Grand Prix (Grand Prix de la Chanson) et diffusée sur la télévision publique norvégienne, la NRK[4].

Résultats

La Norvège a remporté le concours à trois reprises.

La première fois, en 1985, avec la chanson La det swinge, interprétée par Bobbysocks[5]. Cette victoire arriva de façon surprenante, au terme d’un vote durant lequel l’Allemagne était demeurée en tête durant les trois premiers quarts. Le résultat fut totalement renversé par les cinq derniers jurys, trois d’entre eux n’attribuant aucun point à l’Allemagne. La Norvège passa alors brusquement en tête, lorsque les jurys suédois et autrichiens lui attribuèrent leurs "douze points", et décrocha ainsi le grand prix. Ce fut la première victoire au concours d'une chanson en norvégien. Le score final de 123 points demeure le plus bas jamais obtenu par une chanson gagnante, dans le cadre de ce système de vote[6]. La Norvège obtint la note maximale de huit pays (soit 96 points), mais les dix autres pays ne lui attribuèrent au total que 27 points. Le pays ne reçut ni "huit", ni "dix points".

La deuxième fois, en 1995, avec la chanson Nocturne, interprétée par Secret Garden[7]. La chanson était pour le moins atypique : elle ne comportait qu'un refrain de vingt-quatre mots, chanté une fois au début et une fois à la fin, par Gunnhild Tvinnereim. L'essentiel du morceau consistait en un solo de la violoniste irlandaise Fionnuala Sherry. Cette dernière était la moitié féminine du duo Secret Garden. Son autre membre était autre l'auteur et compositeur norvégien Rolf Løvland, qui avait déjà remporté le concours en 1985, avec La det swinge. Par la suite, le groupe connut plusieurs succès dans les classements de musique new-age[8].

La troisième fois, en 2009, avec la chanson Fairytale, interprétée par Alexander Rybak[9]. Trois records furent établis ce soir-là. Premièrement, celui du nombre maximal de points obtenus par une chanson gagnante : 387. Le record précédent était détenu par la Finlande, avec 292 points, lors de l’édition 2006. Deuxièmement, celui du plus grand nombre de points séparant la chanson gagnante et la chanson ayant terminé deuxième : 169. Le record précédent datait de 1997. 70 points avaient alors séparé le Royaume-Uni de l'Irlande. Ces deux records demeurent toujours inégalés. Troisièmement, celui du plus grand nombre de "douze points" obtenu par une chanson gagnante : 16. Le record précédent était détenu par le Royaume-Uni, qui en avait obtenu 10, en 1997. Ce record fut battu en 2012, lorsque la Suède en obtint 18. Après le concours, la chanson rencontra un très grand succès commercial partout en Europe[10].

Le pays a remporté à deux reprises une demi-finale : en 2009 et en 2018. Outre cela, la Norvège a terminé à une reprise, à la deuxième place (en finale en 1996) et à deux reprises, à la troisième place (en finale en 1966 et en demi-finale en 2013)[1].

Dernière place

Le pays détient le record de dernières places et de nul point. La Norvège a ainsi terminé onze fois à la dernière place, en finale : en 1963, 1969, 1974, 1976, 1978, 1981, 1990, 1997, 2001, 2004 et 2012. Quatre de ces dernières places se sont soldées par un nul point : en 1963, 1978, 1981 et 1997[1].

La chanteuse Kirsti Sparboe, qui représenta le pays en 1965, 1967 et 1969, mit sa dernière place sur le compte de la pêche aux phoques, toujours pratiquée à l’époque par la Norvège et portant dommage à la réputation du pays[11].

La chanteuse Anne-Karine Strøm, qui représenta le pays en 1974 et 1976, demeure toujours la seule artiste de l'histoire du concours à avoir terminé deux fois à la dernière place.

En 1978, le chanteur Jahn Teigen fut le premier artiste à terminer dernier, avec un nul point, dans le cadre du nouveau système de vote, alors que ce dernier (toujours utilisé à l’heure actuelle) était censé prévenir ce cas de figure[12].

En 1985, la Norvège remporta enfin sa première victoire. La présentatrice suédoise, Lill Lindfors, fit allusion au record norvégien de dernière place. Après avoir invité les chanteuses de Bobbysocks, Hanne Krogh et Elisabeth Andreassen, à reprendre La det swinge, elle leur dit: « I must say I am honestly very happy that this happened because Norway has been last on so many times that you really deserve it. » Ce à quoi, Hanne Krogh répliqua : « You're happy? What do you think we are? »

L’année suivante, en 1986, la présentatrice norvégienne, Åse Kleveland, y fit également allusion, lors de l’ouverture, en disant : « For those of you who have followed Norway's course through the history of the Eurovision Song Contest, you will know that it has been quite thorny, in fact. So, imagine our joy when last year we finally won, and the pleasure we feel today. »

Pays hôte

La Norvège a organisé le concours à trois reprises : en 1986, 1996 et 2010.

En 1986, l’événement a eu lieu le samedi 3 mai au Grieghallen, à Bergen. La présentatrice de la soirée était Åse Kleveland et le directeur musical, Egil Monn-Iversen[13]. L'organisation du concours fut source d'un sentiment de fierté nationale partout en Norvège. Par conséquent, la plupart des villes norvégiennes soumirent leur candidature, avant que Bergen ne l'emporte[14]. La télévision publique norvégienne dégagea un budget fort conséquent, afin de présenter la Norvège sous son meilleur jour, au reste du monde[15]. La robe que Åse Kleveland portait pour l’ouverture, était incrustée de diamants et pesait pas moins de 6,8 kg[réf. nécessaire].

En 1996, le concours s'est tenu le samedi 18 mai à l’Oslo Spektrum, à Oslo. Les présentateurs de la soirée étaient Ingvild Bryn et Morten Harket et le directeur musical, Frode Thingnæs[16]. Morten Harket était le chanteur du groupe norvégien a-ha. Il hésita longuement avant d’accepter le rôle de présentateur et ne l’endossa qu’après avoir reçu l’assurance de pouvoir interpréter son nouveau single en ouverture[17]. À l’origine et par mesure d’économie, la télévision publique norvégienne souhaitait couper l’apparition à l’écran des chefs d’orchestre. Ceux-ci menacèrent de faire grève et obtinrent gain de cause. Pour la première fois, la production recourut à une blue room pour la procédure de vote. Il s’agissait d’un espace vide, situé à droite de la scène et entièrement tapissé de bleu. Sa décoration et les effets visuels furent créés numériquement. Ce fut la toute première réalisation en réalité virtuelle de l’histoire du concours[16].

En 2010, l’événement s'est déroulé les mardi 25, jeudi 27 et samedi 29 mai à la Telenor Arena, à Bærum, dans la banlieue d'Oslo. Les présentateurs des trois soirées étaient Erik Solbakken, Haddy Jatou N'jie et Nadia Hasnaoui[18]. L’éruption du volcan islandais Eyjafjöll, à partir du 20 mars 2010, vint perturber la bonne organisation du concours. De nombreuses liaisons aériennes furent suspendues à cause du nuage de cendres produit par le volcan. Cela retarda le planning initial de l’équipe norvégienne chargée de la réalisation des cartes postales[19]. L’arrivée des délégations étrangères pour les répétitions en fut également compliquée. Certaines durent trouver des modes de transport alternatifs et recourir au train ou au bateau pour gagner Oslo[20].

Faits notables

En 1963, le déroulement du vote rencontra plusieurs problèmes et causa une controverse majeure dans l'histoire du concours. Les porte-parole nationaux devaient en effet annoncer dans l'ordre : le numéro d'ordre de passage de la chanson, le nom du pays correspondant et finalement les votes qui lui étaient attribués[21]. Le porte-parole du jury norvégien, Roald Øyen, ne respecta pas la procédure et se trompa dans ses énoncés. Il attribua successivement 5 votes au Royaume-Uni, 4 votes à l'Italie, 3 votes à la Suisse, 2 votes au Danemark et 1 vote à l'Allemagne, tout en confondant les ordres de passage. Il fut repris par Katie Boyle, qui le pria de répéter les résultats dans l'ordre correct. Roald Øyen demanda alors d'être rappelé à la fin du vote, après que tous les autres pays aient été contactés. À la fin de la procédure, la Suisse était en tête avec 42 votes et le Danemark, deuxième avec 40 votes. Mais, lorsque Katie Boyle recontacta le jury norvégien, Roald Øyen lut des résultats différents de ceux énoncés précédemment. Il attribua successivement 5 votes au Royaume-Uni, 2 votes à l'Allemagne, 3 votes à l'Italie, 4 votes au Danemark et 1 vote à la Suisse. Les résultats furent corrigés sur le tableau. Le Danemark obtint ainsi 42 votes et la Suisse, 40. Le Danemark fut alors proclamé vainqueur. Il s'avéra par la suite que les résultats du jury norvégien n'étaient pas prêts lorsqu'il fut appelé pour la première fois par Katie Boyle. Son président était encore occupé à additionner les votes des jurés. Pris de court, Roald Øyen aurait lu des résultats provisoires[22].

En 1966, la représentante norvégienne, Åse Kleveland, fut la première artiste féminine de l'histoire du concours à porter un pantalon sur scène[23].

En 1980, la chanson norvégienne était porteuse d’un message de protestation. Elle dénonçait les discriminations infligées aux minorités samis de Norvège et la construction d’une centrale hydroélectrique en pleine terre lapone[24].

En 1982, lassée de ses mauvais résultats, la télévision publique norvégienne engagea un professeur d'anglais, René Herail, et lui demanda d'analyser les raisons de ces échecs à répétition. Il parvint à la conclusion que les intonations particulières de la langue norvégienne rebutaient les auditeurs étrangers. Sur base de ce rapport, Jahn Teigen et Herodes Falsk écrivirent une chanson conceptuelle, au titre français et ne comportant que des sons doux. Jahn Teigen l'interpréta en duo avec son épouse de l'époque, Anita Skorgan. Ils remportèrent la finale nationale norvégienne et terminèrent à la douzième place du concours, le meilleur résultat obtenu par la Norvège depuis 1973[25].

En 1986, le représentant norvégien, Ketil Stokkan, se fit accompagner sur scène par deux danseurs, Jonny Nymoen et Olav Klingen. Nymoen, déguisé en femme, fut le premier acte travesti de l'histoire du concours[15].

La chanteuse norvégienne Elisabeth Andreassen est l'une des deux seules artistes féminines, avec la saint-marinaise Valentina Monetta, à avoir participé à quatre reprises au concours. Elle demeure également l’artiste féminine la plus couronnée, ayant remporté le concours en 1985 et ayant terminé deuxième en 1996, sixième en 1994 et huitième en 1982.

Représentants

Année Artiste(s) Chanson Langue(s) Traduction française Finale Demi-finale
Place Points Place Points
1960 Nora Brockstedt Voi Voi Norvégien - 04 11
1961 Nora Brockstedt Sommer i Palma Norvégien L'été à Palma 07 10
1962 Inger Jacobsen Kom sol, kom regn Norvégien Que vienne le soleil, que vienne la pluie 10 02
1963 Anita Thallaug Solhverv Norvégien Solstice 13 00
1964 Arne Bendiksen Spiral Norvégien Spirale 08 08
1965 Kirsti Sparboe Karusell Norvégien Carrousel 13 01
1966 Åse Kleveland Intet er nytt under solen Norvégien Rien de nouveau sous le soleil 03 15
1967 Kirsti Sparboe Dukkemann Norvégien Homme pantin 14 02
1968 Odd Børre Stress Norvégien - 13 02
1969 Kirsti Sparboe Oj, oj, oj, så glad jeg skal bli Norvégien Oh, oh, oh, comme je serai heureuse 16 01
Retrait en 1970.
1971 Hanne Krogh Lykken er Norvégien Le bonheur est... 17 65
1972 Benny Borg & Grethe Kausland Småting Norvégien Petites choses 14 73
1973 Bendik Singers It's Just a Game Anglais, français C'est juste un jeu 07 89
1974 Anne-Karine Strøm & Bendik Singers The First Day of Love Anglais Le premier jour de l'amour 14 03
1975 Ellen Nikolaysen Touch My Life (With Summer) Anglais Touche ma vie (Avec l'été) 18 11
1976 Anne-Karine Strøm Mata Hari Anglais Mata Hari 18 07
1977 Anita Skorgan Casanova Norvégien Casanova 14 18
1978 Jahn Teigen Mil etter mil Norvégien Mile après mile 20 00
1979 Anita Skorgan Oliver Norvégien - 11 57
1980 Sverre Kjelsberg & Mattis Hætta Sámiid ædnan Norvégien Pays sami 16 15
1981 Finn Kalvik Aldri i livet Norvégien Jamais dans ma vie 20 00
1982 Jahn Teigen & Anita Skorgan Adieu Norvégien - 12 40
1983 Jahn Teigen Do-re-mi Norvégien - 09 53
1984 Dollie De Luxe Lenge leve livet Norvégien Vive la vie 17 29
1985 Bobbysocks La det swinge Norvégien Que ça swingue 01 123
1986 Ketil Stokkan Romeo Norvégien Roméo 12 44
1987 Kate Mitt liv Norvégien Ma vie 09 65
1988 Karoline Krüger For vår jord Norvégien Pour notre terre 05 88
1989 Britt Synnøve Johansen Venners nærhet Norvégien La proximité d'amis 17 30
1990 Ketil Stokkan Brandenburger Tor Norvégien Porte de Brandebourg 21 08
1991 Just 4 Fun Mrs. Thompson Norvégien - 17 14
1992 Merethe Trøan Visjoner Norvégien Visions 18 23
1993 Silje Vige Alle mine tankar Norvégien Toutes mes pensées 05 120
1994 Elisabeth Andreassen & Jan Werner Danielsen Duett Norvégien Duo 06 76
1995 Secret Garden Nocturne Norvégien - 01 148
1996 Elisabeth Andreassen I evighet Norvégien Pour l'éternité 02 114
1997 Tor Endresen San Francisco Norvégien San Francisco 24 00
1998 Lars Fredriksen Alltid sommer Norvégien Toujours l'été 08 79
1999 Stig Van Eijk Living My Life without You Anglais Vivre ma vie sans toi 14 35
2000 Charmed My Heart Goes Boom Anglais Mon cœur s'emballe 11 57
2001 Haldor Lægreid On My Own Anglais Tout seul 22 03
Relégation en 2002.
2003 Jostein Hasselgård I'm Not Afraid to Move On Anglais Je n'ai pas peur d'avancer 04 123
2004 Knut Anders Sørum High Anglais Haut 24 03 Button accept.png
2005 Wig Wam In My Dreams Anglais Dans mes rêves 09 125 06 164
2006 Christine Guldbrandsen Alvedansen Norvégien La danse des elfes 14 36 Button accept.png
2007 Guri Schanke Ven a bailar conmigo Anglais, espagnol Viens danser avec moi X mark.svg 18 48
2008 Maria Haukaas Storeng Hold On, Be Strong Anglais Tiens bon, sois fort 05 182 04 106
2009 Alexander Rybak Fairytale Anglais Conte de fées 01 387 01 201
2010 Didrik Solli-Tangen My Heart Is Yours Anglais Mon cœur est à toi 20 35 Button accept.png
2011 Stella Mwangi Haba Haba Anglais, swahili Petit à petit X mark.svg 17 30
2012 Tooji Stay Anglais Reste 26 07 10 45
2013 Margaret Berger I Feed You My Love Anglais Je te nourris de mon amour 04 191 03 120
2014 Carl Espen Silent Storm Anglais Tempête silencieuse 08 88 06 77
2015 Mørland & Debrah Scarlett A Monster Like Me Anglais Un monstre comme moi 08 102 04 123
2016 Agnete Icebreaker Anglais Brise-glace X mark.svg 13 63
2017 JOWST et Aleksander Walmann Grab the Moment Anglais Saisis le moment 10 158 05 189
2018 Alexander Rybak That's How You Write a Song Anglais C'est comme cela que l'on écrit une chanson 15 144 01 266
2019 KEiiNO Spirit in the Sky Anglais, same du Nord
2020
  •      Première place
  •      Deuxième place
  •      Troisième place
  •      Dernière place

Button accept.png Qualification automatique en finale
X mark.svg Élimination en demi-finale

Galerie

Chefs d'orchestre, commentateurs et porte-paroles

Année Chef d'orchestre Commentateur(s) Porte-parole
1960 Øivind Bergh Erik Diesen Kari Borg Mannsåker
1961 Leif Rustad Mette Janson
1962 Odd Grythe Kari Borg Mannsåker
1963 Øivind Johnsen Roald Øyen
1964 Karsten Andersen Odd Grythe Sverre Christophersen
1965 Øivind Bergh Erik Diesen
1966 Sverre Christophersen Erik Diesen
1967 Erik Diesen Sverre Christophersen
1968 Roald Øyen
1969 Sverre Christophersen Janka Polanyi
1970 retrait
1971 Arne Bendiksen Sverre Christophersen -
1972 Carsten Klouman Roald Øyen
1973 John Andreassen
1974 Frode Thingnæs Sverre Christophersen
1975 Carsten Klouman
1976 Frode Thingnæs Jo Vestly
1977 Carsten Klouman John Andreassen
1978 Bjørn Scheele Egil Teige
1979 Sigurd Jansen Egil Teige Sverre Christophersen
1980 Knut Aunbu Roald Øyen
1981 Sverre Christophersen
1982 Bjørn Scheele Sverre Christophersen
1983 Ivar Dyrhaug
1984 Roald Øyen Egil Teige
1985 Terje Fjærn Veslemøy Kjendsli Erik Diesen
1986 Egil Monn-Iversen Knut Bjørnsen Nina Matheson
1987 Terje Fjærn John Andreassen & Tor Paulsen Sverre Christophersen
1988 Arild Stav John Andreassen Andreas Diesen
1989 Pete Knutsen Sverre Christophersen
1990 Leif Erik Forberg
1991 John Andreassen & Jahn Teigen
1992 Rolf Løvland John Andreassen
1993 Leif Erik Forberg
1994 Pete Knutsen Jostein Pedersen
1995 Geir Langslet Annette Groth
1996 Frode Thingnæs Jostein Pedersen Ragnhild Sælthun Fjørtoft
1997 Geir Langslet
1998
1999 -
2000 Marit Åslein
2001 Roald Øyen
2002 relégation
2003 Roald Øyen
2004 Ingvild Helljesen
2005
2006
2007 Per Sundnes Synnøve Svabø
2008 Per Sundnes & Hanne Hoftun Stian Barsnes Simonsen
2009 Synnøve Svabø
2010 Olav Viksmo Slettan Anne Rimmen
2011 Nadia Hasnaoui
2012
2013 Tooji
2014 Margrethe Røed
2015
2016 Elisabeth Andreassen
2017 Marcus & Martinus

Historique de vote

Depuis 1975, la Norvège a attribué en finale le plus de points à :

Rang Pays Points
1 Drapeau de la Suède Suède 306
2 Drapeau du Danemark Danemark 196
3 Drapeau de l'Irlande Irlande 152
4 Drapeau de la France France 143
5 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 118

Depuis 1975, la Norvège a reçu en finale le plus de points de la part de :

Rang Pays Points
1 Drapeau de la Suède Suède 195
2 Drapeau du Danemark Danemark 145
3 Drapeau de l'Islande Islande 139
4 Drapeau de l'Irlande Irlande 130
5 Drapeau de la Belgique Belgique 119

Références

  1. a b c d et e « Norway in the Eurovision Song Contest », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  2. KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.40.
  3. « The end of a decade: Tallinn 2002 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  4. (nb) NRK, « Melodi Grand Prix – Eurovision Song Contest », sur NRK, (consulté le 4 mars 2019)
  5. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=301#About%20the%20show
  6. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.103.
  7. « Eurovision Song Contest Dublin 1995 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  8. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1981-2005, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.7.
  9. « Eurovision Song Contest Moscow 2009 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  10. « Countdown to Baku - Moscow 2009 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  11. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.39.
  12. « 33 years ago today - Izhar Cohen & Alphabeta seal Israel's maiden win », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  13. (en) Bergen 1986, site de l'Eurovision
  14. Jan Feddersen & Ivor Lyttle, op.cit., p.11.
  15. a et b John Kennedy O’Connor, op.cit., p.105.
  16. a et b (en) Oslo 1996, site de l'Eurovision
  17. John Kennedy O’Connor, op.cit., p.145.
  18. (en) Oslo 2010, site de l'Eurovision
  19. (en) « Ash cloud brings challenges for Eurovision organisers », , site de l'Eurovision
  20. (en) « Eurovision prepared for ash cloud complications », , site de l'Eurovision
  21. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.23.
  22. « Eurovision Song Contest London 1963 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  23. « Eurovision Song Contest Luxembourg 1966 », sur eurovision.tv (consulté le 4 mars 2019)
  24. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.81.
  25. KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.89.