Nocturnal Animals

Nocturnal Animals
Description de cette image, également commentée ci-après

Tom Ford, Amy Adams, Aaron Taylor-Johnson et Armie Hammer au Festival de Londres 2016.

Titre québécois Animaux nocturnes
Réalisation Tom Ford
Scénario Tom Ford
Acteurs principaux
Sociétés de production Fade to Black Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 127 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Nocturnal Animals est un thriller américain réalisé par Tom Ford et sorti en 2016. Il s'agit de l'adaptation du roman Tony and Susan d'Austin Wright.

Synopsis

Galeriste en vue à Los Angeles, Susan Morrow, la quarantaine, travaille sans passion dans un milieu artistique à l'originalité convenue. Son époux Hutton Morrow s'éloigne d'elle pour plonger dans le lit d'autres femmes. Tandis que Susan se désespère, elle reçoit un livre de son ex-mari, Edward Sheffield, qu'elle n'a pas revu depuis des années, intitulé : Nocturnal Animals, qu'il lui dédicace. Sa lecture effrénée la plonge dans une tourmente de sentiments très vifs qui réveillent ses souvenirs de jeunesse tandis qu'elle découvre l'histoire de Tony, sa femme Laura et leur fille India, agressés en pleine nuit par une bande de voyous sadiques. Lentement, inexorablement, Susan fait le lien entre le personnage fictif et l'homme qu'elle a aimé par le passé…

Fiche technique

Distribution

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Production

Sortie et accueil

Accueil critique

Nocturnal Animals reçoit des critiques élogieuses après sa présentation au Festival de Venise, dont les performances de Gyllenhaal, Adams, Shannon, Taylor-Johnson et Linney ont été encensés[5]. Sur le site Rotten Tomatoes, le film obtient 79% d'avis favorables, sur la base de 33 critiques et une moyenne de 7,310[6], tandis que le site Metacritic lui attribue un score de 75100, sur la base de 14 critiques et la mention « critiques généralement favorables »[7]. Rotten Tomatoes note dans son consensus que le film, « bien interprété et séduisant à regarder », met davantage en évidence « la compétence visuelle et l'aspect visuel distinctif du scénariste-réalisateur Tom Ford »[6].

Lors de sa sortie en salles en France, le long-métrage obtient un accueil critique plus modéré, puisqu'il obtient une moyenne de 3,15, pour 30 critiques.

Box-office

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
10 663 357 $[9],[10] 10
Drapeau de la France France 232 691 entrées [11] [12] en cours
Alt=Image de la Terre Mondial 30 553 683 $[10] en cours

Nocturnal Animals sort aux États-Unis en sortie limitée en démarrant à la dix-huitième place du box-office 492 648 $ engrangées sur 37 salles, faisant mieux que le précédent long-métrage de Tom Ford, A Single Man, qui avait généré 217 332 $ mais en étant diffusé dans moins de salles à la même période[13]. Par la suite, le film connaît une large distribution en salles en quatrième semaine dans 1 262 salles et prend la huitième place du box-office avec 3 161 381 $, portant le total à 6 187 509 $ depuis sa sortie[9]. Il atteint le cap des 10 millions $ de recettes après près de sept semaines à l'affiche[9]. Au final malgré le succès critique, Nocturnal Animals ne parvient qu'à engranger 10,7 millions $ en fin d'exploitation.

En France, le film démarre en sixième position du box-office avec 124 137 entrées pour sa première semaine d'exploitation, alors même qu'un autre film avec Amy Adams, Premier Contact, figure dans le top 20 hebdomadaire. Il s'agit de la première fois que l'actrice a deux films à l'affiche figurant dans le top 20 sur le territoire français[14] alors ce cas s'est déroulé à plusieurs reprises au box-office américain notamment pour les deux films[15].

Distinctions

Récompenses

Nominations

Notes et références

  1. (en) Stephen Galloway, « Tom Ford's Inner Life: A Director's Turmoil, Depression Battles and Staggering Talent », sur The Hollywood Reporter.com,‎ .
  2. « NOCTURNAL ANIMALS : Visa et Classification », sur cnc.fr (consulté le 4 janvier 2017)
  3. « Nocturnal Animals Review: Tom Ford returns with a superb, painstakingly crafted movie sure to pick up awards », Independent.co.uk (consulté le 3 septembre 2016)
  4. a et b (en) « Nocturnal Animals », Rotten Tomatoes (consulté le 22 septembre 2016)
  5. (en) « Nocturnal Animals », Metacritic (consulté le 22 septembre 2016)
  6. a, b et c (en) « Nocturnal Animals », sur Box Office Mojo (consulté le 19 novembre 2016)
  7. a et b (en) « Nocturnal Animals », sur The Numbers (consulté le 19 novembre 2016)
  8. « Nocturnal Animals », sur Jp's Box-office (consulté le 19 novembre 2016)
  9. http://www.cbo-boxoffice.com/v4/page000.php3?inc=fichemov.php3&fid=25585
  10. (en) « Tom Ford », sur Box Office Mojo (consulté le 1er janvier 2017)
  11. http://www.jpbox-office.com/classfr.php?idsem=2454
  12. http://www.boxofficemojo.com/people/chart/?view=Actor&id=amyadams.htm

Liens externes

  • Explications et analyse du film et de sa fin
  • Le box office du film, sur Box Office Mojo